Ouverture à la concurrence et création d’Enedis

Pour bien comprendre le rôle d’Enedis sur le marché de l’électricité, il est essentiel de revenir sur sa genèse. En effet, Enedis n’a pas toujours existé en tant que tel. Auparavant, les activités de transport, distribution et de fourniture était opérée par EDF.

Mais, l’ouverture à la concurrence met fin au monopole d’EDF et implique une séparation des diverses activités. Voient alors le jour, trois grandes entités :

  • EDF, fournisseur d’énergie ;
  • Enedis, le distributeur d’électricité ;
  • RTE, en charge du transport.

Cependant, la distinction n’est pas toujours claire pour les consommateurs. Regardons plus en détails les différences entre ces structures.

Enedis et EDF : quelles différences ?

La confusion entre Enedis et EDF est fréquente. C’est bien normal puisqu’Enedis reste une filiale d’EDF, le fournisseur historique d’électricité.

Enedis a vu le jour en 2008 sous le nom de ERDF. Sa création intervient après la libéralisation du marché de l’électricité sur le segment des particuliers, en 2007. Elle vise à garantir l’indépendance du réseau vis-à-vis des fournisseurs d’électricité.  En 2015, le groupe est rebaptisé Enedis afin de le distinguer un peu plus d’EDF dans l’esprit des consommateurs.

Son rôle est d’acheminer l’électricité jusqu’aux consommateurs finaux et de gérer le réseau électrique moyenne et basse tension. Il ne vend pas d’électricité.

A l’inverse, EDF est un fournisseur d’électricité. Sa vocation est de commercialiser de l’électricité aux professionnels et aux particuliers.

Qui contacter pour mettre l’électricité en service ?

Enedis ne vend pas d’électricité. Si votre entreprise déménage, il convient de souscrire un contrat chez un fournisseur afin de mettre l’électricité en service. De nombreux fournisseurs proposent aux entreprises des tarifs avantageux pour une alimentation identique gérée par Enedis.

Comparez les offres d’électricité pour les entreprises

Enedis et RTE : quelles différences ?

Le périmètre d’Enedis ne recouvre que le réseau moyenne et basse tension. De son côté, RTE se charge du transport de l’énergie sur les lignes à haute tension depuis les centres de production. RTE n’alimente directement que certaines grandes industries.

Enedis : le gestionnaire de réseau d’électricité en France

Enedis est donc en charge de la partie distribution de l’électricité. Mais, plus concrètement, quelles sont ses fonctions au quotidien ?

Les missions d’Enedis  

Enedis est le gestionnaire du réseau d’électricité basse et moyenne tension en France. Il œuvre sur 95% du territoire français, le reste étant géré par les entreprises locales de distribution (ELD). Sa mission est d’acheminer l’électricité jusqu’aux locaux professionnels des entreprises et jusqu’au domicile des particuliers.

Indépendant, cet acteur garantit l’accès au réseau dans les mêmes conditions à tous les fournisseurs d’électricité. Il n’a pas le droit de privilégier EDF, sa maison mère. Cela permet au jeu de la concurrence de se développer en France.

Pour assurer l’alimentation en électricité de tous les Français, il s’occupe aussi de la maintenance des lignes, de la modernisation du réseau et de la gestion des pannes. A ce titre, il a reçu une délégation de service public de la part de nombreuses collectivités territoriales.

Enfin, c’est lui qui gère les problématiques liées aux compteurs électriques. Ainsi, il se charge du déploiement du compteur Linky dans l’Hexagone.

Comment est financé Enedis ?

95% des activités d’Enedis sont financées via le TURPE, les tarifs d’acheminement. Ils sont payés par les consommateurs particuliers et professionnels sur leurs factures d’électricité.

La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) détermine le calcul du TURPE pour 4 ans. Le montant est révisé chaque année en août en prenant compte de l’inflation.

Par ailleurs, Enedis perçoit également une rétribution pour les prestations menées auprès des usagers. En effet, les opérations de mise en service de l’électricité, raccordement, etc. demeurent payantes.

Enedis : quelles prestations pour les consommateurs professionnels ?

Enedis est en charge de nombreuses opérations vis-à-vis des consommateurs professionnels. Dans les grandes lignes, il s’occupe de tout ce qui a trait aux compteurs et à l’acheminement de l’électricité.

Ouverture de compteur électrique

La mise en service de l’électricité intervient suite à un déménagement et/ou une coupure de courant. Elle a lieu après la souscription auprès d’un fournisseur d’électricité pro.

En effet, au moment de souscrire, le fournisseur vous aidera à prendre contact avec le gestionnaire de réseau pour faire ouvrir le compteur Enedis. Deux cas de figures peuvent se présenter :

  • Vous bénéficiez d’un compteur Linky : dans ce cas la mise en service de l’électricité peut se faire à distance et sous 24h ;
  • Vous disposez d’un ancien compteur électrique : Enedis devra donc envoyer un agent dans vos bureaux pour faire ouvrir le compteur.

