La principale différence entre EDF et Engie reste leur cœur de métier historique. EDF est le fournisseur historique d’électricité en France. De son côté, Engie (ex-GDF) est le fournisseur historique de gaz. A l’heure actuelle, les deux vendent de l’électricité et du gaz.

Complémentaires, on a tendance à les confondre l’un et l’autre. Ce guide fait le point pour vous expliquer les différences entre EDF et Engie.

Qui est EDF ? Quelles sont ses missions ?

EDF est le fournisseur historique d’électricité en France. Avant l’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie, il était le seul à pouvoir vendre de l’électricité aux consommateurs français. L’année 2004 met fin à ce monopole sur le segment des professionnels. S’en suit la libéralisation du marché de l’électricité en 2007 sur le secteur des particuliers.

Aujourd’hui EDF est le seul aux côtés des Entreprises locales de distribution (ELD) à pouvoir commercialiser le Tarif Bleu, le tarif réglementé de vente (TRV) de l’électricité. Il est déterminé par la Commission de Régulation de l’Energie (CRE). A côté, il vend aussi du gaz et de l’électricité en offre marché.

EDF reste une entreprise à majorité détenue par l’Etat. Celui-ci en reste l’actionnaire majoritaire à 87,5%. Toutefois, une opération de nationalisation du fournisseur est en cours. Il devrait bientôt appartenir à nouveau à l’Etat à 100%.

Qui est Engie ? Quelles sont ses missions ?

Engie est le fournisseur historique de gaz. Il est moins connu puisqu’il s’appelle ainsi uniquement depuis 2015. Auparavant, il s’appelait GDF (Gaz de France) avant de prendre le nom de GDF SUEZ, suite à sa fusion avec le Groupe SUEZ en juillet 2008.

Comme EDF, avant l’année 2004, il bénéficiait d’une position de monopole sur le marché des pros. Aujourd’hui, il est le seul, avec les ELD, à pratiquer les tarifs réglementés de vente du gaz.

L’Etat français est également très impliqué dans le groupe Engie. Il détient 23,64 % du capital, faisant de lui le principal actionnaire.

Pourquoi confond-on Engie et EDF ?

Engie et EDF une seule et même entité ? L’amalgame est répandu et s’explique aisément : il fut une très longue période où les deux fournisseurs étaient seuls acteurs du marché de l’énergie en France, chacun dans un secteur spécifique.

Création d’EDF et d’Engie

Au sortir de la guerre, en 1946, les entreprises du secteur de l’électricité sont fondues en un acteur national EDF. Il en va de même pour le gaz. Les entreprises gazières deviennent une seule et même entité qui prend le nom de GDF.

A EDF, on confie le monopole de la production, du transport et de la distribution de l’électricité et à GDF, celui du gaz.

Mais, le marché laisse place à des exceptions, les entreprises locales de distribution (ELD) que nous avons déjà mentionnées. Celles-ci vendent de l’électricité et/ou du gaz sur un territoire donné (une commune ou un ensemble de commune). Ce sont de petits fournisseurs historiques détenus par des villes, des métropoles ou des intercommunalités.

De ce fait, ils ont pu échapper à la nationalisation de 1946 et peuvent, encore aujourd’hui, commercialiser de l’énergie au TRV. On les retrouve à Grenoble (GEG), Metz (UM), Strasbourg (Électricité de Strasbourg), Bordeaux (Gaz de Bordeaux), etc.

L’ouverture à la concurrence du marché de l’énergie

Cette mainmise sur le secteur de l’énergie aura duré plus de 50 ans, de la fin de la seconde guerre mondiale à l’orée des années 2000. En effet depuis l’année 1999 est entamée la libéralisation du marché du gaz et de l’électricité. Elle s’est faite progressivement en commençant par les grands comptes et l’industrie (1999) puis sur l’ensemble des entreprises et des collectivités locales dans l’Union européenne (2004) puis sur le segment des particuliers (2007).

A l’heure actuelle, il est plus que temps de mettre à bas un demi-siècle d’idées reçues et de rappeler que Engie est bien différent d’EDF, et ce plus que jamais !

Qu’est-ce qui distingue Engie de EDF en 2023 ?

