Mise en oeuvre d’un Power Purchase Agreement (PPA)

Réduisez votre exposition à la volatilité des prix, gagnez en visibilité sur votre budget énergie et soutenez le verdissement de l’économie.

Achetez directement auprès d’un producteur d’énergie renouvelable

Un PPA (Power Purchase Agreement) est un contrat d’achat d’électricité entre un producteur d’énergie et un consommateur, qui achète l’énergie produite par un site de production identifié, généralement sur une longue période.

Dans le cadre de la transition énergétique, le Power Purchase Agreement permet à de grands consommateurs (entreprises, collectivités) de s’approvisionner en énergie renouvelable (généralement éolienne ou solaire) et de sécuriser une partie de leurs besoins en énergie à un tarif qui n’est pas soumis aux variations des prix de marché de gros.

Outil privilégié du financement des énergies renouvelables dans de nombreux pays, les PPA se développent progressivement en France.

Opéra Energie vous accompagne dans l’étude d’opportunité et la mise en place d’un PPA : choix de la solution adaptée (PPA physique on site/hors site , PPA financier), la recherche et la mise en concurrence des producteurs, montage contractuel…

Études d’opportunité
et choix de la solution adaptée
(PPA ON SITE/HORS SITE, PPA financier)

RECHERCHE ET Mise en concurrence
des producteurs

(analyse et choix des offres)

Montage et suivi
contractuel

Les PPA permettent de se prémunir contre la volatilité des prix, de bénéficier d’une visibilité long terme sur son budget énergie tout en bénéficiant de prix d’approvisionnement compétitifs. Ils sont aussi un outil stratégique majeur pour les entreprises qui veulent s’inscrire dans une politique forte de développement durable.
Vanessa Tissier
Directrice Grands Comptes

Power Purchase Agreement (PPA Energie) : définition

Selon la définition de l’Ademe : « Les Corporate Power Purchase Agreements, dits Corporate PPAs sont des contrats d’achat d’énergie privés signés entre un producteur et un consommateur, largement répandus sur le marché à terme ». 

Un Power Purchase Agreement (PPA) est donc un contrat conclut directement entre un consommateur et un producteur d’électricité pour de l’achat d’énergie sur une période définie. Ce faisant, le consommateur peut négocier directement les prix avec le producteur. 

Un green PPA : qu’est-ce que c’est ?

On parle de Green PPA ou de PPA Vert quand le client décide d’opter pour de l’électricité verte. Il fait ainsi le choix de consommer de l’électricité issue des énergies renouvelables.

Qui peut signer un PPA ?

Le PPA Energie implique une consommation importante d’électricité. En général, ces contrats s’adressent plutôt aux grands comptes comme les industries, les grandes collectivités ou le grand tertiaire. Cependant, on peut penser que ces contrats se démocratiseront à l’avenir pour être proposés à des structures de plus petite dimension.

Le fournisseur Engie Entreprises et Collectivités a fait savoir en novembre 2021 qu’il a ouvert des options de PPA pour un grand nombre de profils. « Le parc solaire de Fanjeaux est ainsi le premier Green PPA fournissant des clients collectivités et industriels en France, sans critère de taille, ni de volume de consommation, ni de durée » explique-t-il.

Les différents types de PPA Energie

PPA physique « On site »

Dans le cadre d’un PPA physique On-site, l’entreprise et le producteur signent un contrat et s’accordent sur un prix englobant une certaine quantité d’électricité sur une durée limitée allant de 5 à 25 ans. L’électricité est livrée par un raccordement direct avec le producteur et utilisée sur site. Cela implique d’avoir une centrale de production à proximité.

PPA physique « hors site »

Au travers d’un PPA physique « hors site », l’entreprise et le producteur signent un contrat compris entre 5 et 25 ans pour de l’achat d’électricité. Comme le souligne Engie, « Ces contrats sont dits « hors site » lorsque l’équipement de production d’énergie n’est pas installé chez le client – par opposition aux PPAs dits « sur site » où les installations de production d’énergie renouvelable sont installées sur le site de l’utilisateur ».

Le contrat est orchestré par un intermédiaire (un fournisseur ou un agrégateur d’électricité). Celui-ci est chargé d’organiser la livraison d’électricité.

Il veut aussi équilibrer la consommation et la production dans le cas d’un achat d’électricité verte, un green PPA. En effet, les énergies renouvelables comme les éoliennes ou les panneaux solaires sont intermittentes. Cela signifie qu’elles dépendent de la météo. Sans vent, une éolienne ne peut pas tourner, par exemple. Par un service d’équilibrage, l’intermédiaire vient proposer de l’électricité réseau lorsque la production baisse. Cela permet de ne pas altérer l’activité de l’industrie.

Le PPA Sleeved

Il s’agit d’un PPA physique « hors site » spécifique. Sur les marchés où le fournisseur d’énergies renouvelables ne dispose pas d’autorisation de commercialisation et où le client souhaite un PPA physique, un accord peut être conclu avec un autre intermédiaire local. Cela permet notamment à des entreprises étrangères de proposer des PPA Energie.

