Changement de fournisseur : quelle qualité de l’électricité et du gaz ?

Changer de fournisseur n’a aucun impact sur la qualité de la fourniture d’énergie. En effet, « la qualité de l’électricité recouvre trois aspects complémentaires : la continuité d’alimentation, la qualité de l’onde de tension et la qualité de service. » selon la définition de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). De ce fait, la qualité relève de « relève de la responsabilité des gestionnaires des réseaux publics de transport et de distribution d’électricité ».

Les acteurs ayant pour mission de vous garantir une continuité d’alimentation sont donc :

  • Enedis, le gestionnaire du réseau de distribution sur 95% du réseau métropolitain ;
  • Les entreprises locales de distribution (ELD) sur les 5% restants ;
  • RTE, le gestionnaire de transport de l’électricité sur les lignes à haute-tension.

Pour le gaz, c’est exactement la même chose. L’énergie est transportée et distribuée par des acteurs indépendants et dans les mêmes conditions, ce qui garantit une parfaite continuité d’alimentation. Il s’agit de :

  • GRDF, le gestionnaire du réseau de distribution dans 95% des communes de France ;
  • Les ELD pour les 5% restants ;
  • Téréga, gestionnaire de transport dans le Sud-Ouest ;
  • GRTgaz, le gestionnaire du transport dans les autres régions de France.

En outre, le niveau de dépannage reste égal. C’est ce même gestionnaire de réseaux de distribution qui se charge des mises en service, des urgences et des interventions quel que soit le fournisseur. La CRE, la Commission de Régulation de l’Energie, garantit l’homogénéité de traitement, afin de permettre une saine concurrence.

Aurais-je une meilleure énergie, et si mon entreprise souscrit à du gaz vert ou de l’électricité verte ?

Non, l’électricité verte, d’origine renouvelable est mélangée avec les électrons d’origine fossile ou nucléaire sur les lignes du réseau. En effet, tous les producteurs injectent sur les mêmes lignes l’électricité produite. Ensuite, elle est acheminée indistinctement vers les entreprises et logements de l’Hexagone. Il n’est pas possible de déterminer si un électron est vert ou non. D’autre part, un électron nucléaire ou photovoltaïque ont les mêmes propriétés donc alimenteront de manière égale une lampe, un ordinateur.

Opter pour une offre d’électricité verte signifie décider de participer au financement des énergies renouvelables. En effet, les offres vertes sont certifiées par le mécanisme des garanties d’origine (GO). Elles répondent donc au principe suivant : pour un kWh d’électricité consommée dans vos locaux, un kWh d’électricité verte est injectée sur le réseau.

Il en va de même pour le gaz. Les offres de biométhane sont traçables grâce au mécanisme des garanties d’origine.

Changement de fournisseur : quelles sont les interventions techniques à prévoir ?

Beaucoup pensent qu’ils feront face à une coupure ou à un remplacement de compteur. Il n’en est rien. Aucune intervention technique n’est nécessaire, ni sur vos installations ni sur les compteurs, sauf cas exceptionnel. Explications.

Changement de fournisseur et coupure de courant ou de gaz

On l’a dit, ce sont les gestionnaires de réseau qui assurent la continuité de l’approvisionnement en électricité et en gaz. Cela vaut, lorsque vous changez de fournisseur. Le nouvel opérateur et l’ancien se mettent en cheville avec Enedis et GRDF pour que l’alimentation soit maintenue pendant que s’opère la bascule.

Le changement de fournisseur d’énergie se fait donc de manière fluide et n’impacte en aucun cas le bon déroulement de votre activité d’entreprise.

Faut-il prévoir un remplacement de compteur ?

Non, le compteur électrique et de gaz restent exactement les mêmes. Seules, trois situations peuvent amener à un changement de compteur électrique :

  • Un compteur défaillant ;
  • Une modification de puissance d’abonnement à l’électricité impliquant de passer d’un compteur monophasé à un compteur triphasé, ou vice-versa ;
  • Le changement d’option tarifaire pour les puissances souscrites inférieures à 36 kVA. Si vous ne bénéficiez pas d’un compteur Linky et que vous souhaitez passer en heures pleines / heures creuses ou en option base, il est nécessaire de remplacer le compteur électrique. Si vous aviez déjà un compteur Linky, ce dernier pourra être programmé à distance. 

Changement de fournisseur d’énergie, quels impacts sur ma facture ?

Sans contraintes techniques, le changement de fournisseur peut être très bénéfiques pour une entreprise. Cela peut lui permettre des gains formidables sur les dépenses professionnelles. Mais, comment faire ?

Le changement de fournisseur peut vous aider à faire de belles économies. En optant pour une offre moins chère, vous pourrez diminuer vos factures d’électricité et de gaz. Pour trouver la meilleure offre, plusieurs critères sont à prendre en compte, notamment :

  • Le facteur prix. Il faudra regarder le prix de l’abonnement, la partie fixe de votre facture et le prix du kWh, la partie liées aux consommations ;
  • La prise en compte des tarifs d’acheminement, le TURPE, dans le prix proposé par le fournisseur. Certaines offres incluent l’acheminement et d’autres non. Dans ce cas, il faudra donc conclure un contrat à part avec Enedis ou RTE.
  • La qualité du service client ;
  • La provenance de l’énergie.

On le sait, il n’est pas toujours très facile de mettre en balance tous ces critères. Afin de choisir le bon fournisseur, le mieux reste de comparer les offres d’énergie.  Pour vous aider, vous pouvez utiliser notre comparateur d’électricité et de gaz.

Pour de nombreux professionnels, le changement sera d’ailleurs bientôt obligatoire. En effet, au 1er décembre 2020 interviendra la fin des tarifs réglementés du gaz. Elle concerne tous les professionnels consommant moins de 300 MWh par an à l’exception des copropriétés avec une consommation inférieure à 150 000 kWh annuels.

S’en suivra au 31 décembre 2020, la suppression des tarifs réglementé de vente de l’électricité pour les entreprises avec une puissance souscrite inférieure ou égale à 36 kVA.

A ces échéances, toutes ces structures pros devront avoir souscrit une offre de marché. Sinon, elles seront automatiquement basculé sur une offre des opérateurs historiques : EDF pour l’électricité et Engie pour le gaz. Elles n’auront donc pas la possibilité de négocier les tarifs et risquent de se retrouver avec des factures majorées.

Préparer la fin des tarifs réglementés

Si vous êtes dans cette situation, pensez à anticiper cette réforme. Le changement d’offre étant gratuit et sans implication technique, c’est très simple. Vous avez du mal à choisir votre fournisseur ? N’hésitez pas à appeler les conseillers d’Opéra Energie au 04 26 22 93 92. Ils vous aideront à faire le point sur vos besoins et à identifier le fournisseur le plus adapté à votre activité.