Engie et EDF sont donc deux acteurs bien différents. Autrefois complémentaires, les deux fournisseurs historiques sont aujourd’hui concurrents. En effet, EDF propose désormais des offres d’électricité à prix marché ainsi que des offres alternatives de gaz, à combiner ou non.

De même, Engie a développé ses propres contrats de fourniture de gaz comme d’électricité à prix marché.

Pour résumer, EDF ne veut plus systématiquement dire électricité et, a contrario, Engie n’implique plus forcément de fourniture de gaz.

L’année 2020 a marqué un tournant pour EDF et Engie. En effet, au 1er décembre 2020, ont été supprimés les tarifs réglementés du gaz pour les professionnels. S’en est suivie la fin du Tarif Bleu d’EDF pour les entreprises au 1er janvier 2021.

En 2023, la fin des tarifs réglementés du gaz intervient sur le segment des particuliers et pour les petites copropriétés.

Comparer les offres d’énergie pro d’Engie et EDF

Les offres d’électricité

Engie et EDF offrent plusieurs options pour fournir de l’électricité en fonction de la taille de votre entreprise et de vos besoins. Il est important de comprendre votre profil en tant qu’entreprise pour choisir le bon contrat. Il y a trois profils de consommateurs d’électricité en France :

  • Tarif Bleu pour les consommateurs professionnels avec un compteur de puissance inférieure ou égale à 36 kVA,
  • Tarif Jaune pour les entreprises avec un compteur entre 36 kVA et 250 kVA,
  • Tarif Vert pour les industries et les collectivités de plus de 250 kVA.

Les couleurs sont associées aux tarifs réglementés de l’électricité établis lors de la libéralisation du marché de l’énergie. Aujourd’hui, seul le Tarif Bleu d’EDF existe encore pour certains professionnels.

Pour vous donner un exemple des contrats proposé par chacun de ces fournisseurs, voici un tableau comparatif des offres d’électricité d’EDF et d’Engie.

Type de consommateurOffre d’EngieOffre d’EDF
Tarif BleuOffre Activert d’Engie C5

– Contrat de durée choisie (1 ou 2 ans)

– Prix du kWh garanti sans hausse sur toute la durée du contrat

– Option d’électricité verte disponible pour couvrir 100% de la consommation d’électricité avec des garanties d’origine.
Offre Flexible d’EDF
– Tarif fixe pendant 1 an, sans changement du prix du kWh ou de l’abonnement

– Suivi personnalisé par EDF Entreprises pour s’assurer de la puissance souscrite adaptée

– Possibilité de regrouper les consommations de plusieurs sites sur une seule facture pour les gérants de plusieurs commerces ou franchises.
Tarif JauneOffre Activert d’Engie C4

– Contrat de durée choisie (1 ou 2 ans)

– Prix du kWh garanti sans hausse sur toute la durée du contrat

– Option d’Energie Verte disponible pour couvrir 100% de la consommation d’électricité avec des garanties d’origine.
Offre Estivia d’EDF

– électricité à prix fixes sur 3 ans

– Tarif adapté à la saisonnalité de la consommation : Prix du kWh avantageux à mi-saison et en été

– Économies possibles pour les entreprises du tourisme pendant les périodes de pointe
Tarif vertContrat sur mesure avec possibilité d’effacementContrat sur mesure avec possibilité d’effacement
Comparaison des offres d’électricité d’EDF et d’Engie en 2023

Les offres de gaz

Le marché du gaz est divisé en différentes catégories de consommation:

  • T1 pour les consommateurs qui utilisent moins de 6 000 kWh de gaz par an ;
  • T2, pour une consommation allant de 6 000 à 300 000 kWh de gaz par an ;
  • T3, pour une consommation comprise entre 300 000 et 5 000 000 kWh de gaz par an ;
  • T4, pour les consommateurs qui utilisent plus de 5 000 000 kWh de gaz par an.

EDF et Engie proposent des offres pour ces différents consommateurs.

Type de consommateurOffre d’EngieOffre d’EDF
T1 et T2Latitude Gaz

– Offre jusqu’à -10% de réduction sur le prix du kWh la première année de votre contrat de 3 ans

– Prix garanti sans hausse sur la fourniture d’énergie pendant 3 ans

– Gaz naturel ou option avec 10 % de biogaz, un gaz vert renouvelable
Offre avantage gaz

– Offre avec tarifs fixes sur 3 ans

– Compensation carbone par l’achat de crédits carbone pour financer des projets environnementaux (reforestation, etc.)
T3 et T4Contrat sur-mesureContrat sur-mesure

Existe-t-il d’autres fournisseurs qu’Engie et EDF ?

