Autoconsommation photovoltaïque

Réduisez les charges de votre entreprise, protégez-la contre la hausse des prix de l’électricité et produisez une énergie renouvelable, durable et locale.

Produisez une partie de votre électricité dans votre entreprise

De plus en plus de professionnels produisent eux-mêmes leur électricité en profitant des surfaces de toitures (usines, entrepôts…) ou de parkings pour y installer des panneaux solaires. A la clé, baisse du budget d’électricité, stabilité sur 20 ans des tarifs de l’électricité produite, démarche environnementale positive et valorisation de l’entreprise.

En tant que spécialistes du photovoltaïque et de l’autoconsommation, nous prenons en charge la mise en œuvre du projet, de l’étude à l’installation, en passant par les solutions de financement et la gestion de l’ensemble des démarches administratives.

pourquoi faire le choix de l’autoconsommation ?

Effacer une partie des factures d’électricité

Se protéger contre la hausse des prix de l’électricité

Produire une énergie renouvelable et locale

Piloter et optimiser ses consommations d’électricité

L’autoconsommation photovoltaïque : qu’est-ce que c’est ?

L’autoconsommation ou plus précisément « l’autoconsommation solaire » consiste à installer des panneaux photovoltaïques sur la toiture ou des terrains (champs, friches industrielles) appartenant à des entreprises. Ce faisant, les professionnels peuvent produire leur propre électricité grâce à l’énergie solaire.

Le fonctionnement de l’autoconsommation photovoltaïque

La production d’électricité en autoconsommation fonctionne selon les étapes suivantes :

  1. Le rayonnement solaire va venir frapper les cellules photovoltaïques ;
  2. Sous l’action du soleil, le panneau solaire va produire un courant continu ;
  3. Ce courant continu est transformé en courant alternatif par un onduleur photovoltaïque ;
  4. l’électricité est injectée sur le réseau. Elle est consommée par l’entreprise ou revendue au réseau pour alimenter des tiers.

On distingue deux grandes manières de s’engager dans l’autoconsommation :

  • l’autoconsommation solaire individuelle ;
  • l’autoconsommation solaire collective.

L’autoconsommation individuelle

On parle d’autoconsommation individuelle lorsque l’entreprise décide d’installer seule des panneaux photovoltaïques sur un terrain lui appartenant. Ainsi, elle peut consommer de électricité verte en circuit-court et/ou la revendre à un fournisseur d’énergie.

L’autoconsommation collective

L’autoconsommation collective est un rassemblement de divers acteurs qui souhaitent partager les frais de pose et d’entretien des panneaux solaires. Ils partagent également la production d’électricité solaire et les revenus qui en découlent.

Bon à savoir : autoconsommation collective et structure juridique

Se lancer dans l’autoconsommation collective implique la création d’une personne morale. Celle-ci deviendra l’interlocutrice pour discuter avec le fournisseur d’énergie, l’installateur solaire, Enedis, etc.

Autoconsommation totale, revente du surplus ou revente totale : que choisir pour mon entreprise ?

Après l’installation des panneaux solaires, l’entreprise peut opter pour diverses options pour les rentabiliser. Elle peut choisir :

  • L’autoconsommation totale. La totalité de l’électricité produite est consommée par les locaux professionnels. Le surplus d’électricité peut être stocké dans des batteries pour une utilisation postérieure ;
  • L’autoconsommation avec revente du surplus. L’entreprise consomme une partie de l’électricité solaire. Elle revend l’excédent d’électricité au réseau en obligation d’achat (OA Solaire) au tarif d’achat fixé par l’Etat ;
  • La revente totale : toute l’électricité produite est vendue au tarif d’achat.

Les démarches de raccordements et les investissements différeront en fonction de l’option choisie. D’où l’importance de se faire conseiller par un expert pour trouver l’option la plus adaptée à son entreprise.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation photovoltaïque pour les entreprises ?

Réduire sa facture d’énergie

Pour une entreprise, l’autoconsommation solaire permet en général de couvrir une grande partie des besoins en énergie des locaux professionnels. En effet, la plupart des entreprises fonctionnent uniquement en journée.

Comme l’explique le fournisseur TotalEnergies, « c’est à cette période où ont lieu la quasi-totalité de la consommation en électricité du site mais aussi toute la production d’électricité photovoltaïque. Plus clairement, production et consommation s’opèrent simultanément : vos panneaux photovoltaïques fournissent directement en électricité les locaux, bureaux, machines, etc. ». C’est donc un bon moyen de réduire sa facture d’électricité professionnelle.

