GRDF est le gestionnaire de réseau de gaz naturel en France. Il oeuvre en lien avec les fournisseurs d’énergie pour assurer la livraison du gaz aux consommateurs professionnels et particuliers. Mais plus exactement qui est GRDF ? Quelle différence y-a-t-il avec Engie ? Quelles sont ses missions ?

GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution de gaz pour les professionnels

Le sigle GRDF signifie « Gaz Réseau Distribution France ». L’entreprise a été créée en 2008 suite à l’ouverture à la concurrence du marché du gaz sur le segment des particuliers. Celui-ci a eu lieu en 2007. Pour les pros, la libéralisation a commencé en 1999 et s’est terminée en 2004.

GRDF est une filiale du groupe Engie (ex-GDF), le fournisseur historique de gaz. Gestionnaire national du réseau de distribution de gaz, il a reçu de la part des collectivités territoriale, une délégation de service public. Il est présent sur 95% du territoire. Dans les 5% restants, ce sont les entreprises locales de distribution (ELD) qui gèrent la distribution. On les retrouve :

  • A Bordeaux avec Gaz de Bordeaux ;
  • A Grenoble avec GEG ;
  • A Strasbourg, avec ES Strasbourg, etc.

Certaines de ces ELD sont même encore propriétaires de leurs réseaux de distribution locaux, au contraire de GRDF. Le réseau de gaz naturel sur lequel, il opère est en effet la propriété des collectivités territoriales pour lesquelles il réalise une mission de service public :

  • l’exploitation du réseau (construction, fonctionnement, entretien, surveillance) ;
  • la distribution du gaz naturelsur leurs territoires.

GRDF et Engie : quelles sont les différences ?

Les missions de GRDF et Engie sont différentes. GRDF n’est pas un fournisseur de gaz, ni pour les professionnels, ni pour les particuliers. GRDF se cantonne à livrer le gaz aux consommateurs finaux.

A l’inverse, Engie, est le fournisseur de historique de gaz naturel de l’Hexagone. A ce titre, il est le seul acteur a pouvoir pratiquer les tarifs réglementés de vente du gaz fixés par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE).

Si les deux entités sont souvent confondues, c’est parce qu’elle appartiennent au même groupe. Cela s’explique parce qu’historiquement Gaz de France (GDF) s’occupait des activités de fourniture et de distribution. Au moment de l’ouverture à la concurrence, il devient obligatoire de les séparer. C’est ce que précise la directive Directive 2003/55/CE du Parlement européen, le gestionnaire « doit être indépendant, au moins sur le plan de la forme juridique, de l’organisation et de la prise de décision, des autres activités non liées à la distribution ».

Bon à savoir

Le 1er décembre 2020 a marqué la fin des tarifs réglementés du gaz pour les pros. Les entreprises clientes de ce tarif doivent donc passer en offre de marché. Mais dans la jungle des offres, comment trouver les tarifs les plus bas ? Le mieux reste de comparer les prix du gaz avec un comparateur. Vous pourrez avoir accès aux offres les plus adaptée à votre profil de consommation.

Quelles différences entre GRDF et GRTgaz ?

GRTgaz et GRDF sont deux structures différentes. GRTgaz est un gestionnaire du réseau de transport du gaz naturel. Il opère sur 86 % du territoire français, les 14 % restant étant de la responsabilité de Téréga (ex-TIGF). Il intervient en amont de GRDF sur les autoroutes du gaz, des gazodus. Il se charge de transporter le gaz depuis les terminaux méthaniers ou les pays voisins vers :

  • Des industries directement rattachées au réseau de transport ;
  • Des centrales thermiques de production d’électricité ;
  • Le réseau de distribution GRDF.

Une fois récupéré par GRDF, le gaz peut alors être livré aux consommateurs professionnels et particuliers.

Quelles sont les missions de GRDF ?

