Copropriétés : quelle consommation annuelle de gaz ?

Le gaz est l’un des postes de dépenses les plus importants pour les syndics de copropriétés. En effet, pour un immeuble bénéficiant d’un chauffage collectif au gaz naturel, la consommation est équivalente ou presque à la moitié des charges de la copropriété. Votre contrat de gaz arrive à terme et vous souhaitez changer de fournisseur de gaz pour la copropriété ? Avant de vous lancer dans la souscription d’une offre, il convient de bien mesurer la consommation de l’immeuble que vous gérez. De manière générale, on considère que :

  • Une petite copropriété (environ 10 logements) consomme entre 100 et 200 MWh de gaz naturel par an ;
  • Une copropriété de taille moyenne (environ 50 logements) consomme entre 500 MWh et 1 GWh par an ;
  • Une copropriété de grande taille peut atteindre plus de 2 GWh de consommation par an.

Mais pour calculer votre consommation de manière plus précise, vous devez prendre en compte les spécificités de l’immeuble ou du parc de logements. En effet, vous devez regarder :

  • Le nombre de logements dans le bâtiment ainsi que la surface moyenne dont ils témoignent ;
  • L’emplacement géographique et les conditions climatiques afférentes ;
  • La qualité du dispositif de chauffage et de l’isolation de l’édifice ;
  • Les dates de mise en service et de coupure du chauffage.

En fonction de cela, vous pourrez déterminer votre consommation annuelle de référence (CAR) et savoir dans quelle classe de consommation vous rentrez. Sur le marché du gaz à destination des professionnels et entreprises, il existe quatre classes de consommation :

  • T1, pour les pros présentant une consommation inférieure à 6 MWh de gaz par an ;
  • T2, les professionnels témoignant d’une consommation entre 6 et 300 MWh de gaz naturel par an ;
  • T3, pour les clients consommant entre 300 MWh et 5 000 MWh de gaz naturel par an ;
  • T4, les sites consommant plus de 5 000 MWh de gaz naturel par an.

Ces classes de consommation permettent aux fournisseurs de structurer leurs offres de gaz. En général, les copropriétés sont classées T2, T3 voire T4. 

Bon à savoir : si vous avez déjà fait appel à un fournisseur de gaz professionnel, la CAR est notée sur la facture. 

Le prix, premier critère pour choisir le contrat de gaz d’une copropriété

Dans votre recherche de l’offre la moins chère pour une copropriété, le prix est bien évidemment un élément déterminant. Pour bien le comprendre, il convient de s’arrêter sur les composantes du montant d’une facture de gaz. Celle-ci est composée du :

  • Prix de l’abonnement professionnel au gaz. Cette partie est fixe, le montant reste inchangé ;
  • Le volume de gaz consommé multiplié par le prix du kWh.

Au prix du gaz, vous devrez également ajouter les taxes sur l’énergie et les tarifs d’acheminement.

Pour trouver l’offre au meilleur prix, vous devez donc essentiellement vous arrêter sur le prix du kWh. C’est surtout grâce à cette variable que vous pourrez jouer sur le montant de la facture de gaz de votre copropriété.

Les contrats de gaz pour les copropriétés consommant moins de 300 MWh par an

Les petites et moyennes copropriétés peuvent souscrire des offres déjà préconçues par les fournisseurs d’énergie. Le plus souvent en matière d’offres de gaz naturel pro, trois choix se présentent à eux :

  • Les offres à prix indexés sur le tarif règlementé de vente du gaz (TRV), fixé par les pouvoirs publics : le prix du kWh propose un pourcentage de remise par rapport au TRV, il peut évoluer dans le temps ;
  • Les offres de gaz à prix fixes : le prix du kWh demeure le même pendant toute la durée du contrat ;
  • Les offres à prix de marché libre : le prix du kWh et son évolution sont uniquement définis par les clauses du contrat.

De manière générale, on considère que les offres à prix fixes sont un peu plus chères que les offres à tarifs indexés. Cependant, elles présentent l’avantage d’offrir une certaine stabilité et donc de pouvoir prévoir un budget précis pour la copropriété.

Les contrats de gaz pour les copropriétés consommant plus de 300 MWh par an

Pour les copropriétés dont les besoins en gaz sont très importants, les offres standardisées ne sont pas les plus indiquées. Il est plus ingénieux pour elles de demander un contrat de gaz professionnel sur mesure.

Les autres critères à prendre en compte pour un contrat de gaz de copropriété

Les tarifs constituent l’élément majeur de votre contrat de gaz, mais ils ne sont pas le seul élément qui doit entrer en jeu. Méfiez-vous des tarifs trop bas, ils peuvent parfois cacher d’autres frais non prévus. Pour trouver l’offre au meilleur rapport qualité/prix, vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Les copropriétaires souhaitent-ils une offre de biométhane ou de gaz naturel ?
  • Le service client est-il disponible 24h/24 ?
  • La copropriété dispose de plusieurs compteurs, le fournisseur peut-il assurer une facture pour l’ensemble des bâtiments ou fait-il une facture par compteur ?
  • Le contrat est-il avec ou sans engagement ? Si oui, quelle est la durée du contrat ? Quelles clauses de résiliation anticipée prévoit-il (déménagement, cessation d’activité, etc.) ?

Cette liste est loin d’être exhaustive. En tant que gestionnaire de la copropriété, vous en connaissez les caractéristiques et besoins. Pour trouver le meilleur fournisseur de gaz pour votre immeuble, passez-en revue vos attentes vis-à-vis de votre fournisseur de gaz.

Pour pouvoir comparer les offres et trouver le fournisseur de gaz le moins cher pour votre copropriété, n’hésitez pas à demander des devis à plusieurs opérateurs. Vous pourrez mettre en balance les prix mais aussi les prestations incluses par les différents fournisseurs.

Passer par un comparateur des offres de gaz pour trouver l’offre la plus adaptée pour une copropriété

Comme on a pu le voir, les factures de gaz sont un poste de dépense important pour une copropriété. Pour gagner du temps, vous pouvez réaliser une comparaison des fournisseurs en ligne. En effet, il existe des comparateurs des offres de gaz à destination des professionnels, et notamment des copropriétés. Courtier en énergie, Opéra Energie en propose un gratuit et sans engagement. Pour l’utiliser, vous aurez simplement besoin du numéro de Point de Comptage et d’Estimation (PCE) de votre compteur.

Vous pouvez également joindre les conseillers d’Opéra Energie au 04 26 22 93 92. Ainsi, vous pourrez leur exprimer au téléphone tous les besoins de votre copropriété. Spécialistes des questions d’énergie, ils se chargeront de contacter les fournisseurs d’énergie pour vous et de négocier les meilleures conditions aux meilleurs prix. D’autre part, ils peuvent vous accompagner par la suite dans la gestion du contrat et l’optimisation de vos factures de gaz afin de réduire toujours plus les coûts liés à votre copropriété.