Comptant parmi les consommateurs professionnels d’électricité, les PME cherchent les moyens les plus efficaces pour diminuer leurs factures d’électrons. Une solution simple, novatrice et accessible à toute taille d’entreprise existe : la comparaison des offres d’électricité. Les différents fournisseurs  définissent librement leurs prix de vente de l’électricité. Ainsi, leur mise en concurrence permet de choisir celui dont l’offre est en adéquation avec les besoins exprimés et financièrement mieux placée que le fournisseur historique. Comment trouver le meilleur fournisseur d’énergie pour une PME ?

Gérer la facture électricité de sa PME passe par comparer les offres du marché

Un chef d’entreprise prend quotidiennement des décisions et procède à des arbitrages en vue de maintenir son potentiel d’activité et d’atteindre ses objectifs de rentabilité. Ces choix relèvent d’une stratégie globale répondant à une démarche rigoureuse. Innovation technologique, segmentation, externalisation, alliances, diversification…

Pour prospérer, il faut des outils d’analyse et des moyens d’action fiables. La maîtrise des frais énergétiques, bien placés sur le podium des charges, est une pierre angulaire de la stratégie de développement d’une PME, société du secteur tertiaire comme usine de production. Heureusement, les gestionnaires et chefs d’entreprises ont des moyens d’agir pour mettre en place une stratégie gagnante permettant de faire baisser les charges énergétiques. 

Mieux comprendre sa facture d’électricité

Avant de réaliser l’ampleur de votre consommation et définir vos habitudes, commencez par examiner votre facture, pour mieux la déchiffrer. Celle-ci vous donne accès à votre consommation d’électricité. Pour la reconnaitre, reportez-vous au chiffre exprimé en kilowattheure (kWh)

Vous pouvez vous-même relever votre consommation réelle en consultant votre compteur.

Si vous bénéficiez d’un compteur Linky, vous pouvez suivre votre consommation sur l’espace client Enedis pro. Certains fournisseurs vous donnent également accès à votre historique de consommation sur votre espace personnel.

Identification des postes consommateurs d’électricité au sein de la PME

Une fois que vous avez identifié la quantité d’énergie consommée, il faut déterminer les postes de dépenses les plus importants :

  • Chauffage, ventilation et climatisation des bâtiments ou bureaux représentent jusqu’à 50 % des frais énergétiques.
  • Éclairage des locaux, avec d’importantes économies possibles.
  • Vapeur surchauffée nécessaire pour alimenter les machines sous-pression (turbines, presses) et vapeur saturée utilisée pour transmettre la chaleur.
  • Froid industriel, indispensable aux entreprises du secteur agro-alimentaire.
  • Moteurs électriques employés pour les machines tournantes, les pompes.
  • Compresseur à air comprimé pouvant induire 10 à 15 % des charges électriques
  • Appareils de bureaux (ordinateurs, imprimantes, etc.).

Le poids financier de chacun de ces postes varie selon certains critères propres à la PME : type d’activité, ancienneté des locaux, niveau d’équipement, performance énergétique…

Une crèche ou une société d’assurances voit sa facture électrique principalement impactée par des frais de chauffage et d’éclairage alors qu’une entreprise de la filière textile, un tisseur par exemple, connait de fortes dépenses en électricité liées aux matériels de production.

Bien définir les postes consommateurs d’énergie aide à se rendre compte s’il peut être intéressant pour votre PME de souscrire l’option heures pleines / heures creuses ou s’il est préférable de rester en option base.

Sensibilisation du personnel aux éco-gestes

Dans une démarche de diminution des factures électriques, les responsables de PME déterminent les actions à réaliser pour limiter la consommation d’électricité et atteindre la neutralité carbone sur le long terme. Ils informent l’ensemble des collaborateurs des gestes à reproduire ou à éviter. Ils veillent à ce que les bonnes pratiques s’installent durablement (ex : entretien des appareils).

Comparaison des fournisseurs présents sur le marché de l’électricité

Pour parfaire la rationalisation des dépenses électriques, les PME ont grand intérêt à mettre en concurrence les différents opérateurs commercialisant de l’électricité. Depuis l’ouverture du marché français à la concurrence en 2004, cela a permis l’apparition des fournisseurs alternatifs et de leurs offres de marché, aux prix librement définis, qu’ils soient indexés ou fixes. Ces nouveaux fournisseurs sont venus concurrencer le monopole du fournisseur historique pour professionnels, à savoir EDF Entreprises.

