La croissance de l’économie française fait mieux que prévu sur le second trimestre. Le PIB de la France a ainsi augmenté de 0,5 %, profitant d’exportations en hausse.

Le gaz souffle, les niveaux de stockage rassurent

Les stocks de gaz européens sont remplis à 87 %. Ce haut niveau permet aux prix de baisser en éloignant les inquiétudes suscitées par les maintenances supplémentaires prévues sur des champs gaziers norvégiens en août.

  • Cal-24 : 48,952 €/MWh

– 4,27 %

  • Cal-25 : 44,079 €/MWh

– 3 %

  • Cal-26 : 35,913 €/MWh

– 1,55 %

Évolution du prix du gaz depuis 1 an (en €/MWh)

(Source EEX – 28 juillet 2023)

Évolution des prix du gaz depuis 1 mois (en €/MWh)

(Source EEX – 28 juillet 2023)

L’électricité ralentit, grâce à la baisse du gaz et du charbon

Les cours de l’électron suivent le marché du gaz et terminent juillet à la baisse. En France, EDF a confirmé une hausse progressive de ses objectifs annuels de production nucléaire jusqu’en 2025, tablant sur une production située entre 300 et 365 TWh.

  • Cal-24 : 163,19 €/MWh

– 5,53 %

  • Cal-25 : 142,30 €/MWh

– 2,50 %

  • Cal-26 : 117,25 €/MWh

– 2,06 %

Évolution du prix de l’électricité depuis 1 an (en €/MWh)

(Source EEX – 28 juillet 2023)

Évolution des prix de l’électricité depuis 1 mois (en €/MWh)

(Source EEX- 28 juillet 2023)

Le pétrole monte sur fond d’offre restreinte

Les baisses de l’offre annoncées par l’Arabie saoudite pour juillet et août, ainsi que la réduction des exportations russes font monter les cours du pétrole. Le marché est aussi porté par les nouvelles mesures de soutien au secteur immobilier annoncées par la Chine, 1er importateur de brut.

  • 84,99 $/b

+ 4,84 %

Le carbone perd 2,75 €/t sur la semaine

Le contrat EUA Dec-23 clôture à la baisse le 28 juillet.

  • 88,68 €/t

– 3,01 %

Evolution du prix du carbone depuis 1 an (en €/MWh)

(Source EEX – 28 juillet 2023)
Benoit Wintergerst
Directeur Energie & Prix (COO)

Ingénieur de formation, diplômé de l’École Centrale de Nantes et d'un master de finances en Angleterre, Benoit Wintergerst a débuté sa carrière comme Analyste Electricité chez Engie. Il rejoindra ensuite le groupe Total Gas & Power Ltd  à Londres pour y occuper les fonctions d'Analyste Gaz Middle Office. En 2015, il entre chez Opéra Énergie en tant Analyste Grands Comptes et Chargé de Développement, avant de prendre la Direction du pôle Expertise puis, aujourd’hui, du pôle Énergie & Prix.