Le parquet suédois a officiellement annoncé mercredi la clôture de son enquête sur le sabotage des gazoducs Nord Stream en septembre 2022, estimant que l’affaire ne relevait pas de sa compétence.

L’enquête sur le sabotage ne relève pas de la juridiction suédoise

Dans un communiqué, le procureur suédois Mats Ljungqvist a déclaré : « La conclusion de l’enquête est qu’elle n’est pas du ressort de la juridiction suédoise et que l’enquête doit donc être clôturée. » Il a également précisé avoir partagé les éléments de son enquête avec les autorités judiciaires allemandes.

« Rien n’indique que la Suède ou des citoyens suédois aient été impliqués dans cette attaque qui s’est déroulée dans les eaux internationales« , a ajouté le procureur.

Une enquête internationale, aucune piste privilégiée

Quatre importantes fuites de gaz, précédées d’explosions sous-marines, ont eu lieu le 26 septembre 2022 sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, reliant la Russie à l’Allemagne et fournissant la majeure partie du gaz russe à l’Europe.

Trois enquêtes distinctes avaient été ouvertes en Allemagne, en Suède et au Danemark. L’enquête suédoise est la première à se conclure. La coopération avec le Danemark et l’Allemagne a été jugée « bonne » par le procureur suédois, qui a souligné avoir transmis des documents susceptibles d’être utilisés comme preuves dans l’enquête allemande.

Les explosions ont été attribuées, selon différentes enquêtes médiatiques, à l’Ukraine, à la Russie ou aux États-Unis, bien que tous aient nié leur implication. Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a notamment démenti à plusieurs reprises toute implication de son pays, demandant des preuves tangibles.

Charlotte Martin
Responsable Communication

Sophie-Charlotte MARTIN, Conceptrice-Rédactrice spécialisée

Titulaire d'un master 2 en Lettres Classiques, complété d'un master 2 en Communication et d'un cycle web marketing à la CCI de Lyon, Sophie-Charlotte est intervenue sur des sujets aussi B2C que B2B, on et off line.

Régulièrement confrontée aux problématiques tertiaires et industriels, elle s'est spécialisée en énergie. Aujourd'hui, elle garantit au quotidien la direction et la production éditoriale de l'entreprise. Sophie-Charlotte MARTIN est Responsable éditoriale d'Opéra Energie.