La gestion de l’énergie permet d’optimiser ses factures d’électricité et de gaz en entreprise. Cela peut prendre plusieurs formes. Comment faire baisser sa facture ? Comment mieux maîtriser son budget énergie ?

Gestion de l’énergie en entreprise : comment faire ?

Le suivi de consommation pour bien comprendre sa facture d’électricité

Afin de mieux gérer ses dépenses en énergie, la première étape est bien souvent de comprendre sa consommation. Pour cela, le mieux reste de faire un point sur l’historique de vos consommations. En fonction de leur taille, les entreprises peuvent utiliser plusieurs outils :

  • Le compteur connecté Linky. Via l’espace client Enedis, les consommateurs professionnels ont accès à leur historique de conso d’électricité ;
  • Le compteur Gazpar. GRDF met à disposition un suivi sur l’espace client ;
  • Un suivi sur l’espace client de votre fournisseur d’énergie. Pour les grands comptes multi-sites, les données des compteurs PME PMI, Linky ou Gazpar de chaque local peuvent être rassemblés dans cette même interface ;
  • Les compteurs connectés des industries, etc.

Cet historique permettra d’établir une estimation de consommation prévisionnelle et de déterminer des leviers d’action pour réaliser des économies.

Améliorer l’efficacité énergétique de son entreprise

La bonne gestion de l’énergie passe par une meilleure maîtrise de la consommation des bâtiments et équipements de son entreprise. Pour cela, vous pouvez engager :

  • des opérations de décabonation de l’industrie. Il s’agit d’améliorer l’efficacité des énergétiques des équipements et notamment de limiter les consommations liées à la puissance réactive de certaines machines ;
  • des travaux de rénovation énergétique. Ces derniers peuvent être financés par le dispositif des Certificats d’Economies d’Energie (CEE).

Pour le grand tertiaire, ces travaux peuvent être un levier pour se mettre en conformité avec le décret tertiaire. Pour rappel, le décret tertiaire impose aux bâtiments tertiaires de plus de 1000 m2, une réduction de 40% des consommations énergétiques à horizon 2030. Afin de savoir quels travaux prioriser, vous devrez réaliser un audit énergétique. Pour vous aider, vous pouvez vous faire accompagner par un consultant en efficacité énergétique.

Faire des économies d’énergie : les écogestes pour gérer sa consommation ?

Pour mieux gérer sa consommation d’énergie, il est possible de mettre en place des écogestes en entreprise. En effet, moins l’on consomme d’électricité et de gaz, plus la facture baisse. Cela passe par une sensibilisation de vos collaborateurs à des gestes simples :

  • la baisse d’un degré des radiateurs. En réduisant d’un degré la température du radiateur, on peut réaliser jusqu’à 7% d’économies de chauffage ;
  • l’extinction des appareils en veille. Selon l’Ademe, l’entreprise peut réduire sa facture d’électricité jusqu’à 10% par ce simple geste ;
  • l’extinction des ampoules.

Il s’agit là d’exemples. En fonction de votre activité, les postes de dépenses d’électricité et de gaz diffèrent. Les gestes les plus efficaces ne sont donc pas les mêmes.

Le recours à un courtier en énergie pour bien choisir son fournisseur

Enfin, la gestion de l’énergie passe aussi par le choix du bon contrat d’électricité et de gaz. Pour cela vous pouvez faire appel à un courtier en énergie comme Opéra Energie. Un expert vous aidera à trouver la meilleure offre d’électricité et de gaz pour votre entreprise. Il vous accompagnera aussi à optimiser les tarifs d’acheminement et les taxes sur l’énergie (CSPE, TICGN, TURPE…).

Le gestionnaire d’énergie : un appareil pour programmer et réguler votre consommation

Pour optimiser votre consommation d’énergie, vous pouvez utiliser un gestionnaire. Comme le rappelle l’Ademe, “Un système de gestion optimise le confort et économise l’énergie en adaptant le fonctionnement des équipements techniques (chauffage, ventilation, éclairage naturel et artificiel, etc.) aux besoins.” Il peut s’agir d’un thermostat connecté, d’une box domotique, etc.

Thermostat connecté et box domotique : quels avantages ?

