Créée en 2011 et révisée en 2018, la norme ISO 50001 a été mise en place pour aider les entreprises et collectivités à améliorer leur efficacité énergétique. Qu’est-ce que la certification ISO 50001 ? Pourquoi demander cette certification ? Comment l’obtenir ?

Management de l’énergie : qu’est-ce que la norme ISO 50001 ?

Comme l’explique l’organisme agréé DEKRA « la certification ISO 50001 atteste d’une gestion énergétique responsable et raisonnée ». Il s’agit d’une norme internationale mise en place par l’Organisation internationale de normalisation (ISO). La méthodologie ISO 50001 donne des lignes directrices sur les actions à mettre en oeuvre pour améliorer la performance énergétique d’une entreprise.

A qui s’adresse la norme ISO 50001 ?

La norme ISO 50001 s’adresse aux entreprises et collectivités de toute taille qui souhaitent avoir des lignes conductrices sur les bonnes pratiques à mettre en place pour renforcer leur efficacité énergétique. Elle concerne aussi bien les industries, que le grand tertiaire ou des hôtels, les entreprises artisanales, etc.

Certification ISO 50001 : pourquoi la demander ?

ISO 50001 : une certification obligatoire ?

Non, la norme ISO 50001 n’est pas obligatoire. Elle s’obtient sur la base du volontariat. Plusieurs raisons peuvent motiver une entreprise ou une collectivité à obtenir une certification ISO 50001. C’est un moyen pour l’entreprise de gagner en compétitivité, de diminuer ses rejets de CO2 et de se mettre en conformité avec le cadre légal.

Réduire son empreinte carbone

La norme ISO 50001 fait savoir que l’entreprise dispose d’un bon système de gestion de l’énergie. Cette bonne gestion signifie qu’elle fait preuve d’une consommation maitrisée. En adoptant les lignes de conduite proposées par la norme ISO 50001, on peut réduire les émissions de CO2 de son entreprise. Ce faisant, elle peut faire un pas supplémentaire vers la neutralité carbone.

Diminuer sa facture d’électricité pro

Outre l’amélioration du bilan carbone, mieux maitriser sa consommation d’électricité et de gaz permet de réduire la facture d’énergie de l’entreprise. Cela permet à l’entreprise de diminuer ses coûts et gagner en compétitivité. Selon le fournisseur TotalEnergies, les économies d’énergie liées à l’ISO 50001 sont conséquentes. Cette certification induit une réduction allant de « 5 à 10% de la facture énergétique par an ».

Industrie : la mise en place de l’iso 50001 pour réduire le TURPE

Etre certifié ISO 50001 permets aux sites industriels électro-intensifs de bénéficier d’une réduction du TURPE. Le Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics d’Électricité (TURPE) correspond aux tarifs d’acheminement de l’électricité. Pour un industriel, il peut représenter presque 40% de la facture.

S’acquitter de ses obligations légales en matière d’audit énergétique

Sont soumises à un audit énergétique obligatoire tous les 4 ans, toutes les entreprises :

  • de plus de 250 salariés ;
  • avec un chiffre d’affaires annuel supérieur à 50 millions d’euros et un bilan supérieur à 43 millions d’euros.

Obtenir la certification de performance énergétique Iso 50001 permet d’éviter d’avoir à réaliser cet audit énergétique. C’est donc l’opportunité de se mettre en conformité avec la réglementation.

Comment obtenir la certification ISO 50001 ?

Le processus de certification ISO 50001 prend environ 6 à 18 mois. ll est mené par un organisme de certification indépendant comme l’AFNOR, DEKRA ou encore Socotec. Il se fait selon plusieurs grandes étapes.

Certification Iso 50001

Audit Iso 50001 : collecter ses données énergétiques

Pour commencer, il faut réaliser un audit de consommation. Pour cela, il faut synthétiser toutes les données de consommation d’énergie. Ainsi, on obtient une référence. Grâce à ce point de départ, on peut ensuite hiérarchiser les actions permettant de mettre en œuvre une réduction de la consommation.

La définition et la mise en œuvre d’un plan d’action

L’élaboration d’une stratégie permet de mettre en oeuvre des actions concrètes allant dans le sens de la réduction de la consommation d’énergie. Cela peut passer par :

  • des travaux de rénovation (isolation, changement du système de chauffage) ;
  • le changement des dispositifs d’éclairage ;
  • l’amélioration des processus industriels, etc.

Assurer un suivi des progrès et des résultats

Enfin, pour vérifier l’efficacité du plan d’action, il convient d’assurer un suivi des progrès sur la longue durée. Cela permet de corriger les objectifs pour réduire toujours plus sa consommation d’énergie.

Combien coûte la certification ISO 50001 ?

Difficile de chiffrer. Cela dépend de la taille de votre entreprise et de la complexité à mener l’audit et le suivi. Plus le périmètre est large plus le coût grimpera. Il faudra demander un devis à l’organisme certificateur.

ProSMEn : une aide à la mise en place de la norme ISO

Pour aider les entreprises à se doter d’un système de management de l’énergie, l’ATEE (Association technique énergie environnement) en partenariat avec EDF a mis en place la Prime Pro-SMEn. Cette aide permet de prendre en charge une partie des coûts de certification. Son plafond est porté à 40 000 €.

Toutes les entreprises peuvent y prétendre sauf les sites électro-intensifs.

Quelle est la durée de validité d’une certification ISO 50001 ?

La durée de validité de la certification ISO 50001 est de 3 ans. Attention, cette durée de validité s’applique à condition d’effectuer tous les ans un audit de surveillance. Si les économies d’énergie ne sont pas au rendez-vous, on peut perdre sa certification.

Caroline Dusanter
Caroline Dusanter

Diplômée d’un Master 2 du CELSA-Paris Sorbonne, Caroline s’est lancée comme rédactrice et chargée de communication éditoriale indépendante en 2017. Intéressée par les problématiques liées à la transition énergétique et à la mobilité, elle travaille avec Opéra Énergie depuis 2019.

Experte sur les problématiques liées à l'énergie et la rénovation énergétique, elle ambitionne à travers ses articles de faire de la pédagogie sur le marché du gaz et de l’électricité, en constante évolution.