Identifier le type de panne d’électricité dans son local professionnel

En cas de panne d’un compteur électrique, il convient tout d’abord d’identifier la panne et son origine.

En effet, plusieurs événements peuvent être responsables d’une telle coupure de courant.

Le premier réflexe à avoir est de vérifier si la coupure est générale ou localisée dans votre local ou votre entreprise. En effet, s’il s’agit d’une coupure affectant tout le voisinage ou une zone d’activité, la marche à suivre sera différente.

Panne localisée : vérifier son disjoncteur

Si la panne n’affecte que votre local professionnel, c’est que le disjoncteur a peut-être sauté. Cela peut-être dû à une surconsommation. C’est le cas lorsque le nombre d’appareils en fonctionnement ne peut être supporté par votre compteur. Dans un tel cas, débranchez simplement quelques-uns des appareils en fonctionnement et remettez le disjoncteur en marche. L’électricité sera remise en service une fois le disjoncteur réactivé. Si le tableau électrique contient des fusibles, il faudra alors remplacer le fusible défectueux.

Notez que lorsque ce type de panne intervient trop fréquemment, il vous est recommandé de contacter votre fournisseur afin de demander une augmentation de la puissance souscrite de votre compteur électrique.

Ce type de panne peut également être due à un court-circuit en raison d’une prise ou d’un appareil défectueux. Vous pouvez dans ce cas procéder par étape :

  1. Remettez votre compteur en marche (position I)
  2. Baissez tous les disjoncteurs
  3. Relevez les disjoncteurs un à un vous permet de savoir où se situe la prise ou l’appareil défectueux. Si en relevant l’un deux, l’ensemble disjoncte à nouveau, vous avez localisé la pièce problématique
  4. Vérifiez enfin chaque appareil se trouvant dans la pièce pour déterminer plus précisément
  5. Débranchez l’appareil en question

Panne de réseau : comment l’identifier ?

Si vous constatez que la panne ne se limite pas à votre seul local mais affecte tout le voisinage, la panne est générale. Cela peut d’ailleurs simplement se vérifier. En effet, si votre disjoncteur est toujours en position I, c’est que l’on est en présence d’une panne sur le réseau d’électricité.

Dans ce cas, armez-vous de patience, une intervention sur le réseau devrait avoir lieu rapidement et l’électricité revenir en quelques minutes.

Qui contacter en cas de panne ?

Contact en cas de panne localisée ou en cas d’urgence

En cas de panne localisée non résolue ou d’une défaillance de votre compteur, il convient de contacter le gestionnaire de réseau de distribution électrique Enedis (anciennement ERDF), en charge de la distribution de l’électricité sur 95% du territoire français. Les 5% restants sont gérés par des Entreprises Locales de Distribution (ELD).

Le numéro pour contacter ENEDIS en cas de coupure est le 09 72 67 50 + le numéro de votre département.

Par exemple, pour une intervention dans le Rhône (69), composez le 09 72 67 50 69.

Ce numéro est joignable 24h/24 et 7jours/7. Un technicien pourra alors vous conseiller la procédure à suivre pour retrouver le courant ou si besoin, prévoir une intervention sur votre site.

Ce numéro est également celui à composer en cas de situations à risques, si vous constatez la présence d’étincelles ou avez identifié un problème sur vos câbles électriques. Dans ces cas d’urgence absolue, il est strictement déconseillé d’intervenir soi-même.

Comment procéder en cas de coupure pour impayés ?

Une facture impayée après relance de votre fournisseur peut avoir pour conséquence une diminution de la puissance de votre compteur ou une coupure de l’alimentation.

Dans ce cas de figure, Enedis ne pourra rien pour vous. La seule solution est de contacter le service client de votre fournisseur (EDF pro si EDF est votre fournisseur), afin de trouver une solution amiable et que le courant soit remis en service sur votre site. Généralement, en contactant votre fournisseur, il vous proposera la mise en place d’un échéancier.

Coupure en cas d’emménagement dans un local professionnel

Si vous êtes nouveau locataire d’un local professionnel, il est possible que le courant ne soit pas encore mis en service au moment de votre arrivée.

Pour mettre l’électricité en service, il vous faudra simplement choisir votre fournisseur d’électricité en contactant le fournisseur de votre choix.

L’électricité sera remise en service sous 5 jours ouvrés une fois votre contrat d’électricité souscrit. Si votre situation nécessite une intervention plus rapide, il vous sera possible de demander une mise en service sous 24-48 heures ou une mise en service d’urgence, sous 24h, moyennant des frais supplémentaires.

Pannes de courant : quels sont les délais d’intervention ?

S’il s’agit d’une intervention sur le réseau de la part d’Enedis, la durée de l’intervention dépendra de la gravité de la panne sur le réseau.

Si la panne ne concerne que votre local ou votre site professionnel, Enedis vous communiquera une estimation du délai d’intervention.

Si vous êtes client d’EDF pro et avez souscrit à l’assistance dépannage EDF Pro, vous pouvez les joindre 24h/24 et 7j/7 pour être dépanné dans les 3h. Si vous n’avez pas encore souscrit à cette option et souhaitez en profiter, vous pouvez contacter le service client d’EDF au 3022.

Certaines garanties proposées par ce contrat s’étendent même au-delà des dépannages liés à l’électricité. En effet, EDF Assistance Dépannage prend également en charge les problèmes liés à la plomberie, la serrurerie, et même la vitrerie de votre local professionnel.

Cette option vous sera facturée 9€HT/mois.

A savoir ! Le nouveau compteur communicant Linky permet à Enedis d’intervenir à distance dans le cas de nombreuses interventions et de certains type de pannes.

Les solutions alternatives en cas de panne

Si votre profil est celui d’un site industriel avec un gros besoin en électricité, prévoir des solutions alternatives pour ne pas subir de coupure aux conséquences parfois importantes sur votre activité peut-être utile.

Groupes électrogènes, générateurs électriques : pallier une panne sur votre site industriel

Voici quelques solutions destinées à prendre le relais en cas de panne d’électricité sur un site industriel ou un hôpital, par exemple.

Il s’agit de machines à moteur thermique capables de produire de l’énergie électrique en totale autonomie.

Les groupes électrogènes, les générateurs électriques DNV ou encore les solutions UPS (Alimentation Sans Interruption) ou ondulateurs.

Il existe aussi des systèmes de batteries indépendantes qui peuvent prendre le relais et distribuer de l’électricité temporairement.

L’autoconsommation : une solution durable et écologique

Les solutions photovoltaïques et l’autoconsommation peuvent vous aider à ne pas subir de panne ou du moins, de la limiter.

Ces systèmes indépendants de production d’électricité peuvent se substituer au réseau de distribution classique. En stockant de l’électricité dans des batteries externes, elles prennent le relais en cas de coupure sur le réseau général. Vous êtes ainsi toujours fourni en électricité.

En plus d’être utile, l’énergie solaire est une source durable et verte. Certaines centrales solaires peuvent aussi couvrir les besoins en électricité de divers appareils comme les VMC, les réfrigérateurs, les climatisations etc.