Lors d’une conférence de presse mardi soir, le président Emmanuel Macron a affirmé que le prix de l’électricité en France allait « revenir dans la norme ». Il a également assuré que malgré les ajustements éventuels annoncés par le gouvernement dans les prochains jours, le prix resterait « substantiellement inférieur » à celui payé par les consommateurs en Allemagne, en Espagne et en Italie.

Un prix de l’électricité restant compétitif

Le chef de l’État a souligné que certes le tarif réglementé a augmenté de 25% l’année dernière, mais la hausse qui aurait dû être appliquée était plutôt de l’ordre de + 100%. Il l’affirme, la France maintiendra un prix de l’électricité nettement inférieur à celui de ses voisins européens.

Emmanuel Macron a encore souligné la protection de la France contre l’inflation énergétique ces dernières années. Il a estimé qu’avec le retour des prix à la normale, des augmentations étaient légitimes, tout en assurant que la hausse serait maîtrisée.

Il a refusé de préciser les annonces gouvernementales à venir mais a assuré que la compétitivité des prix serait préservée.

Bruno Le Maire confirme une augmentation limitée

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, avait déjà abordé le sujet lors d’un déplacement à la centrale nucléaire de Gravelines, affirmant qu’il n’y aurait pas de gel sur le tarif réglementé de l’électricité (TRVE). Il a réitéré que l’augmentation ne dépasserait pas 10%, tout en précisant que le chiffre final serait déterminé après consultation avec le Premier ministre et le président de la République.

Le tarif réglementé de l’électricité, bénéficiant à la majorité des foyers, est révisé deux fois par an, le 1er février et le 1er août. L’association UFC Que Choisir avait récemment demandé au gouvernement un « gel » de ce tarif réglementé. La Présidente de l’association a d’ailleurs réagi à la suite de la déclaration de Le Maire, qualifiant sa prise de parole de « particulièrement inopportune ». « Je réitère notre demande de gel, et à défaut d’un gel que la hausse soit strictement limitée en 2024 au niveau général de l’inflation attendue cette année, à savoir 2,5 % » a-t-elle insisté.

Charlotte Martin
Responsable Communication

Sophie-Charlotte MARTIN, Conceptrice-Rédactrice spécialisée

Titulaire d'un master 2 en Lettres Classiques, complété d'un master 2 en Communication et d'un cycle web marketing à la CCI de Lyon, Sophie-Charlotte est intervenue sur des sujets aussi B2C que B2B, on et off line.

Régulièrement confrontée aux problématiques tertiaires et industriels, elle s'est spécialisée en énergie. Aujourd'hui, elle garantit au quotidien la direction et la production éditoriale de l'entreprise. Sophie-Charlotte MARTIN est Responsable éditoriale d'Opéra Energie.