Pourquoi comparer les offres de gaz pour agriculteurs ?

Avec la transformation des exploitations et la diversification des activités agricoles, vos besoins en énergie évoluent. Ce n’est pas parce qu’il y a dix ans vous aviez trouvé le meilleur contrat de gaz naturel pour votre exploitation agricole que c’est toujours le cas aujourd’hui. Quand on sait que les dépenses en énergie d’un agriculteur représentent près de 10 % du budget global de fonctionnement de son exploitation, il y a de quoi réfléchir.

Votre activité évolue et vous voulez vous agrandir

Reprise d’activité, travaux d’aménagement, investissement immobilier, achat de matériel, profitez d’un changement dans votre exploitation pour faire le point sur votre consommation de gaz naturel. C’est peut-être le moment de réaliser une analyse comparative de votre consommation sur les dernières années.

Vous devez investir dans de nouveaux équipements

Le chauffage est un poste de dépense particulièrement énergivore pour l’agriculture. Un éleveur qui agrandit son exploitation peut avoir besoin d’équiper ses hangars avec un système de chauffage infrarouge ou un aérotherme au gaz naturel. Tous ces équipements sont particulièrement gourmands en énergie et nécessitent une gestion très précise des coûts.

Avant de choisir, il est important de bien comparer les offres de gaz pour les agriculteurs. Type de contrat, critères de choix, conditions de souscription et de résiliation, notre comparateur d’offres de gaz vous aide à trouver la meilleure solution pour votre exploitation agricole.

Comparer les offres de gaz pour les agriculteurs  : quelles offres sur le marché français ?

Gaz à prix fixe, contrat ajustable ou tarif indexé, les offres de gaz pour agriculteurs sont tellement nombreuses qu’il est très facile de s’y perdre et de ne plus rien comprendre. Heureusement, nous sommes là pour vous aider à décrypter les différents tarifs proposés ainsi que les principales offres disponibles sur le marché.

Agriculteurs : choisir un contrat de gaz à prix fixe

Les offres de gaz à prix fixe vous proposent de payer votre gaz naturel au même tarif pour toute la durée de votre contrat. Le fournisseur est alors tenu de vous approvisionner à tarif fixe pour une durée déterminée, en vous proposant un prix au kWh de gaz stable sur une durée de 1 à 5 ans.

Attention toutefois, ce tarif ne prend pas en compte les possibles variations du coût des contributions et des taxes. Notez également que vous ne pourrez pas bénéficier d’une éventuelle baisse des prix de la molécule en cours de contrat.

Choisir un contrat de gaz à prix indexé

Choisir une offre de gaz à prix indexés sur les TRV vous permet de profiter d’une économie immédiate sur les tarifs en vigueur. Vous pouvez ainsi espérer une réduction allant de 5 à 15 % en fonction du fournisseur alternatif choisi.

Il existe également des offres à prix indexés sur les cours du gaz. Elles permettent de bénéficier de prix plus avantageux dans un contexte de baisse des prix. 

Cette réduction ne concerne que le prix de la molécule et n’inclut pas les taxes et le coût de l’abonnement. L’offre à prix indexé permet de faire de précieuses économies à partir de la date de souscription du contrat de gaz naturel. Mais notez que le montant de votre facture sera ensuite évolutif en fonction du cours des produits gaziers.

Choisir une offre mixte

L’offre mixte est un format hybride. Elle rassemble les avantages de la formule à prix fixe et de celle à tarif indexé. En général, elle indexe les prix à la baisse lorsque les cours du gaz reculent. Elle donne la possibilité de fixer les prix si les cours venaient à remonter.

Elle permet en théorie de moduler son contrat en fonction des besoins de son exploitation. Le client peut ainsi passer d’une formule à l’autre à tout moment. Mais attention à ce que cette offre de fourniture de gaz ne soit pas avant tout une offre marketing. Il faut faire très attention aux conditions du contrat. 

Quels critères pour comparer les offres de gaz pour exploitant agricole ?

Vous pensez que la meilleure offre de gaz naturel est forcément la moins chère ? Détrompez-vous il faut chercher l’offre au meilleur rapport qualité/prix. Pour bien analyser les différents tarifs proposés par les opérateurs, il faut prendre en compte une multitude de critères. Utilisez un comparateur de gaz pour agriculteurs pour étudier en profondeur les propositions commerciales des différents fournisseurs d’énergie.

Faites toutes vos demandes de devis à la même date

Le tarif affiché dans votre proposition commerciale est dépendant des évolutions du prix du marché. Si vous souhaitez pouvoir effectuer une analyse concurrentielle fiable, il est donc essentiel d’envoyer toutes vos demandes de devis à la même période.

Etudiez le tarif du gaz TTC

Pour bien comparer les offres de gaz naturel, vous ne devez pas uniquement prendre en compte le prix de la molécule. Vous devez également analyser toutes les composantes du tarif proposé :

  • Les coûts liés à l’acheminement et au stockage
  • Les coûts CEE
  • Le montant des taxes et contributions
  • Le taux de TVA, différent pour l’abonnement (5 %) et la part variable (20 %).

Prenez en compte la consommation annuelle de référence

Lorsque vous consultez les différents devis des fournisseurs de gaz, vous devez absolument vérifier qu’ils ont bien été établis en prenant en compte la même Consommation Annuelle de Référence (CAR) de votre exploitation. Si ce n’est pas le cas, vous risquez de ne pas pouvoir comparer correctement les offres.

Prix fixe ou indexé : deux modalités différentes

Ne comparez jamais une offre à prix fixe et une offre à tarif indexé sur les mêmes critères. En effet, ces deux types de contrats proposent des conditions totalement différentes.

