L’énergie fait partie des postes de dépenses les plus importants pour les professionnels. C’est pourquoi il est primordial de bien comprendre sa consommation d’énergie pro. Cela permet de mieux maitriser les factures de gaz et d’électricité. Comment choisir ses contrats d’énergie pro ? Vers quels fournisseurs se tourner ? Comment faire des économies d’énergie en entreprise ?

Energie pro : quel est le meilleur fournisseur d’électricité et de gaz ?

Les fournisseurs d’électricité et de gaz commercialisent des contrats d’énergie pro. Il en existe une quarantaine sur le marché de l’énergie. On distinguera :

  • EDF, le fournisseur historique d’électricité ;
  • Engie, le fournisseur historique de gaz ;
  • Les fournisseurs alternatifs, les nouveaux entrants suite à la libéralisation du marché.

Il n’y a pas de meilleur fournisseur d’énergie pro en soi. Chaque fournisseur propose des offres avec des tarifs et des services différents. Avant de souscrire une offre, il faudra faire un point sur sa consommation. Ainsi, vous pourrez déterminer votre profil de consommateur et trouver l’offre d’énergie la plus adaptée à votre activité professionnelle.

Marché de l’énergie pro et ouverture à la concurrence

Depuis 2004, le marché de l’énergie est ouvert à la concurrence sur le segment des professionnels. Depuis cette date, tous les professionnels peuvent choisir leur fournisseur d’énergie. Pour trouver la meilleure offre, le mieux reste de comparer les fournisseurs d’énergie pro.

Energie pro : la consommation en entreprise

Plusieurs facteurs vont influer sur la consommation d’électricité et de gaz d’une entreprise. Pour réaliser une estimation de consommation d’énergie pro, il faudra prendre en compte :

  • La taille des locaux ;
  • Le nombre de salariés et leurs heures de présence ;
  • Le mode de chauffage, de production d’eau chaude et de cuisson (gaz, électricité, fioul, bois, etc.) ;
  • La qualité de l’isolation ;
  • Les différenciations horaires sur le compteur (option base, heures pleines / heures creuses, EJP, Tempo, etc.) ;
  • Les équipements présents au sein des locaux (ordinateurs, réfrigérateurs, ballon d’eau chaude, imprimantes, machines, etc.).

En fonction de votre consommation, vous pourrez établir un profil de consommateur et savoir vers quelle grande catégorie d’offres d’énergie pro vous tourner.

Electricité pro : les différents profils de consommateurs

Le marché de l’électricité pro se compose de trois segments de consommateurs :

  • Le profil « Tarif Vert » pour les industries et collectivités au compteur de plus de 250 kVA ; 
  • Le profil « Tarif Jaune » pour les entreprises avec un compteur PME/PMI dont la puissance est comprise entre 37 et 250 kVA ; 
  • Le profil « Tarif Bleu » pour les professionnels dont la puissance souscrite est inférieure ou égale à 36 kVA. Fin 2021, toutes ces structures seront équipées d’un compteur Linky.

A chaque profil correspondent des contrats particuliers. Il est possible de se renseigner sur les offres en comparant les fournisseurs d’électricité pro.

Gaz pro : les différents profils de consommateurs

Comme pour l’électricité, le marché du gaz pro s’axe autour de plusieurs profils de consommateurs :

  • T1, les consommateurs professionnels utilisant moins de 6 000 kWh de gaz par an ;
  • T2, les entreprises avec une consommation comprise entre 6 000 et 300 000 kWh de gaz naturel par an ; 
  • T3, les organisations consommant entre 300 000 kWh et 5 000 000 de kWh de gaz par an ;
  • T4, les industries et le grand tertiaire consommant plus de 5 000 000 de kWh de gaz naturel par an. 

Les entreprises peuvent également comparer les fournisseurs de gaz pro pour trouver l’offre la plus adaptée à leur profil.

Energie pro : quel est le montant moyen de la facture ?

Le montant de la facture d’énergie pro dépend des contrats souscrits et de la consommation de l’entreprise. Vont jouer le prix de l’abonnement et le prix du kWh.

Zoom sur la facture d’électricité

En moyenne, le montant moyen de la facture d’électricité d’un petit pro, avec un compteur inférieur à 36 kVA est porté à 1376,37 €. Ce chiffre correspond à un client du Tarif Bleu d’EDF. Pour rappel, depuis la suppression des tarifs réglementés de l’électricité, seules les entreprises de moins de 10 personnes avec un chiffre d’affaires inférieur à 2 millions d’euros peuvent souscrire au Tarif Bleu.

