Comme annoncé fin août, en même temps que la prolongation du dispositif, les conditions d’accès aux aides destinées aux entreprises énergivores sont simplifiées.

Bercy a ainsi décidé de supprimer le seuil de 30% de baisse de l’excédent brut d’exploitation (EBE) sur un trimestre, condition jusque-là imposée pour débloquer l’aide : « Une simple baisse de l’excédent brut d’exploitation, calculée sur une base mensuelle par rapport à 2021, sera désormais suffisante pour remplir ce critère »

« Toute entreprise, dès le premier euro, qui perd de l’argent sur un mois » peut donc se rendre sur le site de la direction des finances publiques pour faire une demande d’aide, a expliqué M. Le Maire au micro de BFMTV/RMC.

Ces nouvelles aides seront rétroactives et s’appliqueront sur des pertes constatées dès le mois de juin.

« C’est une excellente nouvelle pour nos TPE qui n’avaient pas concrètement accès au dispositif antérieur en raison de sa grande complexité. » se réjouit Marc Sanchez, secrétaire général du SDI, le Syndicat des indépendants.

Charlotte Martin
Responsable Communication

Sophie-Charlotte MARTIN, Conceptrice-Rédactrice spécialisée

Titulaire d'un master 2 en Lettres Classiques, complété d'un master 2 en Communication et d'un cycle web marketing à la CCI de Lyon, Sophie-Charlotte est intervenue sur des sujets aussi B2C que B2B, on et off line.

Régulièrement confrontée aux problématiques tertiaires et industriels, elle s'est spécialisée en énergie. Aujourd'hui, elle garantit au quotidien la direction et la production éditoriale de l'entreprise. Sophie-Charlotte MARTIN est Responsable éditoriale d'Opéra Energie.