GRDF est chargé de la distribution du gaz naturel et de la maintenance du réseau national. Il se charge aussi des ouvertures de compteur de gaz et des raccordements. À ce titre, il est amené à intervenir dans des locaux professionnels et chez les particuliers.

Relèver les compteurs de gaz

Pour permettre au fournisseur d’établir les factures, GRDF mandate des agents pour réaliser la relève des compteurs de gaz. Ces relèves ont lieu en général une à deux fois par ans.

Dans le cadre d’un contrat mensualisé, basé sur une estimation, elles aident le fournisseur à établir une facture de régularisation.

Pour les clients ayant opté pour une facturation au réel, ces relèves viennent compléter les auto-relèves pratiquées par les clients. Elles permettent au fournisseur et au gestionnaire de vérifier l’exactitude des informations données par le consommateur.

Avec le développement du compteur connecté Gazpar, ces relèves tendent à disparaître. En effet, le compteur connecté assure les relèves au quotidien et les envoie les données de manière cryptées et sécurisées au gestionnaire de réseau.

Ouverture du compteur avec GRDF

GRDF est aussi en charge de procéder à la mise en service du gaz dans les locaux professionnels. Cette opération a lieu suite à la souscription à une offre de gaz naturel. A la fin du processus le fournisseur choisi vous aidera à prendre rendez-vous avec GRDF pour faire ouvrir le compteur. En général, les créneaux proposés se trouvent entre 5 à 10 jours après la souscription. Mais, sous réserve de disponibilité d’un technicien, elle peut avoir lieu sous 2 jours voire sous 24h.

Cette opération implique le déplacement d’un agent à votre domicile. Elle vous sera facturée par votre fournisseur sur votre première facture de gaz.

En tant qu’entreprise investie d’une mission de service public, GRDF ne peut privilégier un opérateur. Les délais et tarifs d’ouverture de compteur de gaz restent toujours les

Prix de l’ouverture d’un compteur de gazmêmes. Vous les trouverez dans le tableau suivant.

Mise en serviceDélaisPrix en € HT
Mise en service initiale standard5 jours ouvrés16,16
Mise en service express2 jours ouvrés35,71
Mise en service d’urgencele jour même108,30

Bon à savoir

Les entreprises ne peuvent pas demander la gratuité de la mise en service du compteur de gaz naturel. Cela est réservé aux particuliers bénéficiaires du chèque énergie.

Raccordement au réseau de gaz GRDF

Vous allez déménager dans des locaux neufs ? Pour bénéficier du gaz naturel, vous devrez faire une demande de raccordement au gaz naturel. Pour cela, vous devrez contacter GRDF. Vous pouvez utiliser le formulaire de demande de raccordement au gaz sur le site du gestionnaire. Vous pouvez aussi obtenir les différents renseignements quant à l’étude technique de votre projet, sa faisabilité, son coût, ses contraintes au 09 69 36 35 34, numéro de l’accueil téléphonique Gaz Naturel Raccordement et Conseils de GRDF.

Il vous expliquera les instructions et les pièces justificatives à donner pour entamer le processus.

Une fois votre dossier traité, GRDF vous fera parvenir un devis précisant les modalités et tarifs de raccordement. En l’acceptant, vous pourrez lancer les travaux.

Au cours des travaux, GRDF installera votre compteur de gaz. Ce compteur sera attaché au réseau par un numéro à 14 chiffres : le Point de Comptage et d’Estimation (PCE). Pensez à bien le conserver. Vous en aurez besoin pour souscrire une offre.

A la fin du chantier, vous devrez faire vérifier que l’installation de gaz répondent aux normes de sécurité en vigueur auprès de Qualigaz pro. Si tout est aux normes, vous recevrez une attestation Qualigaz. Ce sésame vous permettra de pouvoir souscrire une offre de gaz et mettre en route l’énergie dans vos locaux.

Zoom sur la mise en gaz pour essais de courte durée

GRDF propose aux maitres d’ouvrage de logements collectifs et maisons individuelles groupées de souscrire à une Mise en Gaz pour Essais de Courte Durée. Ces essais permettent de vérifier des installations individuelles de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire. L’alimentation en gaz est maintenue pendant 12 semaines.