Oui, la libéralisation du marché de l’énergie s’est accompagnée de l’arrivée de concurrents d’EDF et d’Engie, les fournisseurs alternatifs. Nombreux sont ceux qui proposent des offres de marché pour les professionnels, les entreprises et l’industrie.

Face à la multitude d’offres, pour trouver le meilleur fournisseur d’électricité ou de gaz, le mieux reste de vous faire accompagner par un courtier en énergie, comme Opéra Energie. Nos experts vous aident à déterminer quel contrat est le plus adapté et vous accompagnent dans les démarches de négociation et de souscription.

Concurrence et qualité de l’énergie

Un contrat gaz ou électricité souscrit chez un fournisseur historique permet-il une énergie de meilleure qualité ? Non, puisque la qualité de l’électricité comme du gaz ne dépend en aucun cas du fournisseur d’énergie pro. Elle est du ressort des gestionnaires des réseaux publics de transport et de distribution qui garantissent une qualité optimale, quel que soit le fournisseur choisi. Il n’y a donc aucun risque à changer de fournisseur d’énergie. Cela peut même être un levier de réduction de la facture d’électricité et de gaz pour une entreprise.

Qui a pris en charge les activités de transport et de distribution de Engie et EDF ?

Avec l’ouverture à la concurrence des marchés de l’énergie, EDF comme Engie ont dû filialiser leurs activités de gestion de transport et de distribution pour se recentrer sur leurs seules activités de fourniture d’énergie.

Le transport et la distribution d’électricité en France

Pour garantir un accès équivalent à tous les fournisseurs sur les réseaux à haute, moyenne et basse tensions, EDF n’est plus directement en charge du transport et de la distribution de l’électricité.

Au 1er janvier 2000 est créée RTE (Réseau de Transport d’Electricité). Filiale d’EDF, RTE garantit le transport de l’électricité à haute et très haute tension depuis les lieux de production jusqu’aux grands sites industriels (ces derniers étant directement raccordés aux réseaux) et jusqu’aux réseaux de distribution, par lesquels sont fournis les consommateurs.

En 2008, voit le jour une autre filiale d’EDF : ERDF, le gestionnaire de réseau de distribution d’électricité. Il est chargé de la distribution sur 95 % du territoire français. En 2016, il a pris le nom d’Enedis mais ces missions sont restées les mêmes. C’est lui aussi qui s’occupe de déployer le compteur Linky dans l’Hexagone. C’est pourquoi, on confond souvent Enedis et EDF.

Le transport et la distribution du gaz en France

En ce qui concerne Engie, ses activités de transport et de distribution ont été filialisées à GRTgaz et GRDF.

GRTgaz a pour mission d’assurer le transport du gaz naturel depuis les lieux de production jusqu’aux sites industriels et centrales de production d’électricité à gaz directement raccordés au réseau de transport, ainsi que jusqu’aux réseaux de distribution publique destinés à alimenter les particuliers, les collectivités et les entreprises.

GRTgaz couvre les ¾ de l’Hexagone : le quart sud-ouest est, quant à lui, géré par le gestionnaire de transport TIGF, récemment rebaptisé en Teréga.

GRDF est le gestionnaire du réseau de distribution de gaz naturel, qui agit pour le compte de l’ensemble des fournisseurs de gaz et des clients, en toute impartialité. L’entreprise intervient pour les relevés de compteur, les raccordements au réseau, les urgences et les dépannages.

Charlotte Martin
Responsable Communication

Sophie-Charlotte MARTIN, Conceptrice-Rédactrice spécialisée

Titulaire d'un master 2 en Lettres Classiques, complété d'un master 2 en Communication et d'un cycle web marketing à la CCI de Lyon, Sophie-Charlotte est intervenue sur des sujets aussi B2C que B2B, on et off line.

Régulièrement confrontée aux problématiques tertiaires et industriels, elle s'est spécialisée en énergie. Aujourd'hui, elle garantit au quotidien la direction et la production éditoriale de l'entreprise. Sophie-Charlotte MARTIN est Responsable éditoriale d'Opéra Energie.