Différentes options sont à étudier en fonction des caractéristiques de l’entreprise lors de la comparaison des fournisseurs de PME et leurs offres de fourniture d’électricité (taille de la PME, équipement, historique et saisonnalité de consommation…).

Parce qu’une fois n’est pas coutume, en matière d’achat d’électrons, comparaison est raison ! Pour réaliser un achat compétitif en électricité, une démarche d’entreprise pilotée par la direction ouvre de nouvelles portes : celles du choix et de la négociation de contrats plus performants pour les PME.

L’ABC de la comparaison des offres en électricité pour une PME

Les dirigeants de PME qui ont choisi de remettre en question leur actuel contrat électrique. En le comparant avec les offres du marché ils pourront réaliser des économies qu’ils pourront injecter dans d’autres investissements nécessaires. Pour les aider, ils peuvent faire appel à un courtier en énergie, comme Opéra Energie.

A comme Appel d’offres : une consultation comparative

Les conseillers du courtier en électricité se chargent des différentes étapes de la mise en concurrence des fournisseurs d’électricité et de gaz naturel. Après étude des besoins précis de l’entreprise et analyse des offres, ils fournissent une étude comparative objective et conseillent la PME pour un choix réaliste et optimal. Ils agissent dans le respect du calendrier lié au contrat en cours (délai de résiliation) et travaillent sur des bases de comparaison claires et fiables (différentes familles de prix).

B comme Baisse des charges électriques : un objectif financier à atteindre

Parce que le contrat en cours n’est peut-être pas le plus adéquat, il est important de regarder les offres qui se présentent à vous.

Depuis le 31 décembre 2020, la plupart des PME ne peuvent plus souscrire au Tarif Bleu d’EDF. En effet, la fin du tarif réglementé de vente de l’électricité concerne désormais les acteurs avec un compteur d’une puissance inférieure ou égale à 36 kVA. Seules font exception les petites entreprises avec moins de 10 salariés et un bilan inférieur à 2 millions d’euros.

Les entreprises doivent se tourner vers offres de marché à prix indexé ou fixe.  

Les offres à prix fixe offrent un prix fixe sur une période prédéfinie, garantissant un prix du kWh d’électricité stable sur ladite période.

Les offres à prix indexé proposent des tarifs indexés selon les TRV. Elles comportent un pourcentage de réduction sur le prix du kWh (électricité ou gaz) par rapport aux TRV, et évoluent à la hausse comme à la baisse en fonction de l’évolution des TRV. Certaines offres indexées suivent les cours de marché de gros.

C comme Courtier en énergie : un spécialiste du marché de l’électricité

Les courtiers en énergie proposent aux entreprises de les accompagner dans cette démarche, de mener pour elles les différentes étapes. Cela permet d’aboutir au choix du meilleur fournisseur d’électricité, tant au niveau du tarif proposé que des services associés.

Grâce à un comparateur, les experts Opéra Énergie agissent en toute transparence. Ils ont une expertise fine des tendances du marché, des achats électriques, et une expérience forte des fournisseurs présents. Ils ont déjà accompagné 7000 entreprises et PME depuis 2014, toutes tailles et tous secteurs confondus en comparant les offres pour eux : multi-sites tertiaires, industriels, grande distribution, secteur médical…

Comparer et changer de fournisseur d’électricité : une stratégie d’achat sans risques, adaptée à toute entreprise ou PME

Malgré les économies possibles, certains dirigeants de PME hésitent encore à franchir le pas pour étudier les options possibles et optimiser leurs factures d’électricité. C’est parfois parce qu’ils gardent à l’esprit d’anciennes expériences de changements de fournisseur dans d’autres domaines qui ne leur avaient pas donné satisfaction.

Aujourd’hui, une démarche de comparaison des fournisseurs d’électricité se réalise dans des conditions optimales, encadrées par la CRE (Commission de régulation de l’énergie). L’activité de l’entreprise n’est en rien pénalisée.

La qualité de l’électricité maintenue. Aucune rupture d’alimentation des bâtiments ou locaux n’est à prévoir. Enedis se charge d’assurer la bascule entre les deux fournisseurs. Il garantit la continuité de l’alimentation en électricité.