Comme tout secteur économique, l’agriculture a besoin d’énergie pour améliorer sa productivité et développer sa compétitivité. Le poids de la facture d’électricité est une problématique sensible, et ce, toutes activités agricoles confondues.

Si toutes les exploitations agricoles consomment de l’électricité (deuxième énergie la plus consommée du secteur),  pour certaines il s’agit même d’un facteur essentiel de production, notamment pour les éleveurs et les irriguants.

En élevage laitier, il faut ainsi 60 kWh pour produire 1000 l lait. Le bloc traite (tank, chauffe-eau, pompe à vide) est ainsi le premier poste de consommation d’électricité, avec en moyenne 85 % sur un total de 400 à 500 kWh/vache/an, dont la moitié utilisée pour refroidir le lait. En élevage porcin, l’électricité représente 70 % de la consommation totale d’énergie qui est de 1,2 TWh, employée à 49 % pour les besoins de chauffage et à 39 % pour la ventilation. Et, en 2016, le coût de l’électricité noté dans les CUMA d’irrigation a été de 100 € pour 1 000 m 3.

Choisir un fournisseur d’électricité pour un exploitant agricole : quelle consommation ?

Les fournisseurs d’électricité vous proposeront des offres en fonction de votre profil de consommation. Tous n’ont d’ailleurs pas d’offres d’électricité adaptées à l’ensemble des agriculteurs. Ils peuvent proposer :

  • Des offres développées pour des puissances de compteur inférieures à 36 kVA C’est par exemple le cas des éleveurs laitiers ou en volailles de chair.
  • Des offres développées pour des puissances de compteur comprises entre 36 et 250 kVA. C’est par exemple le cas des élevages porcins.
  • Des offres développées pour des puissances de compteur supérieures à 250 kVA. C’est le type de consommation des exploitations agricoles dotées de serres par exemple.

En premier lieu faites un point sur votre consommation. Avant de vous engager auprès d’un fournisseur posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle est votre consommation annuelle en kWh ?
  • Comment se situe-t-elle par rapport à des exploitations de même type ?
  • Quelle est la performance thermique de vos bâtiments ?

Comparer les fournisseurs d’électricité pour un agriculteur

Après avoir fait le point sur votre consommation, demandez des offres détaillées à plusieurs fournisseurs afin de comparer :

  • Le coût annuel d’électricité (abonnements, consommations),
  • Le détail des taxes,
  • Le détail (part fixe et part variable) de l’acheminement et de la fourniture d’électricité.

Sachez que le prix du kWh est fixé en fonction de 3 éléments : le prix de « l’électron » librement fixé par le fournisseur, le coût d’usage du réseau électrique (abonnement) et les taxes (CSPE, taxes sur les consommations finales d’électricité…). Si le montant des taxes et de l’acheminement est certes important, il ne peut cependant pas se négocier, au contraire d’autres composantes de la facture.

Outre les prix, soyez attentif :

  • aux systèmes d’alerte en cas de dépassement de puissance ;
  • à la durée d’engagement sur les prix de fourniture d’électricité);
  • aux  délais et modalités de rupture du contrat.

Tableau des fournisseurs et leurs offres

Pour vous donner une idée des contrats que vous pouvez choisir pour une exploitation agricole, les équipes d’Opéra vous ont préparé le tableau suivant.

Fournisseur électricité proOffre électricité agriculteurLes +Contact
EDFContrat Garanti : prix fixe 3 ans + option énergie verte Contrat Estivia : prix fixe 3 ans + optimisation tarifaire en demi-saisons et été Contrat Matina : prix fixe 3 ans + optimisation tarifaire heures creuses matinAlerte consommation3022
EngieMaitriz’Elec 100 % fixe : prix fixe, acheminement inclusPas d’engagement de consommation0811 01 500
Lucia EnergieSur mesureDes prestations dédiées aux agriculteurs04 67 66 67 68
Primeo Energie (ex Energies Libres)Prix fixe + électricité renouvelableTarif unique personnalisé01 70 23 24 30
TotalEnergiesTarif Bleu : – 5 % prix HT kWh Horizon dissocié : prix fixe 2 ans (ex tarif jaune) Horizon + : prix fixe 2 ans (ex tarif vert)Services en ligne04 69 09 92 19

Utiliser un comparateur pour une exploitation agricole

Pour trouver le meilleur fournisseur pour son exploitation agricole, vous pouvez utiliser gratuitement un comparateur d’électricité. Avec quelques informations (puissance de compteur, nombre d’appareils électriques, etc.), vous pourrez estimer votre consommation et trouver l’offre d’énergie la moins chère.

Faire des économies d’énergie avec la Prime Energie

Enfin, pour faire baisser votre facture d’électricité professionnelle, vous pouvez entamer des travaux d’économies d’énergie. Afin de diminuer le montant du chantier, dans le cadre des Certificats d’Economies d’Energie (CEE), vous pouvez bénéficier de la Prime Energie.

Ainsi, il est possible d’isoler mieux ces bâtiments, de racheter des machines moins énergivores ou de changer de système de chauffage. La Prime Energie est ouverte à tous les agriculteurs sans condition de ressources ou de la taille de l’exploitation.