EDF, le fournisseur d’électricité français historique

Le groupe Electricité de France, plus connu du grand public sous l’acronyme EDF, est le principal fournisseur d’électricité en France. Avec plus de 35 millions de clients à travers le monde, cet opérateur historique fait partie des leaders de l’énergie au niveau mondial. Auparavant grande entreprise publique, EDF est devenue une Société Anonyme au début du XXIe siècle. Elle a d’ailleurs même fait son entrée en bourse au cours de l’année 2005. Durant les dernières décennies, la firme s’est imposée comme l’un des grands champions de l’énergie bas carbone, notamment grâce à son parc nucléaire. C’est actuellement le deuxième plus grand du monde, après celui des Etats-Unis.
Le groupe développe de nombreuses activités d’ingénierie et de production d’énergie. Elle dispose pour cela d’un très important parc de centrales nucléaires, thermiques, hydrauliques. Elle exploite également les énergies renouvelables sur différents sites en France et dans le monde. La société assure enfin des activités de négoce, de transport et de distribution d’électricité et de gaz en France et en Europe. EDF emploie actuellement environ 150 000 personnes à travers le monde. Elle est présente dans plus d’une trentaine de pays. En 2017, elle a réalisé un chiffre d’affaires flirtant avec les 70 milliards d’euros.

 Connaissez-vous vraiment l’histoire d’EDF ?

La société EDF, pour Electricité de France, a été créée en 1946, suite à la loi de nationalisation des entreprises privées produisant et distribuant du gaz et de l’électricité sur le sol français. Elle devient alors un EPIC, établissement public à caractère industriel et commercial.
Si la plupart des foyers français sont déjà alimentés en électricité dès l’après-guerre, c’est à partir des années 1960 que les besoins en énergie vont considérablement augmenter. L’utilisation d’appareils alimentés à l’électricité se généralise et la consommation des ménages explose. C’est à la même époque qu’EDF inaugure la toute première centrale nucléaire française, sur le site de Chinon.

15 ans plus tard, durant la crise pétrolière mondiale de 1974, l’Etat Français fait le choix d’investir massivement dans le nucléaire pour garantir son indépendance énergétique. La part d’électricité nucléaire dans le mix énergétique d’EDF atteindra rapidement les 75 %. Au milieu des années 1980, l’opérateur historique exporte son savoir-faire hors de France, avec la construction de la première centrale nucléaire chinoise.

À partir des années 2000, l’entreprise profite de la dérèglementation du marché de l’énergie pour étendre son influence au sein de l’Union Européenne. Elle change de statut en 2003, pour devenir une Société Anonyme puis fait son entrée en bourse 2 ans plus tard.

EDF : les grands chiffres à retenir

En bref, découvrez les données essentielles de ce fournisseur d’électricité et de gaz :

  • 69,6 milliards d’euros de chiffre d’affaires ;
  • 2e fournisseur d’électricité au niveau mondial ;
  • 152 033 collaborateurs répartis sur les différents sites à travers le monde ;
  • 35,1 millions de clients particuliers et professionnels ;
  • 580,8 TWh d’électricité produite dont 77 % de nucléaire ;
  • 87 % d’énergie produite sans CO2.

Quelles sont toutes les activités de l’opérateur historique d’électricité  ?

Les activités d’EDF s’organisent autour de 4 grands domaines de compétences :

  • L’ingénierie ;
  • La production d’électricité ;
  • Le négoce en énergie ;
  • La distribution et le transport d’électricité.

L’ingénierie chez EDF

À travers ses activités de conception, d’exploitation et de maintenance de sites de production d’électricité, EDF commercialise son savoir-faire en France et dans le monde. L’entreprise est notamment l’un des leaders mondiaux de l’énergie nucléaire. Elle accompagne entre autres ses nombreux clients dans la construction, la maintenance et la modernisation des centrales.

L’activité de production d’électricité

L’entreprise EDF est le tout premier producteur d’énergie nucléaire mondial. Elle exploite aujourd’hui 58 réacteurs sur le sol français. Ce fournisseur d’énergie possède également plusieurs centrales thermiques et hydrauliques en France, représentant près de 13 % de sa production totale d’électricité. EDF exploite 85 % des centrales hydroélectriques françaises. Sa production annuelle d’électricité produite à partir de l’eau est estimée à 21,9 GW. Elle développe également sa production d’énergies renouvelables à travers la biomasse, le solaire, l’éolien terrestre et marin ou encore la géothermie.

Un spécialiste du négoce en énergie

À travers sa filiale EDF Trading, ce fournisseur en électricité et en gaz mène de nombreuses activités de négoce en énergie. Elle achète en gros du gaz et de l’électricité qu’elle revend ensuite, pour répondre aux besoins des entreprises, des particuliers et des institutions.

La distribution et le transport d’électricité

Les activités de transport et la distribution d’électricité sont assurées par deux filiales : ERDF pour la distribution et RTE pour le transport. Ces deux entreprises gèrent l’acheminement de l’électricité sur le réseau, depuis la centrale jusqu’au compteur du consommateur. Electricité et Réseaux de France exploite les lignes à haute tension et les lignes électriques sur le territoire français. D’autres filiales sont chargées d’assurer la distribution d’électricité avec les différents partenaires européens du groupe.