Pour les profils Tarif Jaune et Tarif Vert, il est plus difficile de réaliser une simulation de facture d’électricité pro. En effet, pour eux, le prix de l’électricité évolue au quotidien en fonction des cours de l’électricité sur les marchés de gros.

Zoom sur la facture de gaz

Les tarifs réglementés de vente du gaz ont pris fin au 1er décembre 2021. De ce fait, il est très dur d’établir une facture moyenne de gaz pro pour les entreprises. En effet, le prix du kWh de gaz dépend des cours de la molécule de gaz sur les marchés de gros.

Gaz ou électricité : quelle énergie pro privilégier pour le chauffage ?

Selon l’Ademe, le chauffage représente 50% de la facture d’énergie pro. Le choix de l’énergie de chauffage est donc important pour une entreprise qui souhaite réduire ses dépenses. En général, le gaz est un choix plus économique. Le prix du kWh de gaz est inférieur au prix du kWh d’électricité. D’autre part, il assure un plus grand confort de chauffe. Le chauffage électrique a tendance à assécher l’air et peut donner rapidement mal à la tête.

L’énergie : un levier d’opportunités pour les professionnels

L’énergie fait partie des leviers de performance des entreprises. Les factures pouvant peser sur le budget, il est important de savoir comment les réduire.

Faire des économies en choisissant le bon contrat d’énergie pro

Bien choisir son contrat d’énergie permet de faire des économies. En effet, certains fournisseurs proposent des offres moins chères que d’autres. En général, les professionnels peuvent opter pour :

  • les offres à prix fixes : le prix du kWh est stable pendant 1 à 5 ans ;
  • les offres à prix indexés. Le prix du kWh de gaz évolue en fonction des cours du gaz. Le prix de l’électricité de son côté peut être indexé sur les cours de marché, sur le dispositif de l’ARENH ou encore sur les TRV ;
  • les offres sur mesure. Elles sont en général réservées aux profils Tarif Jaune et Tarif Vert. Le prix du kWh est déterminé en fonction du contrat établi avec votre fournisseur.

Dans un contexte de hausse des prix, il est souvent plus raisonnable d’opter pour une offre à prix fixe. Ainsi, on protège son budget énergie. A l’inverse, lorsque les prix baissent, il est parfois plus intéressant de se tourner vers une offre indexée sur les cours du marché.

Energie pro : se tourner vers un courtier pour choisir le meilleur fournisseur

Suite à l’ouverture du marché, une pluralité d’offres d’énergie a émergé. Pour aider les consommateurs à faire les bons choix sont apparus les courtiers en énergie, comme Opéra Energie. Ces experts vous proposent de comparer les offres grâce à un comparateur d’énergie pro.

Au-delà du choix de l’offre, ils vous accompagnent dans la gestion de votre contrat d’énergie sur le long terme. Ils s’occupent d’optimiser les taxes et tarifs d’acheminement de votre facture d’énergie pro. Cet accompagnement est gratuit. Le courtier est rémunéré par les fournisseurs d’énergie.

Energie pro : comment s’engager dans la transition énergétique ?

Outre les économies, le choix du contrat de fourniture d’énergie pro permet de verdir sa consommation. En effet, il est possible de rendre son entreprise plus écologique.

Les contrats de biogaz et d’électricité verte pour les pros

Pour améliorer leur bilan carbone, les entreprises peuvent opter pour des contrats d’électricité verte et de biométhane. La plupart des fournisseurs proposent des offres basées sur les énergies renouvelables. Elles ne sont pas forcément plus chères que les offres classiques.

Energie pro : tirer parti de l’autoconsommation ?

L’autoconsommation solaire consiste à installer des panneaux photovoltaïques sur un bâtiment de l’entreprise. Ce faisant, les entreprises peuvent réduire leur facture d’énergie pro. En effet, ils peuvent consommer leur propre électricité renouvelable.

L’électricité non consommée n’est pas perdue. Elle peut être vendue au tarif de rachat en obligation d’achat (OA solaire) à EDF ou à un de ses concurrents. De nombreux acteurs peuvent vous aider à passer à l’autoconsommation photovoltaïque (Planète Oui, Reservoir Sun, ekWateur, etc.). N’hésitez pas à les mettre en concurrence pour trouver la meilleure offre d’autoconsommation pro.

Energie propre et mobilité

Enfin, les questions d’énergie et de mobilité sont très liées. Pour renforcer votre engagement dans la transition énergétique, vous pouvez décider d’opter pour un parc de véhicules électriques. De nombreux fournisseurs d’énergie pro commercialisent des offres d’électricité pour les voitures électriques. Elles aident aussi les entreprises à installer des bornes de recharges électriques.