Les gestionnaires d’énergie présentent de nombreux atouts pour les entreprises. Ils agissent en chef d’orchestre de la consommation.

Ils garantissent une meilleure maîtrise de la consommation. En effet, ils permettent de programmer le chauffage sur les heures de bureaux, la production d’eau chaude en heures creuses, etc. Certains sont dotés de détecteurs de présence. Ils éteignent donc les ampoules en cas d’absence dans la pièce.

Production et gestion de l’énergie : optimiser l’autoconsommation

L’utilisation d’un gestionnaire d’énergie permet d’optimiser la production des panneaux solaires de votre entreprise. En effet, elle pourra déclencher certains équipements lorsque les panneaux photovoltaïques produit de l’énergie. Ainsi, vous ferez baisser votre facture d’électricité professionnelle.

La Gestion Technique du Bâtiment ou GTB

Selon la définition du Cerema, “La GTB, ou Gestion Technique du Bâtiment, est souvent utilisée pour désigner le système informatique d’aide à la gestion des équipements techniques d’un bâtiment”. On le retrouve souvent dans le grand tertiaire ou dans l’industrie.

  • Ce système de gestion joue le rôle de chef d’orchestre de la consommation de votre entreprise. Il permet de programmer les consommations d’énergie : de l’éclairage au chauffage en passant par le système de sécurité ou les ascenseurs, etc.
  • Plus abouti qu’un simple gestionnaire d’énergie, le GTB permet aussi de :
  • programmer des rappels de maintenance préventive ;
  • détecter les dysfonctionnements de certains appareils pour engager des réparations.

Cet appareil permet d’engager 10 à 20 % d’économies d’énergie, d’après la Banque des Territoires.

Gestion de l’énergie et effacement de consommation

L’effacement de la consommation électrique peut aussi constituer une stratégie de gestion de la consommation d’énergie en entreprise. Il s’adresse tant aux grands comptes qu’aux petites entreprises et aux copropriétés.

L’effacement qu’est-ce que c’est ?

Selon l’article L. 271-1 du code de l’énergie : « Un effacement de consommation d’électricité se définit comme l’action visant à baisser temporairement, sur sollicitation ponctuelle envoyée à un ou plusieurs consommateurs finals par un opérateur d’effacement ou un fournisseur d’électricité, le niveau de soutirage effectif d’électricité sur les réseaux publics de transport ou de distribution d’électricité d’un ou de plusieurs sites de consommation, par rapport à un programme prévisionnel de consommation ou à une consommation estimée. »

Il s’agit de diminuer la consommation d’électricité sur le réseau en passant par un groupe électrogène ou en coupant ses équipements énergivores.

L’effacement industriel

D’après la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), les industries représentent 40% de la consommation d’électricité française. L’effacement industriel consiste à diminuer la consommation d’électricité d’une industrie lors d’une pointe de consommation sur le réseau. Ainsi, on évite le black-out, la panne généralisée.

Les industries peuvent ralentir leurs activités ou faire appel à un groupe électrogène. En échange, elles reçoivent des avantages financiers.

Pour mettre en place une stratégie d’effacement, les entreprises doivent passer par des opérateurs d’effacement. Le plus souvent il s’agit de fournisseurs d’énergie comme EDF, Valoris Energie, etc.

L’effacement pour les petites entreprises

Les petites et moyennes entreprises peuvent elles aussi profiter de l’effacement pour réduire leur consommation énergétique. En la matière, c’est Voltaris, l’opérateur d’effacement diffus le plus connu.

Il propose l’installation d’un boîtier gratuit permettant de couper le chauffage pendant 15 minutes environ lors des pics de consommation sur le réseau. La coupure de vos radiateurs électriques est trop brève pour entraîner une perte de confort. Cela permet en revanche d’engager des économies d’énergie.

La gestion de l’énergie en copropriété

Enfin, Voltalis propose aussi une solution dédiée aux copropriétés qui souhaitent mettre en place une stratégie bas carbone. L’installation gratuite de gestionnaire d’effacement énergétique dans les copropriétés engage une économie d’énergie pouvant aller jusqu’à 15% en moyenne.

Outre une meilleure gestion de l’énergie, les immeubles peuvent réduire jusqu’à 30% leur consommation de gaz et d’électricité, selon les annonces de Voltalis.