Ainsi, l’offre à tarif indexé qui paraissait plus intéressante au départ peut finalement s’avérer plus onéreuse, et inversement…

Vérifiez la durée d’engagement

La plupart des offres de marché commercialisées par les fournisseurs alternatifs d’énergie comportent une durée minimale d’engagement.

Celle-ci est variable en fonction de l’opérateur et du type de contrat. Elle est généralement comprise entre 1 et 5 ans.

Avant de vous engager, pensez à étudier quels sont les conditions de résiliation, la durée de préavis, les motifs et les frais applicables le cas échéant.

Étudiez aussi les offres renouvelables

On a tendance à penser à tort que les offres en électricité verte ou gaz renouvelable coûtent plus cher que les contrats classiques. Mais ce n’est pas forcément vrai.

Aujourd’hui, de nombreux fournisseurs de gaz naturel proposent des offres compensées carbone ou biométhane pour leurs clients professionnels.

Bon à savoir

Les clients des offres de biogaz bénéficient d’une exonération de taxe intérieure de consommation sur le gaz naturel (TICGN). Cette taxe étant de 8,45 €/MWh, cela permet d’optimiser sa facture de gaz. Cela étant, l’exonération sera levée au 1er janvier 2021. Cette mesure est à considérer lorsque l’on cherche à changer de fournisseur.

Exploitants agricoles : pensez à comparer les service client

Les prestations proposées par le service client peuvent faciliter votre gestion au quotidien. C’est souvent un critère de choix décisif au moment de signer. Voici les principales prestations à étudier avant de faire votre choix :

  • Service de dépannage et d’assistance inclus ou en supplément
  • Choix d’un conseiller personnel dédié
  • Mise à disposition d’un espace internet pour les démarches et le suivi
  • Activation d’outils de gestion des consommations au quotidien.

Agriculture : trouver la meilleure offre avec un comparateur des prix du gaz

Découvrez toutes les comparateurs d’énergie d’Opéra Energie dédiés aux professionnels et aux agriculteurs. Entreprise leader sur le marché du courtage en énergie, nous vous proposons un accompagnement personnalisé dans toutes vos démarches, depuis la recherche d’un opérateur à la signature du contrat. 

Avec Opéra Energie, vous êtes épaulé par un conseiller personnel qui vous accompagne et vous guide dans vos choix. Nous nous engageons à trouver pour vous l’offre qui correspondra à vos critères, à votre budget et à vos besoins. Notre équipe est à votre entière disposition pour toute question.

COMPARER LES OFFRES D’ENERGIE POUR LES AGRICULTEURS

Comment fonctionne le marché du gaz naturel en France ?

En 1999, l’Europe a ouvert progressivement le marché de l’énergie à la concurrence. En 2004, tous les professionnels de l’Union européenne peuvent choisir leur fournisseur d’énergie, parmi lesquels, les agriculteurs. Depuis 2016, il est même obligatoire pour certains agriculteurs de passer en offre de marché. En effet, comme l’explique la Commission de Régulation de l’Energie (CRE) : « les tarifs réglementés de vente de gaz naturel ont été supprimés pour les sites professionnels qui avaient une consommation supérieure à 30 MWh entre 2014 et 2016. ».

Pour le reste des professionnels, la fin des tarifs réglementés interviendra le 1er décembre 2020. Il faut donc anticiper cette échéance. Sinon, les agriculteurs seront automatiquement basculés sur les offres de marché d’Engie. Ils risquent de voir leur facture augmenter.

Pour vous aider à mieux choisir un nouveau contrat de gaz pour votre exploitation agricole, nous vous aidons à décrypter les dernières évolutions du marché de l’énergie en France.

Comment expliquer les évolutions du prix du gaz naturel ?

Aujourd’hui, pour les clients professionnels comme pour les clients particuliers, c’est le principe de l’offre et de la demande qui fixe en grande partie les tarifs du gaz naturel. Depuis la libéralisation du secteur, le prix de vente évolue en fonction de différents critères comme le niveau global de consommation ou les frais de stockage.

Ensuite, plusieurs facteurs macroéconomiques influent directement ou indirectement sur le prix du kWh de gaz naturel. Lorsqu’une région productrice connaît une période d’instabilité, elle peut être amenée à réduire ou interrompre sa production de gaz. Ainsi une guerre, une pandémie ou un mouvement social peuvent influer sur le volume de gaz naturel disponible.

Enfin, l’acheminement et le transport des produits gaziers sont régulés par des accords internationaux qui peuvent également faire fluctuer le prix payé par le consommateur.

Notez également que le taux de change et le cours du brut sont à prendre en compte dans le calcul du prix du kWh de gaz naturel.

Des prix du gaz qui fluctuent

Les prix du gaz naturel varient d’une année sur l’autre voire d’un mois sur l’autre. Ils sont tributaire des variations des cours de la molécule de gaz. On a pu observer une baisse de près de 20 % entre 2013 et 2016.

Entre 2019 et 2020, ils ont également subit de très fortes diminutions. Cela se voit par exemple sur l’évolutions des tarifs réglementés. Comme le fait savoir la CRE en septembre 2020 : « Depuis le 1er janvier 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz d’Engie ont baissé en tout de 20,4 %. ». Mais, ils ont tendance à repartir à la hausse. Les factures risquent donc de monter dans les mois à venir.

Cela étant, le gaz naturel se montre toujours compétitif face à l’électricité.  Mais pour profiter des meilleurs prix, il faut choisir le bon contrat. Aujourd’hui plus que jamais, il est devenu nécessaire de comparer les offres avant de faire son choix.