Les boulangers n’ont pas été épargnés par la crise énergétique qui secoue la France. Ils sont nombreux à avoir tiré la sonnette d’alarme face à des prix de l’énergie qui ne cessent de grimper et des factures d’électricité qui explosent. Et pour cause : sans électricité, difficile pour eux de faire tourner leur commerce normalement. D’autant que dans certains cas, la facture d’électricité d’une boulangerie a pu être multipliée par trois ou plus. Des solutions existent tout de même pour tenter de limiter cette hausse. En plus, les boulangeries font partie des commerces qui peuvent bénéficier d’aides.

Boulangerie : une facture d’électricité en hausse depuis le début de la crise énergétique

Facture d'électricité d'une boulangerie

La facture d’électricité d’une boulangerie a fortement augmenté depuis la crise énergétique. En moyenne, la consommation d’électricité d’une boulangerie est portée à 99 000 kWh d’électricité par an, selon Engie.

Cette consommation est avant tout liée à la cuisson et à la production de froid d’après la Confédération nationale de la boulangerie française (CNBPF). Cependant, le montant moyen de la facture d’électricité dépend de la taille de la boulangerie et des différents équipements de consommation.

Quelle a été l’augmentation moyenne de la facture des boulangers en France ?

La hausse de la facture des boulangeries et patisseries dépend du contrat préalablement établi par l’artisan. Elle a pu être très consquénte. Cette année, « certains ont vu le montant de leur facture multiplié par deux, quatre, six voire dix ! », a alerté Dominique Anract, président de la Confédération nationale de la boulangerie française (CNBPF).

Comment faire baisser la facture d’électricité d’une boulangerie ?

Pour ces professionnels artisans, il est facile de mieux maitriser sa facture d’électricité. Et il n’est pas toujours nécessaire de faire de gros investissements pour cela. Un changement d’équipements ou de fournisseur peut être judicieux pour l’entreprise.

1. Changer de fournisseur d’électricité

Pour faire baisser sa facture d’électricité professionnelle, un boulanger a tout intérêt à comparer les fournisseurs d’énergie. En comparant les fournisseurs d’électricité, il peut trouver un contrat adapté à ses besoins, en heures creuses / heures pleines, par exemple ou avec un prix du kWh réduit le matin. C’est par exemple le cas d’EDF, avec son contrat Matina, adapté aux professionnels dont les horaires d’activités se concentrent avant tout le matin.

Afin de trouver le meilleur contrat d’électricité, il peut faire appel à un courtier en énergie comme Opéra Energie. Il est ainsi plus facile de comparer les devis électricité et déterminer l’offre la plus adéquate.

Résiliation des contrats d’énergie : une procédure facilitée pour les boulangers

Comme l’a fait savoir Bruno le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, depuis le 4 janvier 2023, les boulangers dont les tarifs de l’énergie ont « explosé », peuvent résilier leurs contrats d’électricité et de gaz, sans frais, pour en souscrire un plus intéressant.

Le site du Ministère de l’Economie précise que « Cette mesure exceptionnelle, destinée exclusivement aux boulangers, sera appliquée « au cas par cas ». »

2. Changer de four à pain pour réduire le montant de la facture

Si le four à pain électrique est énergivore, il est possible de remplacer l’équipement. Comme l’explique le fournisseur d’énergie Endesa « il faut savoir qu’un four à gaz naturel permet de réaliser jusqu’à 20 % d’économies par rapport à un modèle électrique« . Cet équipement coûte quelques milliers d’euros mais peut se rentabiliser en 4 à 5 ans.

Il est également possible d’opter pour un four à pellet. Energies renouvelables, les granulés de bois permettent de faire jusqu’à 50 % d’économies sur la consommation d’énergie d’une boulangerie d’après TotalEnergies.

3. Faire des économies sur la production de froid

Afin de réduire la facture d’électricité d’une boulangerie, il faut également s’intéresser aux appareils de production de froid en y installant des systèmes de régulation. Dans le cadre de la fiche d’opérations standardisées BAT-TH-134, il est possible de faire financer le régulateur via les Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Quelles sont les aides disponibles pour diminuer la facture d’électricité des boulangeries ?

Les professionnels comme les boulangers peuvent également bénéficier d’aides financières pour supporter la hausse de la facture d’électricité. Le gouvernement a mis en place certains dispositifs pour aider les boulangeries face à la hausse du prix de l’électricité.

Le bouclier tarifaire

Depuis le 1er février 2023, la hausse des prix de l’électricité au tarif réglementé de vente (TRV) a été plafonnée à 15%. Le bouclier tarifaire devait rester en place au moins jusqu’au 1er février 2024. Toutefois, le gouvernement a changé d’avis. Finalement, il a évolué et le prix de l’électricité au TRV, le tarif Bleu d’EDF, a augmenté de 10% en août dernier.

Attention, seules les TPE (très petites entreprises) de moins de 10 salariés avec un chiffre d’affaires annuel inférieur à deux millions d’euros peuvent en bénéficier.

Il faut également avoir souscrit à une puissance électrique inférieure à 36 kVA. Bénéficier de cette aide est simple : il faut remplir une attestation sur l’honneur et la transmettre à son fournisseur énergétique.

L’amortisseur électricité

Cette aide est destinée aux TPE/PME de moins de 250 salariés ayant souscrit à une puissance de plus de 36kVA et qui ne sont pas éligibles au bouclier tarifaire. Le gouvernement indique que « la réduction maximale du prix unitaire sera de 160 euros/MWh sur la totalité de la consommation (ou de 0,16 euros/kWh) ». Là aussi pour bénéficier de l’amortisseur électricité, il faut remplir et envoyer une attestation sur l’honneur.

Un guichet d’aide au paiement

Pour certains professionnels, les deux aides précédemment citées ne sont pas toujours suffisantes. Ainsi, le gouvernement a mis en place depuis le 1er janvier un guichet d’aide au paiement des factures d’électricité et de gaz. Cela concerne les boulangers dont :

  • les dépenses énergétiques représentent 3% du chiffre d’affaires en 2021 (après prise en compte de l’amortisseur) ;
  • la facture d’électricité a augmenté de 50% par rapport au prix moyen payé en 2021, après réduction perçue via l’amortisseur électricité.

Pour tester votre éligibilité, un simulateur en ligne a été mis en place sur le site du gouvernement.

Caroline Dusanter
Caroline Dusanter

Diplômée d’un Master 2 du CELSA-Paris Sorbonne, Caroline s’est lancée comme rédactrice et chargée de communication éditoriale indépendante en 2017. Intéressée par les problématiques liées à la transition énergétique et à la mobilité, elle travaille avec Opéra Énergie depuis 2019.

Experte sur les problématiques liées à l'énergie et la rénovation énergétique, elle ambitionne à travers ses articles de faire de la pédagogie sur le marché du gaz et de l’électricité, en constante évolution.