Ce lundi, le gouvernement a lancé Bail Rénov, un dispositif gratuit d’aide et de conseil aux bailleurs et locataires, destiné à accélérer la rénovation énergétique des logements en location.

Une réponse à la précarité énergétique des logements en location

« L’ambition de Bail Rénov’ est de contribuer à l’amélioration de l’habitat et par conséquent de réduire la précarité énergétique dans le parc locatif privé sur l’ensemble du territoire national. » explique le site internet.

« En agissant spécifiquement auprès des propriétaires bailleurs concernés par l’interdiction progressive de mise en location des logements, il participe à la politique du logement et à l’atteinte, d’ici 2050, de l’objectif de neutralité carbone voulues par l’État. » est-il encore ajouté.

Il y a en effet urgence à accompagner les propriétaires bailleurs, les échéances de mise en conformité aux normes énergétiques s’approchant à grands pas : 2025 (étiquette G), 2028 (étiquette F) et 2034 étiquette (E).

Un dispositif complémentaire à France Rénov’

« Bail Rénov' » vient en complément de la plateforme France Rénov’ et est le fruit de la collaboration de sept acteurs du logement et de la rénovation énergétique, dont l’Agence nationale pour l’information sur le logement (Anil), l’association Soliha, et le mouvement d’aide à l’insertion Habitat et Humanisme. Son financement est réalisé dans le cadre du système des « certificats d’économies d’énergie » (CEE).

Financer les travaux de rénovation énergétique des bailleurs grâce aux certificats d’économie d’énergie

Institué en 2005 par la Loi de Programmation définissant les Orientations de la Politique Énergétique (Loi POPE), le dispositif des Certificats d’Économie d’Énergie (CEE) est un instrument essentiel dans la politique de gestion de la demande énergétique.

Les CEE agissent comme des incitations, mobilisant l’ensemble des acteurs économiques, qu’ils soient fournisseurs ou consommateurs. Ils encouragent ces acteurs à participer activement à des initiatives visant à améliorer l’efficacité énergétique. Ainsi, le financement de Bail Rénov’ à travers les CEE s’inscrit dans une démarche plus large pour stimuler des actions concrètes et significatives en faveur de la transition énergétique.

Des actions concrètes pour accompagner propriétaires et locataires

En 2024, Bail Renov’ prévoit d’organiser deux à trois réunions d’information par jour destinées aux propriétaires bailleurs et aux locataires, avec l’objectif ambitieux de conseiller 6 000 ménages au total. L’association prévoit également 550 ateliers collectifs et 4 500 visites à domicile, principalement orientés vers les propriétaires bailleurs.

Une plateforme téléphonique sera mise à disposition des bailleurs et locataires pour une assistance à distance. Parallèlement, une équipe de téléconseillers prendra contact avec environ 16 000 bailleurs de logements étiquetés E, F ou G, les aidant à élaborer les bases d’un projet de rénovation. Ces logements seront progressivement interdits à la location selon le calendrier fixé par la loi Climat.

(Source © Agence France-Presse)

Charlotte Martin
Responsable Communication

Sophie-Charlotte MARTIN, Conceptrice-Rédactrice spécialisée

Titulaire d'un master 2 en Lettres Classiques, complété d'un master 2 en Communication et d'un cycle web marketing à la CCI de Lyon, Sophie-Charlotte est intervenue sur des sujets aussi B2C que B2B, on et off line.

Régulièrement confrontée aux problématiques tertiaires et industriels, elle s'est spécialisée en énergie. Aujourd'hui, elle garantit au quotidien la direction et la production éditoriale de l'entreprise. Sophie-Charlotte MARTIN est Responsable éditoriale d'Opéra Energie.