Après la hausse annoncée des tarifs réglementés de l’électricité, c’est au tour des tarifs réglementés de gaz d’Engie d’être majorés, au détriment de certaines copropriétés. Quelles copropriétés vont être impactées ? Et, surtout, comment contrer cette hausse ?

Tarifs réglementés du gaz : une importante hausse

Au 1er février 2021, les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmentent de 3,5 % par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2021. Cette augmentation sera de 0,9 % pour les clients qui utilisent le gaz pour la cuisson, de 2,1 % pour ceux qui ont un double usage, cuisson et eau chaude, et de 3,7 % pour les foyers qui se chauffent au gaz. Une nouvelle hausse qui va impacter directement le budget des copropriétés encore aux tarifs réglementés de gaz… une mauvaise nouvelle quand l’on sait que le budget énergie est l’un de leurs principaux postes de dépenses !

Heureusement, il n’est pas trop tard pour agir en quittant les tarifs réglementés de gaz pour souscrire une offre de marché !

Hausse du prix du gaz : votre copropriété sera-t-elle impactée ?

Depuis plus de 5 ans, les copropriétés consommant plus de 150 000 kWh gaz naturel par an ne sont plus éligibles aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel d’Engie. Elles ont toutes souscrit une offre dite de marché et, de fait, ne seront pas impactées par la hausse annoncée par le gazier historique Engie.

En revanche, les copropriétés dont la consommation de gaz naturel est inférieure à 150 000 kWh sont quant à elles pleinement concernées. A noter qu’elles devront à leur tour passer obligatoirement en offre de marché au plus tard le 30 juin 2023 : en effet, la loi relative à l’Energie et au Climat a acté la suppression des tarifs de gaz naturel pour l’ensemble des consommateurs au 1er juillet 2023.

Mais pourquoi attendre encore deux ans alors que votre copropriété pourrait bénéficier d’un contrat plus avantageux en quittant les tarifs réglementés d’Engie pour souscrire un contrat de gaz pour votre copropriété en offre de marché ?

Résilier l’offre de gaz aux tarifs réglementés pour sa copropriété : une démarche compliquée ?

Et bien non ! Sachez que le passage en offre de marché entraine la résiliation automatique du contrat de fourniture de gaz aux tarifs réglementés de votre copropriété. Aucune démarche n’est nécessaire, le nouveau fournisseur d’énergie de votre copropriété  s’occupera de tout, y compris d’informer GRDF du changement de fournisseur.

De même, aucun frais ne vous sera imputé si votre copropriété quitte les tarifs réglementés de gaz. Aucun préavis de résiliation n’est également à respecter et pas non plus besoin d’attendre la date anniversaire ou la date d’échéance du contrat.

Comment comparer les offres de gaz des fournisseurs alternatifs ?

Pour comparer les offres de fourniture de gaz, il est nécessaire de veiller aux éléments suivants :

  • vérifier si l’acheminement est inclus dans l’offre ou non,
  • comparer les prix sur une même base (soit hors toutes taxes, soit hors TVA, soit TTC),
  • tenir compte de l’évolution des prix : prix fixe ou variable, choix des variables d’indexation…,
  • tenir compte de la période d’engagement et les pénalités éventuelles en cas de résiliation anticipée,
  • tenir compte des modes de paiement et modalités de facturation,
  • analyser les services et options proposés : interlocuteur dédié, modalités de contact, gestion pour les contrats multi-sites, offres vertes ou « compensées carbone », services d’efficacité énergétique…

Souscrire une offre de fourniture de gaz copropriété : quelles informations fournir ?

Plusieurs informations doivent être transmises :

  • Identifiant du site : Point de comptage et Estimation (PCE),
  • Consommation Annuelle de Référence (CAR),
  • Profil et historique de consommation.

Votre fournisseur actuel doit être en mesure de vous les transmettre. A défaut, vous devrez les demander au gestionnaire de réseau, GRDF. Mais le conseil syndical ou le syndic peut aussi déléguer cette tâche à un courtier en énergie pour les copropriétés. Un gain de temps assuré !

Par ailleurs, êtes-vous certain de faire le bon choix parmi la multitude d’offres de gaz disponibles aujourd’hui ? Là encore, faire appel à un courtier en énergie peut vous épargner bien des désagréments.

Souscrire un contrat de gaz pour sa copropriété : l’atout du courtage en énergie !

Chez Opéra Energie, par exemple, nous avons un service de consultants spécialisés dans les contrats de fourniture d’énergie aux copropriétés.

C’est au quotidien que nous sommes aux côtés des syndics et gestionnaires de copropriétés pour les aider à souscrire une offre d’énergie économiquement avantageuse pour leurs copropriétés. Nous mettons en concurrence les fournisseurs de gaz et d’électricité, comparons leurs offres et conseillons nos clients en fonction de leurs besoins.

Opéra Énergie, c’est aussi la certitude d’être accompagné tout le long de la durée de vie du contrat et d’obtenir une réponse rapide et efficiente à la moindre question.

Enfin, Opéra Énergie prend également en charge la problématique liée aux échéances des contrats. Ce qui est loin d’être anodin quand on a un parc important de copropriétés en gestion !