Ouverture de compteur électrique et puissance souscrite

Avant toute chose il faut commencer par rappeler que l’expression « ouverture de compteur EDF » est un abus de langage. En effet, ce n’est jamais EDF qui s’occupe de la mise en service de l’électricité mais :

  • Enedis, le gestionnaire de réseau moyenne et basse tension pour 95% des usagers pro ;
  • Les entreprises locales de distribution (ELD) pour 5% des professionnels raccordés en moyenne et basse tension ;
  • RTE, pour certaines industries et collectivités raccordées en haute tension.

En fonction de votre profil de consommateur, les démarches ne sont pas exactement les mêmes. Pour rappel, il existe 3 grands profils de consommateurs professionnels :

  • Les profils « Tarif Bleu » pour les petites entreprises avec un compteur d’une puissance inférieure à 36 kVA ;
  • Les profils « Tarif Jaune » pour les entreprises avec un compteur d’une puissance comprise entre 36 kVA et 250 kVA ;
  • Les profils « Tarif Vert » pour les sites industriels présentant une puissance souscrite supérieure à 250 kVA.
A retenir

Dans tous les cas, l’ouverture du compteur est soumise à la souscription d’un contrat d’électricité. N’hésitez pas à comparer les offre d’électricité disponibles à l’aide d’un comparateur en ligne.

Ouverture de compteur EDF pour les professionnels avec une puissance souscrite inférieure à 36 kVA

Pour les petits consommateurs professionnels, l’ouverture du compteur électrique se fait avec Enedis ou l’entreprise locale de distribution dont vous dépendez (GEG, Électricité de Strasbourg, etc.). Mais, elle se demande auprès du fournisseur avec lequel vous signerez un contrat.

En effet, vous serez en « contrat unique ». Cela signifie que votre abonnement à l’électricité inclus la fourniture mais aussi l’acheminement.  

Souscrire un contrat d’électricité pro 

Pour souscrire un contrat d’électricité pour votre entreprise, contactez le fournisseur d’électricité de votre choix. En général, pour souscrire, il y a deux façons de procéder :

  • En ligne sur le site du fournisseur ;
  • En appelant le prestataire par téléphone.

Dans tous les cas, vous aurez besoin des informations suivantes :

  • Le numéro de Point de Livraison (PDL) du compteur ou Point de Référence et Mesure (PRM) pour un compteur Linky. Pensez à demander l’information au moment de l’état des lieux. Sinon, votre adresse peut suffire ;
  • Le relevé des compteurs à la date de l’emménagement ;
  • Un RIB.

A la fin de la souscription, votre fournisseur vous mettra en contact avec Enedis, afin de faire ouvrir le compteur EDF pro. Choisissez simplement le créneau qui vous convient le mieux.

Bon à savoir : Dans la majorité des territoires régis par une ELD, le fournisseur et le gestionnaire de réseau sont une seule et même entité. En effet, la concurrence est quasi inexistante dans ces zones. Cela dit, elle se développe peu à peu. Ainsi, à Grenoble, Metz et Strasbourg, les consommateurs pro peuvent se tourner vers l’ELD historique ou bien vers ekWateur, un fournisseur d’électricité verte.  

Mise en service de l’électricité

Si vous bénéficiez d’un compteur Linky, la mise en service s’opérera à distance. En revanche, si vous disposez encore d’un ancien compteur, Enedis devra mandater un agent dans vos bureaux.

Le jour du rendez-vous, assurez-vous donc d’être présent. L’ouverture du compteur d’électricité EDF prend environ 30 minutes. Cette opération est obligatoire. Néanmoins, elle n’est pas gratuite. Elle apparaîtra sur votre première facture d’électricité pro.

Les tarifs de mise en service de l’électricité ne varient pas selon votre fournisseur. Fixés par Enedis, ils demeurent les mêmes pour tous.