Dans les deux cas l’opération est payante. Quel que soit votre fournisseur le prix reste le même. Fixé par Enedis, il varie en fonction de la puissance de votre compteur et du délai d’intervention. En revanche, ayant lieu à distance, cette prestation coûtent moins cher aux détenteurs d’un compteur Linky.

Le montant vous est débité par votre fournisseur sur votre première facture d’électricité. Il est ensuite reversé à Enedis par votre opérateur.

Grille tarifaire des mises en services d’Enedis pour les clients professionnels 2020

Prestation

Puissance de compteur

Délai

Prix en € HT

Mise en service à la suite d’un raccordement nouveau

> 36 kVA

5 à 10 jours ouvrés

161,44

≤ 36 kVA (compteur classique)

41,75

≤ 36 kVA (compteur Linky)

24h après la demande

Mise en service classique

> 36 kVA

5 jours ouvrés

103,34

 

≤ 36 kVA (compteur classique)

15,38

 

≤ 36 kVA (compteur Linky)

24h après la demande

Bon à savoir

A l’inverse des particuliers bénéficiaires du chèque énergie, les clients professionnels ne peuvent jamais bénéficier d’une gratuité de la mise en service.

Changement d’option tarifaire et modification de puissance

Enedis est aussi l’entité chargée de gérer les modifications de puissance et les changements d’option tarifaire. Par exemple, le passage en heures pleines / heures creuses depuis l’option base ou inversement.

Pour cela, le client doit d’abord se tourner vers son fournisseur qui en fait la demande à Enedis. Comme pour l’ouverture du compteur, la grille des prix d’Enedis est invariable d’un fournisseur à l’autre.

Grille tarifaire des prestations d’Enedis pour les clients professionnels 2020

Prestation

Puissance de compteur

Description de l’opération

Délai

Prix en € HT

Modification
de formule tarifaire d’acheminement

 

> 36 kVA

Intervention simple ou intervention sur le dispositif de télécommunication

Sous 30 jours calendaires

160,48

Avec remplacement du compteur

402,00

Paramétrage en télé-opération

17,48

 

≤ 36 kVA (compteur classique)

Passage en heures pleines / heures creuses ou passage en option base

5 à 10 jours ouvrés

46,85

 

≤ 36 kVA (compteur Linky)

Passage en heures pleines / heures creuses ou passage en option base

24h après la demande

Gratuit

Modification de puissance

> 36 kVA

Changement à distance ou sur site impliquant ou non un changement du compteur et/ou des transformateurs de courant

Sous 30 jours calendaires

65,81

 

≤ 36 kVA (compteur classique)

Sans changement de disjoncteur

5 à 10 jours ouvrés

31,48

 

Avec changement de disjoncteur

46,85

Avec changement de disjoncteur et de compteur

56,66

 

Passage de monophasé à triphasé ou inversement

132,29

 

≤ 36 kVA (compteur Linky)

Téléopération

24h après la demande

3,09

Relevé de compteur Enedis

Enedis assure aussi le relevé des compteurs des professionnels. Pour les entreprises équipées d’un compteur communicant, la prestation de relevé s’effectue à distance.

Pour les autres, le gestionnaire envoie tous les 6 mois un agent procéder à la relève des index du compteur. Enedis prévient le client par courrier postal. Il est également possible de souscrire gratuitement à un service d’Enedis pour être prévenu :

  • Par mail ;
  • Par sms.

Dans les deux cas, la relève est gratuite et permet à Enedis de transmettre au fournisseur la consommation réelle d’un usager. Il pourra ainsi établir une facture de régularisation.

A savoir

Il est obligatoire de laisser Enedis accéder au moins une fois par an à votre compteur. Comme le fait savoir le gestionnaire sur son site web, « si aucun relevé n’a pu se faire au cours des 12 derniers mois, demandez un rendez-vous spécifique auprès de votre fournisseur d’électricité qui vous précisera les conditions tarifaires de cette intervention ».

Souscrire un contrat CARD avec Enedis

De nombreux fournisseurs incluent les tarifs d’acheminement, le TURPE, au contrat de fourniture d’électricité. On dit que ces clients sont en contrat unique (CU).

D’autres fournisseurs ne l’incluent pas. Il faut alors conclure directement avec Enedis, un Contrat d’Accès au Réseau public de Distribution (CARD). Pour cela, l’entreprise doit contacter Enedis au minimum deux mois avant le début du contrat. Enedis se chargera alors de lui envoyer une proposition de contrat.

Suite à cela, le consommateur doit joindre un responsable d’équilibre. Selon la définition de la CRE, « les responsables d’équilibre sont des opérateurs qui se sont engagés contractuellement auprès de RTE à financer le coût des écarts constatés a posteriori entre l’électricité injectée et l’électricité consommée (injections < soutirages) au sein d’un périmètre d’équilibre ». En général, il s’agit de fournisseurs d’électricité.

Enfin, après s’être rattaché à un périmètre d’équilibre, il faudra renvoyer le contrat signé à Enedis.

Enedis raccordement : quelles démarches ?

