Tous les artisans ne consomment pas la même quantité de gaz naturel. Leur consommation est fonction de leur activité. De nombreuses offres de fourniture d’énergie inondent aujourd’hui le marché. Comment savoir quel est le contrat le plus adapté et le plus compétitif ? Quel fournisseur gaz pro choisir ? 

L’Artisanat, un secteur en attente de contrats de gaz adaptés

L’Artisanat occupe une place d’envergure dans l’économie française. Rompu aux technologies de pointe tout en perpétuant des savoir-faire traditionnels, l’Artisanat a su évoluer, anticiper, innover… jusqu’à réunir les conditions nécessaires à devenir la Première Entreprise de France, rien moins que cela.

Il faut dire que la Première Entreprise de France est bien entourée, portée par ses 3, 1 millions d’actifs qui travaillent dans l’une des 1 300 000 entreprises artisanales exerçant l’une des 510 activités différentes que compte le secteur.

L’une des grandes spécificités de l’artisanat, c’est en effet l’incroyable panel des métiers, des plus traditionnels (maçonnerie, boucherie, menuiserie…) aux plus modernes (micro-électronique, son et image, génie climatique…), y compris les services (coiffure, mécanique, confection…) et la création artistique (céramique, arts graphiques, décoration…).

Des métiers qui tous sont impactés par les factures d’énergie, d’autant que certains professionnels utilisent le gaz, par exemple, dans leurs process de production.

Les offres de gaz pour les artisans

Tous les artisans n’ont pas les mêmes besoins en énergie, notamment en gaz. A l’heure où pléthore d’offres en gaz fleurissent sur le marché, il est plus que jamais conseillé de se tourner vers les fournisseurs alternatifs pour souscrire un contrat correspondant à ses besoins et plus avantageux économiquement.

En effet, changer de fournisseur de gaz peut vous permettre de réaliser des économies tout en bénéficiant de services et options adaptés.

On distingue plusieurs grands types d’offres de gaz pour les artisans.

Offres gaz artisanInformationsFournisseur gaz artisan
Tarifs réglementéstarifs de vente du gaz fixés par les pouvoirs publics
Supprimés le 1er décembre 2020
Engie et Entreprises locales distribution
Prix fixeprix gaz bloqué sur x annéesAntargaz, Eni, Picoty
Prix indexéprix gaz garanti x % moins cher que les TRVEkWateur, EDF, Total Direct Energie

Artisan : les critères à retenir pour souscrire un contrat de gaz avantageux

Afin de savoir quel opérateur d’énergie choisir, n’hésitez pas à demander aux fournisseurs mis en concurrence une fiche standardisée d’informations. Ils sont légalement obligés de vous la présenter et elle doit contenir l’ensemble des renseignements listés dans l’article L. 224-3 du code de la consommation :

« L’offre de fourniture d’électricité ou de gaz naturel précise, dans des termes clairs et compréhensibles, les informations suivantes :
1° L’identité du fournisseur, l’adresse de son siège social et son numéro d’inscription au registre du commerce et des sociétés ou tout document équivalent pour les sociétés situées hors de France et pour les opérateurs qui ne sont pas inscrits au registre du commerce et des sociétés ;
2° Les coordonnées téléphoniques et électroniques du fournisseur ;
3° La description des produits et des services proposés ;
4° Les prix de ces produits et services à la date de l’offre ainsi que, le cas échéant, les conditions d’évolution de ces prix ;
5° La mention du caractère réglementé ou non des prix proposés et de la possibilité pour une personne ayant renoncé aux tarifs réglementés de vente pour un site donné de revenir ou non sur ce choix ;
6° La durée du contrat et ses conditions de renouvellement ;
7° La durée de validité de l’offre ;
8° Le délai prévisionnel de fourniture de l’énergie ;
9° Les modalités de facturation et les modes de paiement proposés, notamment par le biais d’internet ;
10° Les moyens, notamment électroniques, d’accéder aux informations relatives à l’accès et à l’utilisation des réseaux publics de distribution, en particulier la liste des prestations techniques et leurs prix, les conditions d’indemnisation et les modalités de remboursement applicables dans l’hypothèse où le niveau de qualité de la fourniture d’énergie ou la continuité de la livraison ne sont pas atteints ;
11° Les cas d’interruption volontaire de la fourniture d’énergie, sans préjudice des dispositions de l’article L. 115-3 du code de l’action sociale et des familles ;
12° Les conditions de la responsabilité contractuelle du fournisseur et du gestionnaire du réseau de distribution et les modalités de remboursement ou de compensation en cas d’erreur ou de retard de facturation ou lorsque les niveaux de qualité des services prévus dans le contrat ne sont pas atteints ;
13° L’existence du droit de rétractation prévu aux articles L. 221-18 et L. 221-20 ;
14° Les conditions et modalités de résiliation du contrat ;
15° La possibilité de recourir à un médiateur de la consommation dans les conditions prévues au titre Ier du livre VI et les modes de règlement contentieux des litiges ;

16° Les conditions d’accès à la tarification spéciale  » produit de première nécessité  » pour l’électricité et au tarif spécial de solidarité pour le gaz naturel ;
17° Les coordonnées du site internet qui fournit gratuitement aux consommateurs soit directement, soit par l’intermédiaire de liens avec des sites internet d’organismes publics ou privés, les informations contenues dans l’aide-mémoire du consommateur d’énergie établi par la Commission européenne ou, à défaut, dans un document équivalent établi par les ministres chargés de la consommation et de l’énergie. »