Engager son entreprise dans la transition énergétique

En installant des panneaux solaires, on peut bénéficier d’une image plus verte auprès de ses clients et de ses collaborateurs. Cet engagement environnemental peut devenir un axe de communication et aide les entreprises à atteindre leurs objectifs RSE.

Générer de nouveaux revenus grâce à l’autoconsommation solaire

En revendant le surplus d’électricité produite, on peut rentabiliser son investissement solaire. Une fois l’investissement rentabilisé, l’excédent d’énergie revendue se convertit en un revenu supplémentaire pour l’entreprise. Le photovoltaïque apparait donc comme un enjeu de compétitivité.

Agriculteurs : profiter d’un bâtiment photovoltaïque agricole gratuit

Pour un exploitant agricole, le solaire peut être un levier de financement pour la construction d’un hangar. En effet, la vente de l’électricité verte permet de rentabiliser rapidement la construction d’un hangar solaire.

L’agriculteur peut aussi opter pour un bâtiment solaire clé en main. Il loue son terrain à une entreprise sur 30 ans. Celle-ci construit un hangar photovoltaïque qu’elle met à disposition gratuitement de l’exploitant. De son côté, elle se rémunère via la commercialisation de l’énergie solaire.

Autoconsommation pour les entreprises : comment installer des panneaux solaires sur son toit ?

La pose de panneaux photovoltaïques doit être réalisée en plusieurs étapes. Quelles sont les formalités et démarches à réaliser ?

1. Dimensionner le projet

La première chose à faire est de mener une étude de faisabilité. Il faudra s’assurer que votre toiture ou votre champ peut accueillir des panneaux solaires. Une fois ce constat établi, vous pourrez dimensionner le projet d’autoconsommation photovoltaïque en fonction de :

  • vos besoins en électricité ;
  • la surface dont vous disposez ;
  • l’orientation de votre toiture. L’ensoleillement ne sera pas le même pour une toiture au Sud qu’une toiture à l’est.

Pour mener cette étude, faites-vous accompagner par un expert du solaire.

2. Les démarches administratives

Lorsque le projet est bien défini, il faut s’acquitter de plusieurs démarches administratives. Vous devrez demander à la mairie dont vous dépendez :

  • une déclaration préalable de travaux si le projet est inférieur à 3 kWc (pour les petites entreprises et petits pros) ;
  • un permis de construire pour les centrales photovoltaïques de plus de 3 kWc.

Pour rappel, le kilowatt-crête (ou kWc) est l’unité permettant de la puissance atteinte par un panneau photovoltaïque lorsque celui-ci est soumis à un rayonnement solaire maximal.

Autoconsommation totale, revente du surplus ou revente totale : que choisir pour mon entreprise ?

Après l’installation des panneaux solaires, l’entreprise peut opter pour diverses options pour les rentabiliser. Elle peut choisir :

  • L’autoconsommation totale. La totalité de l’électricité produite est consommée par les locaux professionnels. Le surplus d’électricité peut être stocké dans des batteries pour une utilisation postérieure ;
  • L’autoconsommation avec revente du surplus. L’entreprise consomme une partie de l’électricité solaire. Elle revend l’excédent d’électricité au réseau en obligation d’achat (OA Solaire) au tarif d’achat fixé par l’Etat ;
  • La revente totale : toute l’électricité produite est vendue au tarif d’achat.

Les démarches de raccordements et les investissements différeront en fonction de l’option choisie. D’où l’importance de se faire conseiller par un expert pour trouver l’option la plus adaptée à son entreprise.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation photovoltaïque pour les entreprises ?

Réduire sa facture d’énergie

Pour une entreprise, l’autoconsommation solaire permet en général de couvrir une grande partie des besoins en énergie des locaux professionnels. En effet, la plupart des entreprises fonctionnent uniquement en journée.

Comme l’explique le fournisseur TotalEnergies, « c’est à cette période où ont lieu la quasi-totalité de la consommation en électricité du site mais aussi toute la production d’électricité photovoltaïque. Plus clairement, production et consommation s’opèrent simultanément : vos panneaux photovoltaïques fournissent directement en électricité les locaux, bureaux, machines, etc. ». C’est donc un bon moyen de réduire sa facture d’électricité professionnelle.

Engager son entreprise dans la transition énergétique

En installant des panneaux solaires, on peut bénéficier d’une image plus verte auprès de ses clients et de ses collaborateurs. Cet engagement environnemental peut devenir un axe de communication et aide les entreprises à atteindre leurs objectifs RSE.

