Le parking photovoltaïque fait partie des solutions d’autoconsommation les plus plébiscitées en entreprise. Il permet de mettre en valeur les places de stationnement d’une entreprise en produisant de l’électricité. Qu’est-ce qu’un parking photovoltaïque ? Quelles opportunités offre t-il à une entreprise ? Quel budget prévoir ?

Qu’est-ce qu’un parking photovoltaïque ?

Un parking photovoltaïque est un espace couvert d’ombrières solaires réservé au stationnement des véhicules. Ces ombrières de parking sont surmontées d’un panneau solaire photovoltaïque. Ainsi, l’entreprise peut produire de l’électricité verte en autoconsommation grâce à l’énergie solaire.

Parking solaire : quelles obligations pour les entreprises ?

Le 4 novembre 2022, le Sénat a adopté l’article 11 du projet de loi sur l’accélération des énergies renouvelables. Ce dernier oblige les parkings extérieurs de plus de 80 places à s’équiper d’ombrières photovoltaïques. Cette disposition entre en vigueur 1er juillet 2023. A partir de cette date, les parkings de plus de 400 places auront trois ans pour se mettre en conformité. Ils devront tous être équipés pour 2026. Les parkings de 80 à 400 places disposent d’un délai de 5 ans. Le non-respect de ces obligations entraînera une amende de 50 € par mois par place non-équipée.

En décembre 2022, le texte est passé devant l’Assemblée nationale qui a mis le curseur à 1500 m2 de surface. Les parkings d’une surface supérieure ou égale à 1 500 m2 devront s’équiper de panneaux solaires. Cette mesure a été approuvée par le vote définitif de la loi le 7 février 2023.

Quels avantages en retirer ?

Le parking solaire est un levier d’opportunité pour les entreprises. C’est un moyen de valoriser les places de stationnement en les transformant en centrales de production d’énergies renouvelables.

Réduire sa facture d’électricité

En installant des panneaux photovoltaïques sur le parking, vous pouvez produire et consommer de l’électricité verte. C’est un moyen de faire baisser leur facture d’électricité et réduire leur bilan carbone. D’après Enedis, un supermarché qui décide de passer l’autoconsommation peut « selon la capacité des installations, couvrir de 10% à 40% des besoins énergétiques du magasin ».

Porter des valeurs RSE

Nombreuses sont les entreprises qui veulent marquer leur engagement dans le développement durable. En construisant un parking solaire, une structure professionnelle peut participer à la croissance des énergies vertes en France. Cela peut lui permettre de se mettre en conformité avec des objectifs RSE.

Améliorer le confort des clients ou de ses collaborateurs

L’installation d’ombrières de parking permet d’améliorer l’expérience client ou de ses salariés. En effet, le véhicule est protégé des aléas climatiques. Notamment, par temps de canicule, cela permet d’éviter de fortes chaleurs à l’intérieur de l’habitacle. Comme l’explique l’Argus de l’automobile, en plein soleil, « il peut en effet suffire de quelques minutes pour que la température intérieure grimpe à 50 degrés Celsius ».

La pose de carports solaires peut donc s’avérer intéressante pour plusieurs types d’activités qui impliquent le stationnement prolongé des consommateurs ou employés (supermarché, bureaux, magasins, etc.). Ils se sentiront mieux accueillis.

Coupler énergies renouvelables et mobilité verte

Si vous souhaitez engager vos collaborateurs ou clients à passer à la mobilité électrique, il est possible de coupler les places de parking photovoltaïque avec des bornes de recharge. Ainsi, ils peuvent recharger leur véhicule électrique pendant leur stationnement. Cela entre également dans une logique d’amélioration de l’accueil client.

Ombrière photovoltaïque et parking couvert solaire : quel budget prévoir ?

Le budget à allouer au déploiement d’un parking solaire dépend de taille de votre projet. En moyenne, il faut compter 1000 € par kWc installé. Cela représente un prix de 100 000 € pour un projet 100 kWc. Cela permet de couvrir un espace de 500 m2, soit une quarantaine de places de stationnement.

Parking photovoltaïque : quelles sont les aides à l’autoconsommation ?

Pour engager les entreprises à installer une toiture solaire sur leur parking, l’Etat a mis en place des aides au photovoltaïque. Cela permet de rentabiliser plus vite son opération.

La prime à l’autoconsommation

La prime à l’autoconsommation est une subvention versée sur 5 ans. Elle concerne l’installation de panneaux solaires dont la puissance oscille entre 3 kWc et 100 kWc. Pour un parking solaire de 100 kWc, elle peut monter jusqu’à 11 000 €.

Puissance de l’installationMontant de la prime
≤ 3 kWc510 € / kWc
≤ 9 kWc380 € / kWc
≤ 36 kWc210 € / kWc
≤ 100 kWc110 € / kWc
≤ 500 kWc0 € / kWc
Barème au T2 2023

L’obligation d’achat de l’électricité

L’installation d’ombrières solaires permet de produire de l’électricité. Il est possible de vendre le surplus non consommé ou la totalité de l’énergie photovoltaïque produite. En profitant du tarif de rachat en obligation d’achat (OA solaire), l’entreprise conclut un contrat sur 20 ans avec un opérateur photovoltaïque, comme EDF ENR. Elle peut ainsi générer un revenu passif.

 Tarif d’achat du kWh en vente du surplusTarif d’achat du kWh en vente totale
⩽ 3 kWc0,1339 €0,2395 €
⩽ 9 kWc0,1339 €0,2035 €
⩽ 36 kWc0,0803 €0,1458 €
⩽ 100 kWc0,0803 €0,1268 €
⩽ 500 kWc0,1312 €0,1312 €
Prix du kWh au tarif de rachat photovoltaïque – T2 2023

Les aides locales

Certaines collectivités territoriales proposent des aides à l’autoconsommation photovoltaïque à destination des entreprises. N’hésitez pas à vous renseigner auprès de la mairie, du département ou de la Région. Vous pouvez aussi vous tourner vers la Chambre de Commerce locale.

Peut-on cumuler les aides au photovoltaïque ?

L’arrêté du 6 octobre 2021 a redéfini les modalités de cumul des aides à l’énergie solaire. Aujourd’hui, il n’est plus autorisé de cumuler les aides publiques dédiées au photovoltaïque avec le tarif d’achat et les primes à l’autoconsommation.

Toutefois, il est possible de profiter du tarif de rachat d’électricité photovoltaïque et des primes à l’autoconsommation.

Caroline Dusanter
Caroline Dusanter

Diplômée d’un Master 2 du CELSA-Paris Sorbonne, Caroline s’est lancée comme rédactrice et chargée de communication éditoriale indépendante en 2017. Intéressée par les problématiques liées à la transition énergétique et à la mobilité, elle travaille avec Opéra Énergie depuis 2019.

Experte sur les problématiques liées à l'énergie et la rénovation énergétique, elle ambitionne à travers ses articles de faire de la pédagogie sur le marché du gaz et de l’électricité, en constante évolution.