Quelles sont les offres d'électricité EDF pour les professionnels ?

Vous êtes commerçant, artisan, profession libérale, industriel ou patron de PME ? EDF vous propose de nombreuses offres de fourniture d’électricité et de gaz, adaptées à la taille de votre entreprise et à vos besoins. Suivez le guide pour comprendre les principaux contrats proposés par ce fournisseur d’énergie.

EDF et son offre d’électricité pour les entreprises aux tarifs réglementés de vente

Avec les Entreprises locales de distribution, EDF est le seul fournisseur à pouvoir proposer des offres d’électricité aux tarifs réglementés de vente ou Tarif Bleu. Seuls peuvent y souscrire les particuliers et les professionnels présentant une puissance de compteur inférieure ou égale à 36 kVA. Depuis le 7 décembre 2015, les tarifs réglementés d’électricité d’EDF sont fixés par la Commission de Régulation de l’Énergie (CRE), après avis du gouvernement.

Le client peut résilier le contrat à tout moment et sans pénalités. En cas de changement de fournisseur, le contrat est résilié à la date de prise d’effet du contrat de fourniture avec le nouveau fournisseur d’énergie et le client n’a pas à informer EDF de cette résiliation. Dans les autres cas de résiliation, il doit en revanche informer EDF de sa demande de résiliation et ce par tout moyen : on conseille d’envoyer une lettre de résiliation par recommandé avec accusé de réception. Le contrat prendra alors fin à la date souhaitée qui ne peut évidemment pas être antérieure à la date de la demande. EDF ne facturera aucun autre frais de résiliation que ceux prévus au catalogue des prestations Enedis.

Gammes de contrats EDF en offre de marché pour votre électricité

Le fournisseur d’énergie historique propose différents types d’abonnements pour ses clients professionnels :

  • La gamme Contrat Garanti  d’électricité EDF professionnel qui vous permet de bénéficier d’un prix fixe pour toute la durée de votre contrat. Plusieurs offres pouvant être assorties une option verte sont également proposées si votre puissance de compteur est > 36 KVA.
  • Contrat Matina : il s’agit d’une offre d’électricité d’une durée de 3 ans à prix fixe. Elle propose d’adapter le tarif en fonction des heures creuses du matin.
  • Contrat Estivia : il s’agit d’une offre d’électricité d’une durée de 3 ans à prix fixe. Elle propose d’adapter le tarif en fonction de la saisonnalité de la consommation.
  • Contrat Garanti + : il s’agit d’une offre d’électricité d’une durée de 3 ans avec un prix garanti révisable uniquement à la baisse.
  • La gamme Contrat Expert d’électricité EDF professionnel qui vous offre la possibilité de souscrire un abonnement à prix fixe, à prix indexé ou personnalisable selon votre courbe de charge. L’offre à prix fixe est valable pour une durée de 1, 2 ou 3 ans. L’offre à prix indexé, valable de 1 à 3 ans, suit l’évolution du prix de l’ARENH. Enfin, le contrat électricité Courbe de Charge donne la possibilité de souscrire un prix calculé en fonction de la courbe de charge selon un télé relevé des puissances réalisé toutes les 10 minutes. Le prix peut est soit fixe soit indexé au prix ARENH.
  • La gamme Contrat sur mesure d’électricité EDF professionnel qui vous permet de bénéficier d’un accompagnement personnalisé et de choisir une offre adaptée aux besoins de votre entreprise.
  • La gamme Effacement d’électricité EDF professionnel qui vous permet d’optimiser les coûts liés à votre consommation d’énergie, notamment durant les périodes de pointe.

Peut-on souscrire un contrat de gaz professionnel chez EDF ?

EDF n’est pas seulement fournisseur d’électricité ! Il propose désormais différentes offres de gaz en fonction de votre consommation annuelle :

  • Si votre entreprise consomme moins de 300 MWh, vous pouvez choisir un contrat garanti gaz naturel avec un prix fixe pendant 3 ans. Vous pouvez également opter pour une offre de gaz naturel durable, qui vous permet de compenser vos émissions de CO2 par le financement d’initiatives écologiques et durables.
  • Si la consommation annuelle de votre société excède 300 MWh, vous pouvez choisir entre 3 types de contrats : une offre gaz naturel à prix fixe, un contrat à prix indexé ou une offre modulable sur mesure.

Comment contacter le service client professionnels et entreprises EDF ?

EDF met à disposition de ses clients professionnels un conseiller dédié qui peut être contacté par téléphone, e-mail ou via l’espace client en ligne. Vous pouvez également effectuer toutes vos démarches directement sur le site internet du fournisseur d’énergie. Le numéro de téléphone mis à disposition des professionnels est le 3022, avec des plages horaires de réponse allant de 8h à 18h du lundi au vendredi.

Qui sont les principaux actionnaires du groupe EDF ?

Actuellement, le capital social d’EDF est détenu à 83,7 % par l’Etat Français. Les autres actionnaires se partagent le reste des parts comme suit : 12,2 % d’actionnaires institutionnels, 2,8 % d’actionnaires individuels, 1,2 % d’actionnaires salariés et 0,2 % d’auto-détention.