Générer de nouveaux revenus grâce à l’autoconsommation solaire

En revendant le surplus d’électricité produite, on peut rentabiliser son investissement solaire. Une fois l’investissement rentabilisé, l’excédent d’énergie revendue se convertit en un revenu supplémentaire pour l’entreprise. Le photovoltaïque apparait donc comme un enjeu de compétitivité.

Agriculteurs : profiter d’un bâtiment photovoltaïque agricole gratuit

Pour un exploitant agricole, le solaire peut être un levier de financement pour la construction d’un hangar. En effet, la vente de l’électricité verte permet de rentabiliser rapidement la construction d’un hangar solaire.

L’agriculteur peut aussi opter pour un bâtiment solaire clé en main. Il loue son terrain à une entreprise sur 30 ans. Celle-ci construit un hangar photovoltaïque qu’elle met à disposition gratuitement de l’exploitant. De son côté, elle se rémunère via la commercialisation de l’énergie solaire.

Autoconsommation pour les entreprises : comment installer des panneaux solaires sur son toit ?

La pose de panneaux photovoltaïques doit être réalisée en plusieurs étapes. Quelles sont les formalités et démarches à réaliser ?

1. Dimensionner le projet

La première chose à faire est de mener une étude de faisabilité. Il faudra s’assurer que votre toiture ou votre champ peut accueillir des panneaux solaires. Une fois ce constat établi, vous pourrez dimensionner le projet d’autoconsommation photovoltaïque en fonction de :

  • vos besoins en électricité ;
  • la surface dont vous disposez ;
  • l’orientation de votre toiture. L’ensoleillement ne sera pas le même pour une toiture au Sud qu’une toiture à l’est.

Pour mener cette étude, faites-vous accompagner par un expert du solaire.

2. Les démarches administratives

Lorsque le projet est bien défini, il faut s’acquitter de plusieurs démarches administratives. Vous devrez demander à la mairie dont vous dépendez :

  • une déclaration préalable de travaux si le projet est inférieur à 3 kWc (pour les petites entreprises et petits pros) ;
  • un permis de construire pour les centrales photovoltaïques de plus de 3 kWc.

Pour rappel, le kilowatt-crête (ou kWc) est l’unité permettant de la puissance atteinte par un panneau photovoltaïque lorsque celui-ci est soumis à un rayonnement solaire maximal.

Autoconsommation pour les entreprises : quelles sont les règles d’appel d’offres ?

Attention, pour les projets solaires d’entreprise de plus de 500 kWc, il faudra passer par une procédure d’appel d’offres. Auparavant cette limite était de 100 kWc. Elle a été relevée suite à la publication d’un arrêté le 6 octobre 2021.

3. L’installation des panneaux photovoltaïques

Après avoir reçu l’autorisation de la mairie, vous pouvez faire appel à un installateur solaire pour poser les panneaux sur votre toiture. Pour les petites installations, les travaux ne durent en général que quelques jours. Ils pourront prendre plusieurs semaines si la centrale est de grande dimension.

4. L’obtention du certificat Consuel Pro

Avant de pouvoir demander le raccordement électrique, il faudra obtenir une attestation Consuel. Celle-ci atteste que l’installation photovoltaïque respecte les normes de sécurité en vigueur. On évite ainsi le risque d’incendie ou de court-circuit. Pour les modules d’autoconsommation, il faudra demander :

  • une Attestation Consuel Bleue, si les panneaux solaires ne sont pas assortis d’un système de stockage ;
  • une Attestation Consuel Violette, pour l’autoconsommation avec batterie.

Comme le rappelle le Consuel « Adressez-nous votre demande de visa d’une Attestation de Conformité 3 semaines avant la date prévisionnelle de raccordement de l’installation au réseau de distribution de l’électricité. » En général, votre installateur solaire vous accompagne dans les démarches et fait la demande pour vous.

5. Raccordement et mise en service de l’installation solaire

Une fois l’attestation Consuel obtenue, vous pouvez demander le raccordement à Enedis, le gestionnaire de réseau. C’est à ce moment-là que vous pourrez signer le contrat de revente de l’électricité. Comme le rappelle EDF OA, « Dès réception de votre demande complète de raccordement, ENEDIS nous enverra tous les éléments nécessaires à la prise en compte de votre demande de contrat d’Obligation d’Achat. »

Après les travaux de raccordement et suite à la signature du contrat, Enedis mettre en service votre centrale solaire.

