Parmi les opérations de rénovation énergétique les plus efficaces, l’isolation des points singuliers est à considérer dans tous les types de bâtiments. Complémentaire au calorifugeage, l’isolation des jonctions du réseau de chauffage permet d’économiser de l’énergie tout en protégeant le système. Comment isoler les points singuliers ? Comment obtenir une prime énergie des CEE pour cette opération dans le tertiaire, l’industrie et en copropriété ?

À quoi correspondent les points singuliers ?

Localisés en dehors de l’enveloppe thermique, les points singuliers correspondent à des jonctions entre deux parties d’un réseau de canalisations de fluides liquides ou gazeux.

Parmi les éléments d’un réseau caloporteur représentant un point singulier, on retrouve :

  • les robinets ;
  • les vannes ;
  • les raccords ;
  • les échangeurs thermiques ;
  • les clapets ;
  • tout élément connecté au réseau avec une bride.

Ainsi, les points singuliers se trouvent dans les chaufferies, les sous-stations de transfert de chaleur et tout au long du réseau caloporteur dans les bâtiments chauffés de tous les secteurs d’activité.

Pourquoi est-il important d’isoler les points singuliers dans tous les bâtiments ?

Isolation des points singuliers

À l’instar des ponts thermiques, s’ils ne sont pas isolés, les points singuliers peuvent être à l’origine d’un surcoût énergétique du fait de déperditions thermiques ou d’importantes variations de température.L’isolation des points singuliers préserve donc l’efficacité énergétique d’un réseau de chauffage au sein d’un bâtiment tertiaire, industriel ou résidentiel.

En outre, en isolant les points singuliers, le confort thermique s’améliore dans les locaux concernés, car la chaleur est conservée dans le réseau, sans diffusion vers l’extérieur. En effet, une chaufferie ne doit jamais être un local surchauffé si elle est correctement isolée.

En outre, isoler un réseau de chauffage permet d’éviter de recourir à des systèmes de refroidissement lorsque les locaux adjacents sont à maintenir à une certaine température.

Préalablement à l’isolation des points singuliers, un calcul peut évaluer les économies potentielles en fonction de la longueur du réseau de chauffage, du nombre de points singuliers et de la nature de l’isolant utilisé.

Tous les types de bâtiment peuvent réaliser des économies en procédant à cette mesure de rénovation énergétique facile à initier.

Différence entre calorifugeage et isolation des points singuliers : le calorifugeage concerne l’isolation thermique des tuyaux d’eau chaude. En revanche, l’isolation des points singuliers est à réaliser spécifiquement au niveau de ces zones irrégulières qui nécessitent une forme d’isolation adaptée pour réduire au minimum les ponts thermiques. En outre, lors d’une maintenance, l’isolation doit pouvoir être retirée sans risques par le technicien.

Comment isoler les points singuliers ?

Isoler l’ensemble d’un système de distribution de chauffage implique deux étapes :

  • le calorifugeage qui concerne l’isolation thermique des tuyaux d’eau chaude. Elle peut être réalisée avec différents types d’isolants, choisis de manière à réduire les ponts thermiques sur toute la longueur de canalisations ;
  • l’isolation des points singuliers ne peut pas être effectuée de la même manière que celle des canalisations du fait de leur géométrie. Ainsi, l’isolation se fait par la mise en place d’une housse isolante parfaitement adaptée, on parle de matelas isolant.

Souples et démontables, les matelas isolants assurent une isolation optimale des vannes, robinets et autres éléments d’un circuit de chauffage. Ils n’entravent pas la maintenance et ils garantissent la sécurité du personnel.

Ces points singuliers peuvent être nombreux dans l’industrie, les localiser et les isoler revêt une grande importance pour maîtriser les dépenses énergétiques.

Intérêt du matelas isolant été comme hiver 

Si le matelas isolant limite les déperditions thermiques, il protège aussi le circuit du gel qui peut nécessiter des réparations coûteuses et réduire la productivité de l’industrie.

Intérêt du matelas isolant été comme hiver : si le matelas isolant limite les déperditions thermiques, il protège aussi le circuit du gel qui peut nécessiter des réparations coûteuses et réduire la productivité de l’industrie.

Isolation des points singuliers : quel financement avec les CEE ?

L’isolation des points singuliers permet des économies d’énergie qui rendent cette opération éligible à une prime énergie du dispositif des certificats d’économies d’énergie (CEE). Pour en bénéficier, les bâtiments tertiaires, industriels et résidentiels doivent se conformer aux fiches d’opérations standardisées (FOST) suivantes.

BAT-TH-155 : l’isolation des points singuliers des réseaux de chauffage dans le tertiaire

La mise en place de housses pour l’isolation de points singuliers sur un réseau hydraulique isolé de chauffage et/ou d’eau chaude sanitaire est éligible.

Les points singuliers doivent se trouver dans une sous-station ou une chaufferie en dehors de l’enveloppe thermique.

Pour prétendre au dispositif CEE dans le tertiaire, les entreprises feront réaliser l’isolation par un professionnel dans le respect des prescriptions de la FOST BAT-TH-155.

IND-UT-121 : matelas pour l’isolation des points singuliers dans l’industrie

De même, les bâtiments industriels peuvent prétendre à une prime énergie pour l’isolation des points singuliers s’ils respectent les conditions de la FOST IND-UT-121.

Complémentaire au calorifugeage industriel, la mise en place de matelas pour l’isolation de points singuliers d’un réseau isolé de fluide caloporteur est éligible.

En outre, l’isolant doit être composé de nappes de laine de verre ou de fibres de roche répondant aux exigences de la norme NF EN 14 303.

BAR-TH-161 : l’isolation des points singuliers d’un réseau dans le résidentiel

Enfin, les copropriétés pourront compléter le calorifugeage du réseau de chauffage collectif avec l’isolation des points singuliers en respectant la fiche BAR-TH-161.

À titre d’exemple, les manchons isolants ne sont pas éligibles et la résistance thermique de l’isolant est à adapter selon la température du circuit de chauffage.

En outre pour bénéficier d’une prime énergie, l’isolation sera à faire vérifier par un organisme de contrôle.

Et la fiche d’opération standardisée RES-CH-107 ?

L’opération RES-CH-107 fait référence à l’isolation des points singuliers des réseaux de chaleur et des sous-stations existantes. L’annexe est à compléter par le bénéficiaire de l’aide, ainsi que l’artisan ayant réalisé l’opération.

Opéra Énergie accompagne les professionnels et les copropriétés tout au long de leurs projets de rénovation. Nos experts mettent en relation les maîtres d’ouvrage avec des artisans partenaires spécialisés dans les rénovations énergétiques propres à chaque secteur d’activité.

De plus, nous facilitons l’obtention de financements et d’aides à la rénovation, notamment à travers le dispositif des certificats d’économies d’énergie.

Alexandre Stoecklin
Alexandra Stoecklin

Diplômée d'un master en environnement, Alexandra a exercé pendant quinze ans dans des bureaux d'études techniques.

Depuis 4 ans, elle est rédactrice web spécialisée sur les sujets liés à l'énergie et l'environnement. Passionnée par les enjeux de la transition énergétique, elle associe sa plume à son expertise pour rédiger des contenus qui répondent aux enjeux des entreprises.