Energie pro : comment réduire la consommation de son entreprise ?

Les kWh les moins chers sont évidemment ceux que l’on ne consomme pas. Pour diminuer votre consommation d’énergie pro, plusieurs actions conjointes sont à envisager.

Les écogestes au bureau

Certains écogestes sont faciles à mettre en place et permettent de réaliser des économies d’énergie. Ce faisant, on fait baisser la facture énergétique pro. Vous pouvez par exemple :

  • Faire entretenir votre chaudière. Cela se traduit par 12% d’économies de gaz selon Engie ;
  • Eteindre les lumières en sortant des bureaux ;
  • Opter pour des LED plutôt que des ampoules basse consommation ;
  • Eteindre les appareils en veille. On peut faire jusqu’à 10% d’économies d’électricité d’après l’Ademe.

Ce sont là des exemples, il existe de nombreuses manières de faire des économies d’énergie. Comme le rappelle Cdiscount Energie Pro, « les écogestes au travail sont une affaire d’équipe ». Pensez à sensibiliser les collaborateurs de votre entreprise.

Les Certificats d’Economies d’Energie Pro

Les Certificats d’Economies d’Energie (CEE) sont un instrument mis en place par les pouvoirs publics pour faire avancer la transition énergétique. Ce dispositif oblige les fournisseurs d’électricité et de gaz pro et les vendeurs de carburants à réduire la consommation d’énergie chez leurs clients. Pour cela, ils doivent obtenir un certain nombre de CEE en :

  • En achetant sur un marché ;
  • Réalisant des travaux de rénovation énergétique chez les professionnels et les particuliers.

Cette deuxième option a permis l’émergence de la Prime Energie Pro. Elle permet de financer des travaux d’isolation et de rénovation thermique.

Energie pro : les autres acteurs qui structurent le marché

Outre les fournisseurs, en tant que professionnel, vous pouvez être amené à interagir avec différents interlocuteurs du marché de l’énergie. Il est essentiel de bien comprendre quel est leur rôle pour savoir à qui s’adresser.

Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité

Enedis est le gestionnaire du réseau de distribution d’électricité. C’est lui qui fait le lien entre le réseau de transport d’électricité, géré par RTE, à savoir les lignes à très haute tension et les consommateurs finaux. Disposant d’une délégation de service public, il opère sur 95% du territoire. C’est à lui que vous devez vous adresser :

Sur les 5% restants du territoire, ces missions sont réalisées par une entreprise locale de distribution (ELD).

GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution de gaz

GRDF est le pendant d’Enedis pour le gaz. Il se charge d’acheminer le gaz jusque chez les professionnels et les particuliers. C’est lui qui se charge :

  • Du raccordement au gaz naturel ;
  • Des urgences gaz ;
  • De la mise en service du compteur de gaz pro.

Dans 5% de l’Hexagone, ces prestations seront assurées par une ELD.

Consuel et Qualigaz pro : le respect des normes dans les installations professionnelles

Pour mettre en service l’énergie dans les locaux pro, vous devrez vous assurer que votre installation répond aux normes de sécurité définies par le cadre légal. Après le raccordement à l’électricité, le Consuel viendra vérifier que l’installation est sûre. Une fois, l’attestation Consuel obtenue, vous pourrez souscrire un contrat d’électricité pour votre entreprise.

Pour le gaz, c’est Qualigaz pro qui s’assurera que l’installation est sûre. Après ce contrôle, vous pourrez souscrire un contrat de gaz.

Electricien et chauffagiste : les professionnels du dépannage

Enfin, les électriciens et chauffagistes sont les professionnels de l’énergie qui interviennent dans vos locaux pour installer des équipements électriques ou de chauffage. Ils peuvent aussi être appelés pour des dépannages. Certains fournisseurs d’énergie pro proposent des assurances qui prennent en charge les prestations effectuées par ces artisans.

Le métier d’électricien est une profession réglementée. Peuvent l’exercer des artisans qui ont un diplôme reconnu en la matière comme le :

  • CAP Electricien ;
  • Bac pro ELEEC/MELEC (Electrotechnique Energie Equipements Communicants/Métiers de l’ÉLectricité et de ses Environnements).

De la même manière, les plombiers-chauffagistes peuvent exercer s’ils ont obtenu le Bac professionnel Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques (TISEC).

Avant l’intervention dans les locaux professionnels, vous pouvez leur demander leur carte d’identification BTP.