Connexion d'une installation solaire au réseau électrique

Bon à savoir : N’oubliez pas de souscrire une assurance pour les panneaux photovoltaïques

Pour vous protéger en cas de sinistre, il faut assurer les panneaux solaires. Vous pouvez souscrire une assurance spécifique ou faire évoluer le contrat d’assurance de vos locaux. En cas de location de la toiture, c’est au locataire qu’incombe la souscription de l’assurance.

Autoconsommation photovoltaïque en entreprise : combien cela coûte ?

Passer en autoconsommation d’entreprise représente un investissement. Le coût de votre installation photovoltaïque dépendra avant tout :

  • de la puissance installée en kiloWatt-crête. Plus il y a de panneaux solaires, plus la puissance aura tendance à être importante ;
  • du type de modules photovoltaïques installés (hangar solaire, ombrière de parking, etc.) ;
  • de l’intégration à l’architecture. Des panneaux en surimposition sont souvent moins chers qu’un intégration au bâti.

Globalement, il faut compter entre 65 000€ HT à 120 000 € HT pour une installation de 100 kWc.

Quelles aides à l’autoconsommation photovoltaïque ?

Pour financer votre projet d’autoconsommation solaire en entreprise, il existe des aides au photovoltaïque. Quelles sont-elles ?

La prime à l’autoconsommation photovoltaïque

La prime à l’autoconsommation est une aide fournie par l’Etat pour engager le développement des énergies renouvelables et favoriser la transition énergétique. Elle est de  : 

  • 170 € par kWc, pour les projets d’une puissance comprise entre 9 kWc et 36 kWc.
  • 80 € par kWc, pour les installations d’une dimension comprise entre 36 kWc et 100 kWc.

Afin d’en bénéficier, il faudra passer par installateur RGE (reconnu garant de l’environnement).

Autoconsommation pour les entreprises : la vente de l’électricité

Souvent plus rentable, la vente de l’électricité permet de financer progressivement l’installation photovoltaïque. Le tarif d’achat est fixé tous les 3 mois par les autorités publiques. Il est plus élevé pour les centrales solaires en vente totale, comme le montre le tableau suivant.

Puissance installation solaireTarif d’achat par kWh pour la vente totaleTarif d’achat par kWh pour la vente avec surplus
Inférieure ou égale à 3 kWc0,1789 €0,10 €
Inférieure ou égale à 9 kWc0,1521 €0,10 €
Inférieure ou égale à 36 kWc0,1089 €0,06 €
Inférieure ou égale à 100 kWc0,0947 €0,06 €
Inférieure ou égale à 500 kWc0,098 € / kWh 0,098 € / kWh
Tarif d’achat de l’électricité photovoltaïque produite en autoconsommation pour les entreprises – 3ème trimestre 2021

Attention, depuis l’arrêté du 6 octobre 2021, pour des raisons de législation européenne, le tarif de rachat et la prime à l’autoconsommation ne sont plus cumulables. De la même manière, le tarif de rachat ne peut pas être cumulé avec les aides des collectivités locales.

Bon à savoir : financer mon installation solaire avec les CEE, c’est possible ?

Le solaire photovoltaïque ne peut pas être financé par une Prime Energie dispensée dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie (CEE). En revanche, on peut bénéficier d’une Prime CEE pour installer un chauffe-eau solaire thermique afin de réduire sa facture d’eau chaude sanitaire.

Panneaux solaires à 1 € : attention aux arnaques au photovoltaïque

Certaines sociétés peu scrupuleuses se font passer pour l’Etat ou les collectivités locales pour proposer des panneaux solaires gratuits ou à très bas prix. Méfiez-vous ! Il n’existe pas de programmes de panneaux solaires à 1 € ou de panneaux solaires gratuits pour les entreprises, ni pour les particuliers. Si on vous a démarché en ce sens, préférez ne pas donner suite. Il s’agit très certainement d’une escroquerie.

Télécharger
Les informations recueillies à partir de ce formulaires sont transmises à Opéra Energie et ses partenaires pour gérer votre demande.

En savoir plus la gestion de vos données et vos droits.
Envoyez-nous votre message

    Les informations recueillies à partir de ce formulaires sont transmises à Opéra Energie et ses partenaires pour gérer votre demande.

    En savoir plus la gestion de vos données et vos droits.
    Découvrez nos newsletters

    Choisissez les newsletters qui vous intéresse