Le compteur communicant GAZPAR

Tenu de moderniser le réseau de gaz, GRDF est en charge du déploiement du compteur Gazpar sur le territoire français. Gazpar est le cousin du compteur Linky d’Enedis. Compteur connecté, il se charge de collecter les données de consommation d’une entreprise ou d’un ménage pour les envoyer à GRDF. GRDF les transmet ensuite au fournisseur concerné pour qu’il puisse établir les factures. Tout est fait de manière sécurisée et dans le respect des règles de la CNIL. Les informations ne sont pas utilisées à des fins marketing ou revendues à des tiers.

A qui appartient le compteur communicant GAZPAR ?

Le compteur communiquant Gazpar appartient aux collectivités locales. Elles en octroient la gestion et l’installation à GRDF. C’est pourquoi, il n’est pas possible d’en refuser l’installation.

Quelles sont les fonctionnalités de Gazpar ?

Sa fonctionnalité principale est le relevé à distance des consommations. Deux fois par jour, un relevé de la veille est effectué et envoyé à GRDF.

Il permet aussi d’accéder plus facilement à toutes les données de consommation et le cas échéant de les communiquer à son fournisseur ou à des experts de l’énergie dans le but de consommer plus intelligemment. Il permet également de fixer un seuil de consommation à ne pas dépasser et en cas de dépassement un message est envoyé. Gazpar vous aide à comparer votre consommation avec des profils similaires.

GRDF souhaite généraliser le compteur communicant dans le but de réduire la consommation énergétique des ménages et des professionnels.

Quand sera installé le compteur Gazpar ?

Le compteur Gazpar est en cours de déploiement. Son installation prendra fin en 2022. A terme, ce sont 11 millions de foyers et locaux professionnels qui en seront équipés.

La pose du compteur connecté est réalisée selon un barème prévu par GRDF. Il n’est possible d’en demander l’installation.

C’est le gestionnaire qui, 45 à 30 jour l’intervention, vous prévient. 15 jours avant, l’usager reçoit une nouvelle notification indiquant l’heure de la pose. Puis, 2 jours avant une nouvelle alerte est envoyée.

Le jour J, le technicien vient et réalise la pose. Si le compteur est à l’extérieur de vos bureaux, vous n’avez pas besoin d’être présent. Sinon, vous devrez impérativement être là pour lui laisser l’accès. La prestation dure 30 minutes et est gratuite.

Comment est rémunéré GRDF ?

GRDF est rémunéré pour les missions qu’il effectue. Il dispose de deux sources de financement :

  • Les prestations couvertes par le Tarif d’Acheminement (ou ATRD), fixé par la Commission de régulation de l’énergie (CRE) pour 4 ans et qui est un élément constitutif de toute facture de gaz. Ces prestations sont dites « de base». Il s’agit par exemple d’assurer la continuité de l’acheminement et de la livraison, d’assurer la fourniture, pose, entretien et renouvellement des compteurs et détendeurs, de garantir la bonne circulation des informations en cas de coupure pour travaux et interventions, de gérer les interventions de dépannage, de réparation mais aussi de sécurité 24/24…
  • Les prestations non couvertes par le Tarif d’Acheminement. Il s’agit de prestations payantes, soit à l’acte,  facturées à l’occasion de la réalisation de la prestation, soit récurrentes, c’est-à-dire dont la réalisation s’échelonne dans le temps, et qui sont alors facturées de façon périodique. Il faut distinguer les prestations payantes à destination des entreprises à relevés semestriels ou équipées d’un compteur évolué de celles développées pour les entreprises à relevés non-semestriels (mensuel ou journalier).

GRDF met à disposition sur son site internet un catalogue de ses prestations dans lequel l’entreprise détaille ses conditions générales, ses différentes prestations, les différents tarifs, les différents cas de figure auxquels elle peut être confrontée.