Grille de tarifs de l’ouverture d’un compteur d’électricité avec Enedis – 2020

Type de mise en service

Délais

Prix en € HT

1ère mise en service (suite à un raccordement)

5 à 10 jours ouvrés

42,13 €

Mise en service classique

5 jours ouvrés

13,99 €

Mise en service avec Linky

Sous 24 heures

13,99 €

Mise en service express

Sous 48 heures

31,90 €

Mise en service d’urgence

Sous 24 heures

110,33 €   

Bon à savoir : On entend souvent dire que le chèque énergie permet de bénéficier de la gratuité de l’ouverture du compteur. C’est vrai, mais il s’agit d’une aide exclusivement réservée aux particuliers. Les professionnels ne peuvent jamais bénéficier d’une mise en service gratuite.

Raccordement à l’électricité et ouverture du compteur

Pour mettre en service l’électricité dans un local neuf, il faudra d’abord brancher le bâtiment au réseau électrique. Pour cela, vous devrez commencer par faire une demande de raccordement à l’électricité auprès d’Enedis.

Les démarches se font sur le portail Enedis-Connect. Vous devrez créer un dossier et y joindre différents documents obligatoires (plan de masse, attestation d’urbanisme, etc.). Une fois votre dossier reçu, Enedis vous fait parvenir un devis pour les travaux. Si vous l’acceptez, le chantier peut commencer.

A la fin des travaux, il faudra faire vérifier votre installation électrique par le Consuel. Si elle est aux normes, vous recevrez une attestation Consuel. Il ne vous restera plus qu’à souscrire un nouveau contrat pour ouvrir le compteur d’électricité pro.

Mise en service de l’électricité et contrat d’acheminement

Certains contrats d’électricité n’incluent pas l’acheminement. Il vous faut donc opter pour un contrat comprenant le transport de l’énergie jusqu’à vos locaux.

Les entreprises raccordées en moyenne et basse tension devront négocier un Contrat d’Accès au Réseau public de Distribution (CARD) avec Enedis.

Les sites raccordés en haute tension doivent, quant à eux, signer un Contrat d’Accès aux Réseaux Publics de Transport (CART) avec RTE, le responsable des lignes à hautes tensions en France.

Ouverture du compteur Enedis et contrat CARD

Pour faire ouvrir votre compteur d’électricité professionnel, il faudra commencer par souscrire un contrat auprès d’un fournisseur.

Puis, vous devrez vous mettre en contact avec Enedis. Faites parvenir une demande écrite deux mois avant la mise en service de l’électricité. Suite à cela, le gestionnaire de réseau vous enverra un contrat.

Il faudra alors contacter un responsable d’équilibre afin de demander à être rattaché à son périmètre. Selon la définition de la Commission de Régulation de l’Energie (CRE), « les responsables d’équilibre sont des opérateurs qui se sont engagés contractuellement auprès de RTE à financer le coût des écarts constatés a posteriori entre l’électricité injectée et l’électricité consommée (injections < soutirages) au sein d’un périmètre d’équilibre. A contrario, en cas d’écarts positifs (injections > soutirages), ils reçoivent une compensation financière de RTE. » 

Les entreprises peuvent se tourner vers leur fournisseur pour qu’il devienne leur responsable d’équilibre ou contacter un tiers.

Une fois le responsable d’équilibre choisi, vous devez en faire part à Enedis au moins 7 jours avant la mise en service de l’électricité et signer le contrat. Enfin vous pourrez demander à Enedis de venir procéder à l’ouverture du compteur électrique.

Ouverture du compteur d’électricité et contrat CART

En parallèle de la souscription à un contrat d’électricité, les sites industriels et les collectivités locales rattachés en haute tension devront signer un contrat CART avec RTE.

Quelques mois avant l’ouverture du compteur, faites part de votre demande à RTE. Suite à la réception de la proposition de contrat, vous devrez alors désigner un responsable d’équilibre. Après avoir signé les contrats avec RTE et le gestionnaire de réseau, vous pourrez alors demander l’ouverture du compteur.