Sur le plateau de France 2 ce mercredi matin, Bruno Le Maire a fait part de son inquiétude pour le tissu économique français, exposé de plein fouet à la crise énergétique. « Ces prix sont totalement anormaux, délirants et dangereux pour notre économie (…). Il y a urgence absolue pour un certain nombre d’entreprises qui sont confrontées à l’explosion de leur facture énergétique » a ainsi alerté le ministre de l’Économie et des Finances. Dans la foulée, il s’est engagé à « des aides plus rapides et plus importantes » pour les entreprises concernées.

Revenant sur la simplification des aides destinées aux entreprises énergivores, Le Maire rappelle que toutes les TPE et PME, peuvent bénéficier d’une subvention pouvant aller jusqu’à 2 millions d’euros à condition que l’énergie représente une part importante de leurs coûts de production et qu’elles enregistrent des pertes. La subvention peut être versée « même si elles ont oublié d’en faire la demande en juillet ou en août », a assuré le ministre, « elles peuvent la redemander et ils y ont droit ». L’aide, qu’elles n’auront pas à rembourser, est en outre rétroactive.

Doubler le montant des aides aux grandes entreprises

Bruno Le Maire souhaite doubler le montant des aides accordées aux entreprises les plus énergivores. Elles pourraient ainsi atteindre 100 millions d’euros. Mais, pour y parvenir, il faut l’aval de la Commission européenne. Bruno Le Maire presse donc Bruxelles d’assouplir les règles sur les aides publiques avant fin octobre, plutôt qu’au 1er janvier prochain, comme prévu. « C’est beaucoup trop tard : vous aurez des sociétés qui seront tombées au tapis, si nous attendons, a prédit le patron de Bercy, avant d’ajouter : Nous devons gagner ce combat, parce qu’il en va de la survie d’entreprises qui sont stratégiques pour la nation française. » « Nous pouvons gagner ce combat, nous le devons », a-t-il ajouté.

Charlotte Martin
Responsable Communication

Sophie-Charlotte MARTIN, Conceptrice-Rédactrice spécialisée

Titulaire d'un master 2 en Lettres Classiques, complété d'un master 2 en Communication et d'un cycle web marketing à la CCI de Lyon, Sophie-Charlotte est intervenue sur des sujets aussi B2C que B2B, on et off line.

Régulièrement confrontée aux problématiques tertiaires et industriels, elle s'est spécialisée en énergie. Aujourd'hui, elle garantit au quotidien la direction et la production éditoriale de l'entreprise. Sophie-Charlotte MARTIN est Responsable éditoriale d'Opéra Energie.