PPA financier ou PPA virtuel

L’entreprise et le producteur établissent un contrat d’achat d’un certain volume d’électricité allant de 5 à 25 ans. Toutefois, l’électricité n’est pas livrée sur le site. L’entreprise cliente revend son électricité au réseau. Elle s’approvisionne directement auprès d’un fournisseur.

Si l’électricité du PPA financier est verte, le client conserve les garanties d’origine qui lui sont attachées. Pour rappel, les garanties d’origine sont des certificats de traçabilité qui reposent sur le principe suivant : pour 1 kWh d’électricité consommée, 1 kWh d’électricité verte est injecté sur le réseau.

Par ce mécanisme, le consommateur peut donc compenser ses émissions de CO2 et faire un pas supplémentaire vers la neutralité carbone.

Quels sont les avantages du PPA ?

Une meilleure maîtrise de la facture d’énergie

Le PPA permet à un grand compte de bénéficier d’électricité à des prix négociés sur la longue durée. Ce faisant, il sécurise une partie de son approvisionnement et ne dépend plus totalement des cours du marché. C’est donc une option intéressante dans un contexte de hausse des prix de l’électricité.

Réduire son empreinte carbone

D’autre part, cela permet à l’entreprise de participer au développement des énergies renouvelables en Europe et de diminuer son bilan carbone. Elle peut donc plus facilement répondre à des objectifs RSE. C’est aussi l’opportunité d’améliorer son image auprès de ses collaborateurs et de ses clients.

Quels sont les risques liés aux PPA ?

Les PPA Energie sont des contrats sur la longue durée. Ils impliquent donc un certain nombre de démarches administratives et doivent faire l’objet d’une réflexion en amont. Cela peut s’avérer peu rentable si les prix sur les marchés de gros baissent fortement. Cela n’est actuellement pas le cas puisque les marchés de gros sont en proie à une hausse historique.

Dans le cadre d’un Green PPA, le producteur doit pouvoir pallier l’intermittence des énergies renouvelables à tout moment :

  • physiquement dans le cadre d’un PPA physique ou sleeved ;
  • financièrement dans le cadre d’un PPA virtuel, appelé aussi « PPA synthétique ».

Il est donc important de choisir avec soin le partenaire avec qui sera établi le contrat.

PPA Energie : un marché en plein essor

Selon le dernier rapport Corporate Energy Market Outlook de Bloomberg, en 2020, les PPA ont connu un essor formidable et notamment les PPA verts. Au total, 23,7 gigawatts (GW) de contrats d’énergie renouvelable ont été signés par plus de 130 entreprises dans le monde.

Sur ce chiffre :

  • 11,9 GW ont été signés aux États-Unis,
  • 7,2 GW en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA)
  • 1,5 GW en Amérique latine.

On peut penser que l’offre continuera à se développer. En effet, les prix de l’électricité sur les marchés de gros ont atteint des prix records depuis la fin de l’année 2021. Les entreprises et industries ont tout intérêt à signer un contrat d’achat d’énergie pour se prémunir de la hausse des prix.

En France, un développement freiné par le complément de rémunération ?

Les PPA ont pour but de participer au développement des énergies renouvelables. En France, ce mécanisme entre en concurrence avec le complément de rémunération. Comme l’explique le Ministère de la Transition écologique « Le complément de rémunération, introduit par la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte, est une prime versée à un producteur d’énergie renouvelable en complément de la vente sur le marché de l’électricité qu’il a produite ».

Ce dispositif fonctionne lorsque les prix sur les marchés de gros sont inférieurs au prix de vente des énergies renouvelables. Sinon, c’est aux producteurs d’énergies renouvelables de reverser la différence à l’Etat. C’est actuellement ce qui est en train de se produire. C’est ce que souligne Anne-Catherine de Tourtier, présidente de France Energie Eolienne, « Le mécanisme de complément de rémunération n’est pas une subvention de l’Etat aux producteurs d’énergie éolienne ; c’est au contraire un vecteur de rééquilibrage, puisque plus les prix de l’électricité sont élevés plus l’éolien reverse au budget de l’État« .

Sur 2021 et 2022, les filières de l’énergie solaire et éolienne devraient reverser 8,4 milliards de trop-perçu à l’Etat.

On peut donc penser que les acteurs des énergies renouvelables chercheront à diversifier les leviers de financement par le biais des PPA.

Télécharger
Les informations recueillies à partir de ce formulaires sont transmises à Opéra Energie et ses partenaires pour gérer votre demande.

En savoir plus la gestion de vos données et vos droits.
Envoyez-nous votre message

    Les informations recueillies à partir de ce formulaires sont transmises à Opéra Energie et ses partenaires pour gérer votre demande.

    En savoir plus la gestion de vos données et vos droits.
    Découvrez nos newsletters

    Choisissez les newsletters qui vous intéresse