EDF, fournisseur français de l’électricité

Electricité de France (EDF) est le premier producteur et le premier fournisseur d’électricité en France et en Europe. EDF a été créé le 8 avril 1946 suite à la mise en place de la loi de nationalisation de l’électricité. En 2004, EDF devient une société anonyme, dont 70% de son capital social est détenu par l’Etat. En 2005, EDF introduit 15% de son capital en bourse.

EDF, pionnier de l’électricité en France 

Avant EDF, dans les années 30, deux cent entreprises privées assurent la production d’électricité, une centaine le transport et plus de mille entités se chargent de la distribution de l’électricité. Les prix de l’électricité diffèrent selon les prestataires et les régions et le consommateur final ne s’y retrouve pas.

L’après-guerre est marquée par une volonté générale de nationalisation ce qui signifie dans l’esprit des Français “une oeuvre de libération”. L’opinion publique pense que l’énergie doit être gérée par l’Etat et non par des sociétés privées afin de développer au mieux la production d’électricité en France.

Le 8 avril 1946, EDF est créée à la suite du vote de la loi n°46-628 sur la nationalisation de l’électricité et du gaz. Cette loi décide de la nationalisation de 1450 entreprises de production, de transport et aussi de distribution d’électricité. La première grande mission d’EDF est de reconstruire tout le réseau de transport après les dégâts causés par la guerre. 

Les années 50 sont ainsi marquées par de grands chantiers financés en partie par le plan Marshall. Elles signent le début des fameuses “trentes Glorieuses”, période d’euphorie où la France connaît une croissance de 5,3% par an. Les Français consomment toujours plus d’électricité en s’équipant de téléviseurs, et d’appareils électroménagers (réfrigérateurs, machines à laver…) L’augmentation de la consommation d’électricité nécessite la construction de grandes infrastructures (barrages et centrales thermiques à charbon et au fioul) de production et de transport. Ce n’est qu’en 1963 qu’EDF met en service la première centrale nucléaire en France, à Chinon. EDF relève le défi de fournir de l’électricité à tous les familles avec brio. 

Après les années fastes, la France connaît la crise pétrolière en 1973. Pour assurer son indépendance énergétique, EDF commence à développer un parc nucléaire avec la construction de 13 centrales nucléaires dans tout le pays (Gravelines, Paluel, Fessenheim, Civaux…) Dans cette même période, EDF développe et commercialise un système de chauffage électrique pour tous les foyers français.

GDF, fournisseur français du gaz

Gaz de France, désormais  connu sous le nom Engie est une entreprise qui a vu le jour après la guerre en même temps qu’EDF, avec la loi de nationalisation de 1946. Elle est constituée par l’ensemble des entreprises privées qui produisent, transportent ou distribuent du gaz naturel sur le territoire français. Après la nationalisation, Gaz de France (GDF) adopte le statut d’EPIC (Établissement Public à Caractère Industriel et Commercial). Jusqu’à la fin des années 50, GDF est producteur et fournisseur de gaz de ville, un gaz de synthèse qui est produit dans des usines à gaz par distillation de houille. Grâce à la découverte du gisement de Lacq, GDF réoriente ses activités pour produire et distribuer du gaz naturel. Pour subvenir à la consommation croissante de gaz naturel, l’entreprise diversifie ses sources auprès des pays producteurs voisins. Le choc pétrolier des années 80 ne met pas donc pas en danger GDF qui a su sécuriser sa production via des sources étrangères. C’est en juillet 2008 que GDF fusionne avec Suez, le leader mondial des domaines de l’énergie, de l’eau, de l’assainissement et de la gestion des déchets, pour donner naissance à GDF Suez. Cette fusion-absorption signe la privatisation du groupe, avec une participation minoritaire de l’Etat (40%). Même si GDF Suez est désormais une entité privée, les prix du kWh de gaz commercialisés restent fixés par l’état.

ELD, les entreprises locales de distribution

Les entreprises locales de distribution (ELD) représentent une exception dans le secteur de l’énergie en France. Ce sont des entités locales en situation de quasi-monopole sur leur zone. Elles sont à la fois distributeurs et fournisseurs de gaz et d’électricité et commercialisent la fourniture d’énergie auprès des consommateurs finaux. La France compte actuellement environ 160 ELD, dont la grande majorité pour l’électricité seule. Elles quadrillent 5% du territoire et approvisionnent en énergie environ 5% de la population française. Elles représentent aussi 5% de la consommation d’énergie du pays.

L’historique des ELD

Lors de la vague de nationalisation en 1946 pour fédérer tous les acteurs de l’énergie, les entreprises locales de distribution n’ont pas souhaité intégrer EDF ou GDF. Comme ces entreprises  communales ont joué un rôle prépondérant dans la construction des réseaux de distribution du gaz et de l’électricité sur le territoire français, elles ont pu échapper à la loi de nationalisation.

Les ELD d’Electricité

La majeure partie des ELD françaises transportent et commercialisent la fourniture d’électricité. Elle sont en charge sur leur territoire assigné de l’entretien et de la gestion du réseau de distribution. Elles commercialisent également l’électricité à des tarifs réglementés de vente. Comme elles sont à la fois distributeur et fournisseur d’électricité, l’ouverture à de nouveaux entrants est d’autant plus fermée qu’elles renforcent les barrières à l’entrée de futurs concurrents.

Entre 2000 et 2007, la libéralisation des marchés permet aux fournisseurs nationaux de pénétrer le marché réservé au ELD, avec des offres à prix de marché. Pour relever ce nouveau challenge et pour conserver leurs parts de marché, certaines ELD se diversifient et proposent des offres de marché sur le réseau ENEDIS.

Les plus ELD les plus importantes (électricité) sur le territoire français

Territoire concerné Fournisseur historique GRD
ELD Strasbourg ES Strasbourg ES Réseau
ELD Metz UEM URM
Zones rurales du département de la Vienne Sorégies Sorégies
Zones rurales du département des Deux-Sèvres Séolis Gérédis
ELD Grenoble GEG GEG

Les ELD de GAZ

Il existe environ une vingtaine d’ELD qui distribuent et vendent du gaz en France. Les trois plus grosses entités par leur nombre de clients sont : Gaz de Strasbourg (Es) qui compte 550 000 clients. Gaz de Bordeaux avec 250 000 clients particuliers et professionnels. Dans le sud-est de la France, GEG gère et distribue la zone limitrophe de la ville de Grenoble avec 13 communes desservies  et comptabilise 140 000 clients.