Vous déménagez dans des locaux commerciaux neufs ? Avant de souscrire un contrat d’électricité, il se peut qu’une demande de raccordement à l’électricité soit nécessaire s’il n’est pas déjà fait. C’est Enedis qui se charge de raccorder à l’électricité les bureaux et bâtiments professionnels.

Le raccordement permanent

Afin de demander le raccordement à l’électricité, le professionnel doit tout d’abord prendre contact avec un fournisseur pour déterminer la puissance de compteur dont il aura besoin.

Ensuite, il lui faudra contacter Enedis pour un devis concernant les travaux de raccordement. Pour cela, vous devrez lui transmettre un dossier comprenant notamment :

  • Une autorisation d’urbanisme ;
  • Des photos du bâtiment à raccorder ;
  • Un plan de masse ;
  • Un plan de situation.

Cela permettra à Enedis d’étudier le terrain et d’évaluer le montant du chantier. En fonction de la complexité des travaux et de l’emplacement de votre local, le prix du chantier sera plus ou moins cher.

Après réception du dossier, le gestionnaire vous fera parvenir un devis sous 10 jours. Une fois le devis signé, les travaux peuvent commencer. Ces derniers peuvent durer entre 6 semaines et 4 mois. C’est pourquoi, il est conseillé d’anticiper la demande de raccordement Enedis.

Une fois les travaux de raccordement terminés, le professionnel doit faire vérifier la sécurité de l’installation électrique par un organisme indépendant : le CONSUEL. Si ceux-ci sont aux normes, alors il recevra une attestation Consuel. Elle est payante et le montant varie en fonction du type de prestation réalisée.

Enfin, il pourra souscrire un contrat d’électricité auprès du fournisseur de son choix.

Bon à savoir : Enedis a mis en place une plateforme dématérialisée de demande de raccordement. Il est possible d’y entamer directement les démarches.

Le raccordement provisoire 

Lors de besoins ponctuels, les entreprises peuvent nécessiter un raccordement provisoire Enedis. Il leur faut alors faire une demande de raccordement provisoire auprès de leur fournisseur en indiquant :

  • la puissance du compteur désirée ;
  • L’emplacement du chantier ;
  • Une date de raccordement.

Le fournisseur se charge alors de faire valoir la demande auprès d’Enedis. Celui-ci procède au raccordement provisoire et facture le fournisseur qui facture à son tour le pro.

Panne et coupures de courant : comment contacter Enedis ?

Le bon fonctionnement des compteurs électriques est l’apanage du gestionnaire de réseau. C’est pourquoi, il est impératif d’appeler Enedis pour une coupure de courant non liée à une facture impayée.

En cas d’urgence électricité ou de coupures, vous pouvez composer le numéro de téléphone d’Enedis : 09 726 750 XX en remplaçant les XX par le numéro de votre département.

Le déploiement du compteur Linky par Enedis

Enedis est l’acteur en charge du déploiement du compteur connecté Linky. Celui-ci sera installé dans 35 millions de points de consommation à horizon 2021.

Le compteur Linky : à quoi cela sert ?

Impulsé par l’Union européenne et acté par la loi de Transition Énergétique de 2015, le compteur Linky facilite la mise en place de smart grids, des réseaux intelligents d’électricité.

La mise en place d’un réseau connecté permet aux gestionnaires de réseaux de mieux anticiper la demande en électricité. Elle permet l’injection prioritaire d’énergies renouvelables sur le réseau.

Pour les clients pros, le compteur Linky permet de suivre la consommation de l’entreprise au quotidien. En comprenant mieux sa consommation d’électricité, le professionnel est invité à la réduire.

D’autre part, elle offre au consommateur la possibilité de choisir un mode de facturation au réel. C’est un bon moyen d’éviter ainsi les erreurs de facturation liées à une mauvaise estimation.

Enedis mon compte : Suivre sa consommation avec Linky 

Les entreprises peuvent consulter au quotidien leur consommation kWh par kWh sur l’espace client Enedis. Pour cela, il leur faut simplement créer un compte sur la page dédiée d’Enedis en se munissant du Numéro de Siret et du Point de Livraison (PDL) du compteur.

Ensuite, il suffit de se rendre sur « mon compte Enedis » et de cliquer sur l’onglet “Suivre ma consommation”.

Les professionnels peuvent ainsi :

  • Observer leur consommation au quotidien ou demi-heure par demi-heure  ;
  • Analyser leur consommation sur une période donnée
  • La comparer avec des entreprises de même dimension.

GDRF, le gestionnaire de réseau de gaz

Le pendant d’Enedis pour le gaz naturel s’appelle GRDF. Il est chargé de :

  • L’acheminement du gaz jusqu’aux consommateurs finaux ;
  • La maintenance et la modernisation du réseau de gaz ;
  • Le déploiement des compteurs communicants Gazpar.

Tout comme Enedis, il est présent sur 95% du territoire métropolitain et ne commercialise pas d’énergie. La vente de gaz est réservée aux fournisseurs de gaz.